Ecole : Mardi Gras

manifeste du survivalisme familial2 Ecole : Mardi Gras

ECOLE : MARDI GRAS
Pour une école vivante et ludique, mardi gras se doit d’être fêté : mes enfants y pensent toute l’année durant et se déguisent régulièrement en rêvant à ce jour où ils pourront, grimés, franchir les portes de l’école dans la peau d’un ou d’une autre.
Mardi Gras est magique si les maîtresses, maîtres et assistants sont eux aussi déguisés. Quoi de plus amusant que de défiler dans les rues près de l’école, là où les mamans, papas, grands-parents et autres mamies de passage, les admireront et prendront des photos en s’extasiant devant de si amusants clowns, de si belles princesses, de si effrayants pirates.
Quant aux villes et villages qui participent à la fêtes en amenant les parents aussi à se déguiser, je ne peux dire que bravo !… même si je n’aime pas ces moments où l’on brûle un diable ou un monstre : je sens une forme d’agressivité primaire, la crainte de celui qui est différent et la rage de la populace qui brûle en place du village celui ou celle qui les dérange pour se rassurer, une sorte de chasse aux sorcières que je préférerais voir disparaître à jamais…

Mardi gras, déguisements et maquillages, nos enfants adorent. Mais il est triste de voir arriver à l’école des petits qui ne sont pas déguisés : peur de paraître différents, manque de moyens financiers, ou même parents qui ont oublié, les maîtres et maîtresses se doivent d’avoir dans leurs classes quelques déguisements de secours pour venir en aide à ces petits qui en ont grandement besoin. Il existe des solutions pour avoir une caisse de déguisements peu onéreuses dans les écoles : demander aux parents les déguisements trop petits, fabriquer des déguisements en travaux pratiques à l’école (les enfants adorent !), faire les vide greniers : avec un petit budget vous serez étonnés de voir les trésors que vous pourrez ramener !…

Bref, mardi gras doit demeurer un moment de fête, de convivialité et de respect (pas de sorcière brûlée, s’il vous plait !…). Dans certaines écoles, meilleures que les autres, maîtresses, maîtres et parents d’élève vont jusqu’à organiser une petite fête dansante de mardi gras pour les bambins déguisés, avec gâteaux (fabriqués par les parents), jus de fruits et pourquoi pas des crêpes (recettes de crêpes et garniture pour les crêpes sur Terre nouvelle). Vous verrez : les enfants garderont en mémoire ces moments intenses qui rythmeront leur vie avec bonheur.

NB : dans le domaine du déguisement qui plait aux enfants, dommage qu’Halloween ne coïncide pas avec un jour d’école, sinon nos bambins prendraient un malin plaisir à se déguiser en monstre, sorcière et autre vampire pour effrayer leurs enseignants…

>> A LIRE AUSSI
école : des idées pour une école vivante
école : le pique-nique de début d’année
école : le marché des connaissances
école : la chorale de Noël ou de fin d’année
école : les semaines de neige, de campagne ou de plage
école : la sortie de fin d’année
école : la kermesse de fin d’année
école : le pédibus
école : écologie, économie et tri sélectif au programme
école : le permis de bien se conduire
école : les intervenants extérieurs
école : apprendre aux enfants à cuisiner
école : faire un potage à l’école
école : le cross inter-écoles
école : les poux à l’école
école : le cadeau de fin d’année pour la maîtresse
école vivante : organiser un concours d’épouvantail
- école aimée des enfants : passer le permis vélo à l’école.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :école (18 sur 22 articles)