Ecole : les poux à l'école

manifeste du survivalisme familial2 Ecole : les poux à lécole

ECOLE : LES POUX A L’ECOLE
Je ne sais pas vous, mais je m’étonne plusieurs fois par an lorsque nos maîtresses nous font passer le message : « les poux sont de retour ». Comment les poux peuvent-ils être de retour alors que tout le monde s’acharne à les éradiquer ?… y aurait-il des cachettes à poux, des nids douillets dans lesquels ils restent en dormance en attendant de voir passer un enfant à la tête appétissante ?… y aurait-il des familles qui les élèvent et qui, au grand jamais, ne voudraient les faire disparaître de leurs cuirs chevelus ?…
Bref, les poux m’intriguent et surtout ils me font peur. Voici comment, avec deux enfants et déjà plusieurs années scolaires d’expérience en tant que maman, je me suis débrouillée avec ces abominables nuisibles.

Les poux à l'école : ils sont de retour!...

Les poux à l'école : ils sont de retour!...

La première année d’école de mon fiston, l’annonce de la maîtresse, qui aujourd’hui ne me surprend plus, a fusé : « les poux sont là, traitez vos enfants ». Novice en la matière, j’ai couru jusque chez le pharmacien qui a tenté de me rassurer : « mais non, votre enfant n’a peut-être pas de poux. Contentez vous d’un petit spray préventif anti-poux ». Je commençais à m’affoler en sentant ma tête me démanger. « non, non. Donnez moi toute la panoplie, le traitement complet contre les poux : shampooing, spray pour les fauteuils, et tout, et tout, et pour trois personnes ». De retour à la maison, tout le monde passa au shampooing anti-poux, au gel contre les poux qui colle dans la chevelure pendant toute la nuit (un gel sensé étouffer les poux à répartir sur l’ensemble de la chevelure et à laisser agir toute la nuit, retour d’expérience : sensation désagréable), au spray anti-poux pour les coussins et fauteuils, et tout ce qui pouvait être lavé passa en machine. Le lendemain matin, après une mauvaise nuit d’avoir cauchemardé que des myriades de poux en voulaient aux miens, je me lève fatiguée pour constater froidement que personne n’a de poux à la maison. Mari, fils, fauteuils, R.A.S. Il fallait me rendre à l’évidence, c’était une fausse alerte et ma machine à laver ronchonnait autant que mes hommes.
OK. Il me fallait plus de sang froid. De retour chez mon pharmacien, je lui prend son spray préventif anti-poux : para poux préventif. « je peux lui en mettre tous les jours ?… ». « oui, pas de problème ma petite dame, et un pray préventif, un !… ».

Depuis ce jour, mon fiston ne part pas à l’école sans son produit dans les cheveux. Repos les week-end et les vacances. Lorsque ma fille prit le chemin de l’école à 2ans et quatre mois, elle arborait une magnifique chevelure : des cheveux étonnamment longs (tout comme moi, elle est née très chevelue !…). C’est donc avec du spray préventif qu’elle se rendit, avec son frère à l’école.
Depuis, plusieurs années ont passé : maternelle, primaire, avec leurs cortèges de « attention, poux à l’école !… » et autres « traitez vos enfants ». Même si j’ai pu observer les poux grouiller dans la tête d’une fille d’une amie (qui avait portant subi plusieurs shampooing et une nuit de gel la veille), mes enfants (je touche du bois), n’ont jamais eu de poux.
Ma belle sœur argumente néanmoins que je laisse des produits nocifs sur la tête de mes enfants trop souvent. Mais sa fille a eu des poux plus de fois que je n’ai de doigts à mes deux mains et ils ont à chaque fois eu tout le mal du monde à s’en débarrasser, toute la famille se voyant contaminer. Donc, produit préventif ou produit de traitement, à qui le plus nocif ?…

NB : il existerait un peigne électrique à poux qui aurait la bonne idée d’électrocuter ces parasites, mais je n’ai pas encore de retour d’expérience.
Si vous connaissez le peigne à poux électrique ou d’autres méthodes et produits, merci d’avance de nous faire part de vos critiques, appréciations et conseils en commentaires.

>> A LIRE AUSSI
école : des idées pour une école vivante
école : le pique-nique de début d’année
école : le marché des connaissances
école : la chorale de Noël ou de fin d’année
école : mardi gras
école : les semaines de neige, de campagne ou de plage
école : la sortie de fin d’année
école : la kermesse de fin d’année
école : le pédibus
école : écologie, économie et tri sélectif au programme
école : le permis de bien se conduire
école : les intervenants extérieurs.
école : apprendre aux enfants à cuisiner
école : faire un potage à l’école
école: le cross inter-école
école : le cadeau de fin d’année pour la maîtresse
école vivante : organiser un concours d’épouvantail
- école aimée des enfants : passer le permis vélo à l’école.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :école (7 sur 22 articles)