Développement personnel : pas de chaussures dans la maison

manifeste du survivalisme familial2 Développement personnel : pas de chaussures dans la maison

<< retourner page Développement personnel

DEVELOPPEMENT PERSONNEL : PAS DE CHAUSSURES DANS LA MAISON
Notre maison, home sweet home, est notre lieu de vie privilégié. Un cocon qui nous rend bien des services, bien des bonheurs. Soignons le avec attention et amour. Cela commence par respecter notre intérieur, par retirer ses chaussures en entrant à la maison.

Développement personnel : pas de chaussures dans la maison

Développement personnel : pas de chaussures dans la maison

  • Chaussures sales contre maison propre

Nos chaussures servent à nous mener là où nous voulons aller. Fidèles à nos pieds, elles foulent un sol pas toujours très propre et même la plupart du temps carrément très sale.
Il est intéressant de réaliser à quel point le sol extérieur est sale. Voudrions nous avoir un parquet, un carrelage, une moquette, le tapis du salon et de nos chambres, sale comme la Grande Rue de notre ville, de notre village, avec ses déjections canines, ses crachats et autres horreurs. Non.
Donc, il est important de décider maintenant que les chaussures ne sont plus autorisées à l’intérieur du domicile. L’entrée sera leur dernière demeure. Chaussettes, pantoufles, tennis ou basquettes d’intérieur ou même chaussures d’intérieur neuves ou propres (on peut avoir envie de chausser des stilettos à la maison) seront les seuls parements de nos pieds à l’intérieur de nos cocons domestiques.

  • Retirer les chaussures pour entrer dans la maison : une pratique normale dans certaines traditions

En occident, peu ont cette pratique, mais de part le monde, beaucoup trouvent normal et évident de retirer les chaussures en entrant à la maison ou dans un lieu de culte à respecter. Inspirons nous en.

  • Mais qu’en est-il de nos invités ?

Vous aurez peut-être une retenue, une gêne vis à vis de vos invités dans les premiers temps : ne pas oser leur demander de retirer leurs chaussures. Mais réalisez alors : vous faites, vous et les vôtres, un effort que vous laissez anéantir par des tiers. Non. Demandez leur de retirer leurs chaussures à l’entrée, proposez leur des pantoufles prévues à cet effet. Au début, vos invités grogneront peut-être, critiqueront. Puis ils s’y feront car vous ne céderez pas.
Lorsque nous avons mis en vente notre précédente maison il y a de cela quelques années, nous avons eu quelques visites : agents immobiliers et le couple qui l’a achetée. Dans ces cas, il n’est pas toujours facile de demander de retirer les chaussures (imaginez un acheteur potentiel avec un gros trou à sa chaussette droite : il ne sera pas du tout dans un bon état d’esprit pour acheter le bien mais rejettera en bloc cette désagréable expérience). Alors dans un cas pareil, investissez dans une petite boîte de sur-chaussures à la façon des laboratoires : chacun en enfile une paire par dessus ses chaussures en entrant dans la maison, l’honneur est sauf pour les uns, la maison reste saine pour les autres.

Les chaussures ne foulent plus le sol de notre intérieur.
Notre maison est propre. Nous nous y sentons bien.

A tous les lecteurs de Terre nouvelle, portez vous bien.

NB : pour la petite histoire, un journaliste de Science et Vie, venu rédiger 6 pages sur notre famille (survivalisme familial) pour un numéro hors série de Science et Vie, a mentionné dans son article nos pantoufles violettes, lol. Nous amis qui nous connaissent nous ont avoué : « c’est vraiment vous dans cet article! ».



Devenez membre pour accéder à tout le contenu