Ecole : le permis de bien se conduire

manifeste du survivalisme familial2 Ecole : le permis de bien se conduire

ECOLE : LE PERMIS DE BIEN SE CONDUIRE
Toutes les maîtresses, tous les maîtres se posent la même question : comment faire pour que les enfants se respectent et vivent en harmonie, ensemble. Punitions, enseignants – adjudants qui hurlent pendant toute la récréation, cartons jaunes ou rouges et punitions associées, beaucoup ont essayé des méthodes coercitives difficiles à tenir sur la durée, des méthodes douces sans résultats, ou carrément un laisser aller relaxant pour les enseignants mais stressant pour les parents et les enfants.
J’ai connu une école maternelle dans laquelle les maîtresses ne surveillaient rien, discutant sur leur banc, les enfants se faisaient régulièrement roués de coups, couchés au sol, par une bande de vilains, sans que les réclamations des victimes n’aboutissent à une quelconque punition…
Pour ne plus connaître les pugilats des cours de récréation dans lesquelles les enfants sont livrés à eux-mêmes, pour obtenir le respect mutuel et généralisé dont ils ont tous droit, voici une idée qui marche dans une école phare et très appréciée par tous ses participants : le PERMIS DE BIEN SE CONDUIRE.
Un certain nombre de règles sont édictées dans le REGLEMENT DE L’ECOLE POUR BIEN VIVRE ENSEMBLE, classées en quatre catégories :
– respect des autres
– respect du matériel et des locaux
– respect pendant la récréation
– respect du travail
– + un encart spécial mentionnant les bonnes habitudes à prendre comme : avoir de l’ordre, aider les autres, régler seul les problèmes de jeux entre copains, fermer les portes extérieures, éteindre les lumières et mettre les déchets dans les poubelles prévues à cet effet.
Chaque règle enfreinte est associée à un nombre de points de pénalité.
Avec un capital de départ de 20 points, des modes de perte et de récupération des points ainsi que des DROITS ET PARTICIPATIONS AUX ATELIERS différents suivant le nombre de points dont dispose chaque élève sur son PERMIS DE BIEN SE CONDUIRE, les enfants sont motivés pour bien se comporter.

A l’heure où l’on recherche une forme de sanctuarisation de l’école, dans laquelle les parents sauraient leurs enfants en sécurité (et les enseignants aussi!…), tentons de trouver des solutions simples et humaines.

permis de bien se conduire

permis de bien se conduire

En pratique, le permis de bien se conduire est une feuille de papier A4 cartonnée pliée.

Sur la première de couverture, sont mentionnés : le nom de l’enfant, les coordonnées de l’école, la mention de l’année scolaire concernée et le titre du document PERMIS DE BIEN SE CONDUIRE. Un petit dessin illustrant le propos est aussi bien venu.

Sur la quatrième de couverture, un tableau comporte les colonnes suivantes : date, points perdus ou regagnés, article non respecté, points restants, signature des parents. Un petit récapitulatif en bas de page rappelle aux enfants ce qu’ils peuvent faire ou non suivant le nombre de points restant sur leur permis de bien se conduire :
– entre 20 et 17 points : si un atelier m’est proposé, je peux y participer
– entre 16 et 10 points : si un atelier m’est proposé, je n’ai pas le droit de participer aux ateliers rouges
– entre 9 et 5 points : si un atelier m’est proposé, je n’ai pas le droit de participer aux ateliers rouges et bleus
– entre 4 et 1 points : si un atelier m’est proposé, je ne peux participer qu’à l’atelier jaune
– aucun point : je ne peux participer à aucun atelier.

A l’intérieur du permis de bien se conduire, outre les mentions des bonnes habitudes à prendre (fermer les protes, éteindre les lumières, ranger le matériel…) et les modalités pour regagner des points (tous les lundis matin, l’enfant regagne des points et doit pouvoir les regagner tous dans un délai de quatre semaines sans écarts), se trouvent quatre encarts expliquant les quatre principes du REGLEMENT DE L’ECOLE POUR BIEN VIVRE ENSEMBLE et le nombre de points perdus en cas de non respect :

  • respect des autres

– je respecte tous les adultes et les autres enfants : 3 points
– si j’ai un problème avec un autre, je reste calme et je demande de l’aide à un adulte en cas de besoin : 3 points
– je ne fais pas mal aux autres volontairement : 5 points. Si le conseil des maîtres décide que mon acte est trop violent, je perds mon permis : 20 points
– je ne vais que dans les toilettes qui me sont destinées : 2 points
– on n’entre pas à plusieurs dans un wc : 2 points.

  • respect pendant la récréation

– je respecte le planning et le matériel : 1 point
– je ne joue ni dans le hall d’entrée, ni dans les couloirs, ni dans les toilettes, ni dans les escaliers : 2 points
– je ne vise pas les volets et les fenêtres avec le ballon : 2 points
– je ne monte pas debout sur les fenêtres : 2 points
– je ne remonte pas en classe sans permission : 2 points
– quand le maître ou la maîtresse frappe dans ses mains, je me range rapidement sous le préau : 1 point.

  • respect du matériel et des locaux

– je prends soin du matériel, du mien de celui des autres et de celui de l’école : 3 points
– je ne me sers pas du matériel des autres sans leur permission : 1 point
– je ne vole rien à personne : 3 points
– dans les toilettes, je ne mets ni eau ni savon par terre : 2 points
– je ne joue pas avec l’ascenseur : 1 point
– je n’abîme ni les locaux, ni le mobilier de l’école : 3 points
– je n’abîme pas les arbustes dans la cour : 1 point.

  • respect du travail

– je ne gêne pas les autres quand ils travaillent : 2 points
– je me déplace calmement et en silence dans les couloirs et les escaliers : 2 points.

Dans cette école phare dont je vous parle, le PERMIS DE BIEN SE CONDUIRE fonctionne bien. Sachons nous inspirer des modèles qui marchent.
Merci à l’école de Saint Martin en Haut dans le Rhône.

Si vous avez des idées, des expériences, merci de nous en faire part en commentaire.

>> A LIRE AUSSI
école : des idées pour une école vivante
école : le pique-nique de début d’année
école : le marché des connaissances
école : la chorale de Noël ou de fin d’année
école : mardi gras
école : les semaines de neige, de campagne ou de plage
école : la sortie de fin d’année
école : la kermesse de fin d’année
école : le pédibus
école : écologie, économie et tri sélectif au programme
école : les intervenants extérieurs
école : apprendre aux enfants à cuisiner
école : faire un potage à l’école
école : le cross inter-écoles
école : les poux à l’école
école : le cadeau de fin d’année pour la maîtresse
école vivante : organiser un concours d’épouvantail
- école aimée des enfants : passer le permis vélo à l’école



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :école (12 sur 22 articles)