Détoxification : le principe de la mini diète

manifeste du survivalisme familial2 Détoxification : le principe de la mini diète

mini diète et mini jeûne<< retourner à la page Développement personnel

LE PRINCIPE DE LA MINI DIETE REGULIERE DE DETOXIFICATION
Je parle souvent des mini diètes détox, mais je vais ici regrouper toutes les idées en une seule page.

  • Différentes cures de détoxification

Il existe des cures de détoxification longues et difficiles à suivre. Elles s’étalent sur plusieurs jours, avec peu d’aliments ingurgités, des bouillons clairs voire que de l’eau comme unique apport. L’organisme est à mon sens brutalisé, la fatigue et les carences peuvent s’installer. C’est pourquoi il est préférable, pour ceux qui veulent à tout prix faire une cure de détox coup de fouet, de suivre ces cures en instituts médicalisés.
Ici, je vais vous parler d’une cure de détox simple et régulière, qui peut être instaurée au sein de toute la maisonnée comme une bonne habitude générale. Vous ferez quasiment tous les jours vos mini-diètes détox afin de laisser quotidiennement le temps à votre foie, à votre organisme de faire son travail.

  • Laisser à votre organisme le temps d’éliminer les toxines

Le foie, entre autres, est chargé d’éliminer les toxines de notre organisme, toxines produites par notre corps lors de ses activités, mais aussi présentes dans ce que nous avalons.
Le foie intervient dans cette détoxification lorsque la digestion est finie. Il devient donc évident qu’il faut, pour lui permettre de nettoyer en profondeur notre organisme, lui laisser le temps.
Lorsque vous mangez trop et de façon trop riche le soir, votre organisme est occupé par la digestion. Son intervention de détox passe alors en second plan et n’est pas parfaitement remplie, voire n’est pas du tout commencée. De plus, pour bien dormir, il faut que les organes soient au repos, ce qui n’est pas le cas pendant la digestion, le sommeil est alors moins réparateur.
Manger léger et tôt le soir permet de laisser un grand laps de temps à l’organisme, jusqu’au petit déjeuner, d’éliminer les toxines.

  • Les toxines de la viande

L’animal vivant porte en lui ses déchets dans le sang, dans les muscles, mais aussi et surtout dans l’intestin. Une barrière biologique empêche ces toxines de contaminer les parties réputées comestibles, cette barrière cesse d’être active à la mort de l’animal. Donc en plus des toxines courantes non encore éliminées et présentes dans la viande de l’animal à sa mort, les parties comestibles sont rapidement contaminées par les déchets traversant les barrières inactives.
Si nous mangeons beaucoup de viande, nous avalons une grande quantité de toxines présentes dans l’animal. Nous avons donc alors une quantité plus importante de toxines à éliminer : celles produites naturellement par l’activité de notre organisme et celles présentes dans la viande de l’animal mangé.
Pour alléger l’apport en toxines animales, il est bon de réduire l’apport en viande au moins un jour par semaine.
Par contre, il faut bien être conscient que si vous optez pour un régime végétarien, des carences peuvent survenir, ainsi qu’une perte d’énergie. Dans bien des cas, les compléments alimentaires s’avèrent incontournables. D’une façon générale, je ne conseille pas le régime végétarien pour les enfants, ni pour les sportifs sauf s’ils sont suivis pas des diététiciens performants.

  • La fausse sensation de faim

Lorsque vous pensez avoir faim, il est très fréquent qu’en fait vous soyez dans la phase pendant laquelle votre foie remet en circulation les toxines, pour les éliminer.
Cette étape survient lorsque la digestion est terminée et que le foie peut commencer son travail de détoxification.
Attention, cette sensation d’écoeurement ne veut pas dire que vous devez manger. Non. Les déchets sont simplement remis en circulation et vous devez laisser le temps à votre organisme pour les retraiter. Si vous vous précipitez dans le frigo pour avaler ‘un petit bout de quelque chose’, fini la détox, bonjour les toxines accumulées. C’est un peu comme si, au sein de votre corps, vous ne laissiez pas le temps à la femme de ménage de sortir les poubelles : belle accumulation que cet horrible tas d’ordures conservés soigneusement, encore et encore.
Lorsque vous aurez pris sérieusement l’habitude d’effectuer les mini-diètes détox comme je l’indique, vous aurez des sensations plus fines et plus précises : vous serez aptes à comprendre à quel moment les toxines sont remises en circulation.
Avec le temps, en adaptant votre alimentation (chasse aux produits toxiques, et mini-diètes détox régulières), cette sensation de fausse faim que je qualifierais aujourd’hui plus de sensation d’écoeurement, se fera moins forte et moins désagréable, voire inexistante.
Vous affinerez l’écoute de votre corps, vous apprendrez ainsi à reconnaître la vraie sensation de faim, celle qui fait saliver et qui n’est pas désagréable à la façon d’un haut le cœur.

  • Cure de détoxification régulière tout en douceur

Ce que je vous propose ici n’est pas une cure de détoxification coup de fouet compliquée à suivre, difficile à assumer et même à programmer pour un agenda chargé.
Je vous propose de changer vos habitudes de vie, tous les jours et tout en douceur et de façon progressive, afin de permettre à votre organisme de ‘sortir les poubelles’ tous les jours.
Il ne faut pas en effet passer d’une alimentation extra riche et abondante le soir à une mini-diète détox stricte, sinon vous vous sentirez empoisonnés par les toxines abondantes d’un seul coup libérées, remises en circulation pour être éliminées par votre organisme. Le changement doit toujours être lent et progressif.

Avec le temps, temps plus ou moins long suivant vos habitudes alimentaires antérieures, votre organisme aura fait le ménage et évacué tous les déchets anciens, sans à-coup, sans traumatisme.
Les toxines journalières seront elles aussi naturellement éliminées et non plus stockées, pour le plus grand bien de votre organisme, de votre santé, de votre énergie.
Vous rayonnerez.

>> A LIRE AUSSI
programme CLEAN : la méthode révolutionnaire de détoxification du Dc Alejandro Junger
The Z factor, Joseph Mac Clendon III et Roger Lannoy
Atteindre ses objectifs.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu