Votre projet est-il sérieux?... 3 étapes pour en être sûr

manifeste du survivalisme familial2 Votre projet est il sérieux?... 3 étapes pour en être sûr

votre projet est-il sérieux ?

VOTRE PROJET EST-IL SERIEUX ?… 3 ETAPES POUR EN ÊTRE SÛR

Vous voulez construire vous-même votre maison ? Vous voulez créer une entreprise ? Vous avez des projets importants et fous dans la vie et vous aimeriez savoir comment être sûr qu’ils sont réalistes, sérieux ? J’ai une méthode qui a toujours été infaillible pour moi. Vous allez pouvoir faire le tri dans tous ces projets qui s’accumulent dans votre vie et dans votre esprit ! Vous allez gagner du temps ! Je vous livre ma méthode, étape par étape en détail en vidéo, sur Terre-nouvelle.fr.

Je vous propose ma méthode en 3 étapes pour être certain que votre projet n’est pas une lubie passagère mais plutôt un objectif ambitieux et réaliste, dans cette vidéo :



Voici les 3 étapes pour être sûr que votre projet tient bien la route

:
-1- structurez tous les domaines de votre projet : aspect humain, aspect pratique, aspect financier. Par exemple, pour la création d’une entreprise, il faut penser à la main d’œuvre nécessaire, aux investissements mobiliers et immobiliers, aux prévisions d’entrée justifiées,… Pour la construction d’une maison en auto-construction, bâtissez un dossier complet comprenant les coûts totaux, les plans, les matériaux, l’aspect énergétique et autonome (maison passive ou non), l’aspect main d’œuvre (qui va faire quoi et à quel coût si vous devez faire appel à quelqu’un), l’aspect terrain et délai. Bâtissez votre dossier de manière très précise. C’est ce qui va vous servir pour les étapes suivantes.

-2- allez voir quelqu’un de critique dans votre entourage et présentez lui votre projet. Attention toutefois aux personnes que j’appelle toxiques et qui diront toujours « non, n’importe quoi » à tout. J’en connais… C’est lourd et totalement improductif et inutile voire carrément démotivant. Non ! Allez plutôt voir quelqu’un qui vous veut du bien, qui est positif mais qui sait aussi vous dire quand vous êtes sur le mauvais chemin.

-3- imaginez maintenant que vous deviez présenter votre projet à votre banquier : si vous pensez « oui, pas de problème, je peux en parler à mon banquier sans avoir l’air débile », alors c’est bon ! Si par contre, quand vous vous imaginez parler à votre banquier, vous ressentez un malaise « bah, c’est-à-dire que… », alors c’est que votre projet est soit pas bon, soit pas encore mûr !…



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :développement personnel (1 sur 21 articles)