Cuisine et Vie

manifeste du survivalisme familial2 Cuisine et Vie

Salades

Salades

Quiches Tartes et Pizzas

Quiches Tartes et Pizzas


Entrées

Entrées

LIGNE ET BESOIN
Une bonne alimentation est gage d’une vie meilleure et plus longue, ce n’est plus aujourd’hui un mystère.
Etre en bonne santé, c’est avoir de l’énergie, de l’envie, du désir aussi !. Mais sachez que le meilleur ami de l’aliment est le sport.

De la plus simple à la plus sophistiquée des cuisines, il y a toujours moyen de bien cuisiner, pour le plaisir!

De la plus simple à la plus sophistiquée des cuisines, il y a toujours moyen de bien cuisiner, pour le plaisir!

Il n’y a pas de vie saine sans corps sain.
Gardons toujours à l’esprit que pour être en forme et heureux dans sa vie, mieux vaut être bien dans un corps dont on peut être fier.
Le premier avantage beauté qu’une femme doit arborer (et un homme aussi d’ailleurs) est un beau corps, dans la limite de la possibilité de notre âge !… Le maquillage, les bijoux, les accessoires divers et variés ne doivent venir qu’après une bonne hygiène physique. Entretenons les formes de cette enveloppe charnelle qui nous suivra dans une vie belle et heureuse et ce jusqu’à la mort.

Ligne et besoin vont de pair. Ne mangeons pas les quantités et qualités qu’ingurgitaient nos aïeux. Ils avaient d’autres besoins, liés à une activité physique différente de la notre, liés aussi à une variété et une qualité différente des produits consommés. Sachons adapter notre alimentation aux besoins que notre corps d’aujourd’hui réclame. Pour avoir la ligne, et pour la garder.
Taille fine, muscles galbés, cela ne sert à rien de nier que nous aimerions tous être parfaits, et beaux à croquer. A nous de réaliser combien nous serions mieux dans un corps sain et en forme, et ce à tout age. Attelons nous dès maintenant à le construire.
La vie est courte et déjà assez parsemée d’embûches désagréables, pour que, de nous-même, nous ne nous imposions un corps fatigués et déplaisant. Ce corps nous appartient. Il revient à nous d’en faire une vitrine, un sujet de fierté. Je ne parle pas ici de devenir des modèles pour les publicités modernes, mais d’acquérir un corps en pleine forme apte à réaliser tout ce qu’on peut lui demander, et le choix est vaste (à nous les imaginations débridées !…).
Prenons maintenant la vie à pleine main, embrassons la pour lui montrer notre désir d’amour et de bonheur. Et vivons la avec plaisir.

C’est du plaisir de la table que je vais traiter ici. Mais le plaisir de la table est ici lié aussi à des menus sains, pour gagner sur tous les tableaux : les papilles et le diagnostic du miroir et de la sortie sportive en montagne, à la mer (ou même en chambre !…).
J’espère que vous aurez autant de plaisir que moi à déguster ces menus et petits plats. J’espère aussi que tout l’amour que j’ai mis dans ces pages sera source pour vous de motivation et de réconfort, car j’y ai mis tout mon cœur.

POUR SE REPÉRER
Chaque recette comporte les ingrédients, le nombre de personnes correspondant à la préparation et la méthode à suivre.
Je n’ai pas indiqué de niveau de difficulté, car tout est simple à réaliser dans ces lignes. L’on ne cuisine ici pas pour « épater la voisine » en mettant les petits plats dans les grands, mais pour prendre du bon temps tout en se faisant du bien, à nous et aux nôtres.

Pour conclure avant de commencer : UN NOUVEAU STYLE DE VIE PLAISIR ET BONHEUR
J’aime avoir les placards pleins de victuailles pour en régaler mon petit monde.
C’est certainement mon instinct maternel qui veut ça, car j’ai grand besoin de toujours faire plaisir à ceux que j’aime. Et ils me le rendent avec tellement de tendresse !…

Il y a une chose que j’ai remarquée : on s’habitue à ce que l’on mange. Si l’on mange gras, ou trop sucré, le corps et les papilles ne se sentent bien qu’avec ces apports. L’alimentation légère tant en quantité qu’en apport calorique ne suffit tout d’abord pas à satisfaire ce que j’appellerais un « mauvais mangeur ». Il faut savoir franchir le pas, persévérer, et alors, le plus naturellement du monde, le corps accepte et surtout s’épanouit dans son nouvel équilibre alimentaire, la bonne alimentation devenant la seule acceptée par le corps qui ressent les repas trop riches ou composés de mauvais aliments comme des poisons.
Aliments et sport, bons petits plats et gros câlins pour le réconfort, nous voilà requinqués, et surtout, voilà enfin un sens à la vie.
S’y tenir !… Un style de vie ne se suit pas seulement en pointillé. C’est un sacerdoce de chaque instant, pour soi, pour ceux qu’on aime. Quel meilleur héritage pour nos enfants que l’enseignement d’un style de vie qui leur donnera des armes pour gagner le bien-être et le bonheur.

A vous les délices culinaires!…



Devenez membre pour accéder à tout le contenu