Confiture de coings

manifeste du survivalisme familial2 Confiture de coings

<< retourner à la page Cuisine et Vie

CONFITURE DE COINGS
Le coing est un fruit qui m’a toujours intriguée. Petite, je voyais mes parents les cueillir dans l’arbre chez mon oncle jardinier, sans vraiment comprendre le sens de leur acte : pourquoi cueillir un fruit que l’on ne pouvait pas manger ?… car, pour moi un fruit digne de ce nom se devait d’être mangé tel quel. Hors le coing est dur, tordu, âpre, tellement bizarre. Avec sa peau duveteuse (le duvet s’enlève facilement quand le coing est mûr), c’était pour moi un fruit mystérieux. Puis, je voyais mes parents préparer je ne savais quel mélange, duquel sortait une confiture que j’adorais mais dont, à l’époque, je ne comprenais pas le lien avec les coings.
Aujourd’hui, je sais que ce fruit est certes étrange de l’extérieur, mais qu’à l’intérieur de sa chair, il nous laisse découvrir des saveurs absolument délicieuses qu’aucun autre fruit n’égale.

confiture de coings

confiture de coings


Laissez moi vous conter ma recette de confiture de coing, elle vous laissera envoûtés par ce fruit que nous nous devons de ne pas oublier.

Voici la vidéo qui retrace « comment faire une confiture de coing maison » :




Pour réaliser votre confiture de coings, les proportions sont :
– 1 kg de cubes de coings soigneusement épluchés
– 700g de sucre roux, ou cassonade
– de l’eau de source pour la cuisson (la proportion d’eau est 1,2 l d’eau pour 1 kg de coings)
– le jus de deux citrons.

Commencez par éplucher vos coings, tout en les badigeonnant de jus de citron pour ne pas qu’ils noircissent (ou en les trempant dans de l’eau citronnée en attendant de les plonger dans l’eau bouillante). Retirez toute la partie intérieure qui est dure, ne restera plus que la chair à couper en petits cubes.
Pendant votre préparation, pensez à stériliser vos pots de confiture : soit au four (si vous préparer un plat au four, dix minutes au four chaud à 100°C suffisent), soit dans de l’eau bouillante (cinq minutes).
Faites bouillir l’eau avec le sucre. Incorporez ensuite les cubes de coings et laissez cuire à feu moyen en remuant de temps à autres. Retirez les impuretés qui pourraient flotter en surface.
La coloration devient d’un magnifique rose orangé, avec des petits morceaux de coings qui subsistent, j’adore !…
Au bout d’une cuisson d’environ 45 à 50 minutes, votre confiture de coing est prête.
Versez la confiture de coings encore chaude directement dans les pots de confiture, refermez le couvercle et renversez le pot : couvercle vers le bas, en attendant que la confiture refroidisse (la confiture brûlante permettra de tuer les dernières germes du pot).
Dégustez cette succulente confiture de coing : merveille de la nature !…

>> A LIRE AUSSI
Voici d’autres recettes de confitures qui vous raviront :
confiture de fraises et cerises : divine
confiture de mirabelles : une merveille
- confiture de pomme, kiwi, banane : délicieuse
– confiture originale : confiture poire chocolat.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu