Caféine et mal de tête

manifeste du survivalisme familial2 Caféine et mal de tête

<< retourner page Développement personnel

LIEN ENTRE CAFEINE ET MAUX DE TÊTE
Il existe un lien entre caféine et maux de tête : tâchons d’y voir clair.
Lorsque nous étions grands consommateurs de café avec mon mari, nous avions régulièrement des maux de tête. Il est facile d’incriminer une vie de stress, un travail prenant et un rythme effréné.
Mais dans le cadre d’une volonté constante d’améliorer ses capacités, son confort et sa longévité, il est impératif de rechercher la cause de telles douleurs.

caféine et maux de tête

caféine et maux de tête

Bien sûr, la première interprétation est fausse : vous avez mal à la tête, mais lorsque vous reprenez un peu de café, la douleur s’estompe puis disparaît. Donc, la conclusion erronée qui vient de suite à l’esprit est : « le café combat le mal de tête », « le café arrête la migraine ».

Non. En fait, votre corps, lorsque vous buvez régulièrement du café, acquiert une forme d’accoutumance. Lorsque vous n’avez plus assez de caféine dans l’organisme, les maux de tête surviennent et peuvent devenir difficiles à supporter. Vous reprenez une petite tasse de café pour faire disparaître la douleur et le cercle vicieux s’installe.

Malheureusement, arrêter de boire du café n’est ni facile, ni vraiment souhaité par tout un chacun : ne me demandez pas de commencer une journée sans un grand café bien fort !…
Par contre, un café décaféiné peut faire l’affaire : vous n’aurez peut-être pas l’aspect réveil et excitation associé à la caféine, mais vous n’aurez pas les maux de tête associés.
Ce qu’il faut noter tout de même est une période douloureuse pendant laquelle votre corps va vous réclamer de la caféine à grand renfort de tête lourde et migraineuse : cela prendra quelques jours à quelques semaines (suivant votre niveau de buveur de café) pour voir disparaître complètement vos maux de tête, tout en vous plongeant avec avidité dans vos tasses de café décaféiné (optez pour un bon déca, plaisir oblige !…).

Vous libérez d’un aliment qui vous fait mal lorsque vous ne le consommez pas suffisamment est gratifiant en tout cas fondamental pour tous ceux qui cherchent à connaître et maîtriser leur corps et leur esprit.

Bon courage à tous.

>> A LIRE AUSSI
The Z factor, Joseph Mac Clendon III et Roger Lannoy
Atteindre ses objectifs.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu