Paella

manifeste du survivalisme familial2 Paella

<< retourner page Cuisine et Vie

PAELLA RECETTE
Voici ma recette de paella.

Paella, recette de paella espagnole

Paella, recette de paella espagnole

Hum !… rien que d’écrire ce mot et le plaisir de déguster une bonne paella maison revient à mon esprit : divin met méditerranéen, parmi mes plats préférés !…
Certains diraient : voici la vraie recette de la paella. Rien n’est moins vrai : il existe autant de recettes de paella qu’il existe de régions en Espagne, ou même qu’il existe de cuistot (homme et femme) prêts à préparer ce plat familial.
En effet, il est traditionnel d’y incorporer ce dont on dispose au moment de la préparation : légumes, viande, produits de la mer, la constante réside dans le riz rond à paella et la pointe de safran (ou de colorant alimentaire jaune tout droit sorti d’une épicerie espagnole) qui donne au riz cette riche couleur jaune tant appréciée.
Néanmoins, je vais vous livrer une recette de paella délicieuse qui regroupe un certains nombres de composants et qui me semble approcher de la perfection : mais pas de soucis, vous pouvez varier les plaisirs et ajouter ou retirer des ingrédients, ce qui compte c’est que votre paella vous plaise à vous et aux vôtres.
Ma connaissance de la préparation de la paella me vient de ma belle-mère, mamie Adèle. D’origine espagnole, elle nous concocte régulièrement une bonne paella le dimanche. Quel bonheur lorsque l’immense plat arrive pour servir toute la famille : je demande systématiquement qu’elle nous mette dans une boîte en plastique les quelques cuillères qui resteraient, pour nous en régaler le lendemain.
Aficionados, s’il en est, nous avons alors demandé à mamie Adèle de nous acheter, lors de sa dernière visite à la famille en Espagne, un paellero (prononcez ‘païéro’ pour l’accent !…) : un trépied sur lequel se pose un brûleur à large diamètre et son plat à paella, appelé communément paella, comme la préparation culinaire du même nom que l’on fait cuire dedans.
Et nous voilà équipés comme des grands enfin comme de vrais cuistots espagnols : mais tout reste à faire, ne nous voilons pas la face !…
Tout d’abord, les pros de la paella maison (ceux qui la confectionnent) vous conseilleront de choisir le grand plat en métal (et non émaillé) de la contenance habituelle de vos tablées (nous avons une paella huit parts) : en effet, il semblerait que les plats en métal donnent un goût apprécié que l’on ne retrouve pas avec la cuisson dans les plats émaillés. Ensuite, après avoir lavé votre plat à paella (le grand plat en métal), faites y cuire une grande quantité d’oignons avec deux cuillères à soupe d’huile d’olive, jusqu’à ce que les oignons noircissent puis retirez les : la tradition veut que dès lors votre plat soit prêt à préparer de divines paella. Une bouteille de gaz, un paellero, un plat à paella fin prêt à servir, nous sommes parés pour faire le grand saut.
Alors mes amis, à nos ‘cuilleros’, heu cuillères !…

Pour une bonne paella pour huit personnes, il vous faut :
– riz rond pour paella
– huile d’olive bio
– une belle tomate coupée en petits dés
– un poivron rouge coupé en dés
– une poignée d’haricots plats mange-tout coupés en petits tronçons
– haricots secs mango : une poignée précuite à l’eau
– une grosse poignée de petits pois
– calamars : soit des mini calamars, soit des tranches de calamars de taille moyenne
– 1 grosse crevette par personne, précuite
– choisissez deux viandes parmi :
– poulet : 1 morceau par personne, choisissez selon votre goût cuisse, blanc,…
– porc : 1 demi côte par personne
– lapin : un quart de lapin
– safran : un petit sachet
– un cube de bouillon de poulet bio
– une gousse d’ail hachée
– un bouquet de persil ciselé
– sel, poivre.

A la maison, la cuisson se fait sur la terrasse : la préparation de la paella est une sorte de fête en elle-même, mais avec toujours un adulte qui veille auprès du feu à gaz car cela peut-être dangereux pour les enfants (mamie Adèle prépare sa paella dans son garage).

Commencez par faire cuire la viande dans la poêle avec un filet d’huile d’olive. Quand votre viande est bien dorée, ajouter la tomate, l’ail et le persil et si nécessaire un peu d’huile d’olive. Remuez bien pour « décoller les sucs de la viande » (c’est la pro, alias mamie Adèle, qui parle). Laissez cuire quelques minutes. Ajoutez ensuite les légumes. Laissez cuire quelques minutes. Ajoutez ensuite de l’eau dans laquelle le cube de bouillon de poule aura été dissous(un centimètre au-dessus du niveau des aliments). Lorsque l’eau frémit, ajoutez le riz : les espagnols, dans les campagnes d’autrefois, faisaient une croix dans le plat : le riz devait affleurer à la surface de l’eau sur toute la croix, cela donnait la quantité de riz à incorporer à la paella. Donnez quelques coups de cuillères en bois pour bien répartir les ingrédients, notamment le riz. A partir de là, vous ne remuerez plus votre paella (afin qu’elle ait une bonne présentation). Laissez cuire encore une quinzaine de minutes (si le riz se teinte un peu au fond du la préparation, certains disent « accroche au plat », cela n’est pas grave, vous verrez qu’il sera délicieux comme ça! ;-) ).
En fin de cuisson, déposez les crevettes sur le plat : pour donner du goût, mieux vaut les insérer dans le plat et non les laissez à la surface, mais pour la présentation, les crevettes bien disposez en surface font meilleur effet, à vous de choisir.
Ensuite, amener le plat de cuisson à table (la fameuse paella). Si vous en êtes encore à l’entrée, déposez un papier aluminium sur votre plat à paella pour ne pas qu’elle refroidisse.

Dégustez avec bonheur ce magnifique plat familial complet et ensoleillé !…

>> A LIRE AUSSI
Vous recherchez d’autres recettes espagnoles, plongez dans ces pages :
gachas migas : farine et huile d’olive
aïoli : incontournable
tortillas œufs et pomme de terre
recettes espagnoles à base de concombre : salade de concombre, gaspacho de concombre
potage espagnol : divin !…
chausson enpanadilla aubergine, thon, fromage.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu