5 galères de l'Expatriation !

Expat 5 galères de l'expatriation

5 GALERES DE L’EXPATRIATION

En matière d’expatriation, il y a au bout d’un moment des galères qui apparaissent !
Et elles ne sont pas forcément là où l’on s’y attend le plus !
Les 5 choses qui nous manquent, en détails, article et vidéo sur Terre-nouvelle.fr.



Les choses qui nous manquent en expatriation !

Tous les expatriés que vous croisons, nous y compris, on a tous le blues de ces petites choses qui nous paraissaient normales et qui soudain nous manquent, parfois cruellement.
Dans mon cas, voilà ce qui me manque le plus en tant qu’expatriée, loin de mon pays natal la France :
– Le chocolat, un bon chocolat noir, que j’avoue je mange tous les jours et à tous les repas !
– La vraie moutarde française de Dijon : et pas de ces imitations « french » qui n’ont de français que le nom. Une bonne moutarde qu’on prend plaisir à manger avec une viande rouge ou même pour confectionner une bonne vinaigrette
– Les livres en français : oui, des livres qu’on n’a aucun mal à lire, dans notre langue maternelle !
– Des vrais fromages !!! Tous les expatriés français ont ça en commun, ils pleurent chacun leur fromage préféré !…
– Les vide-greniers ! Parce que j’adore chiner, j’adore ces dimanches matin de convivialité où chacun sort ce dont il ne se sert plus et où on peut faire des super méga bonnes affaires !

5 galères de l'expatriation !

5 galères de l’expatriation !

Le bon état d’esprit : pour trouver les bonnes solutions

Si l’état d’esprit n’est pas positif, ces petites choses qui nous manquent peuvent vite devenir les impasses qui poussent le cerveau à tout voir en négatif !
Et là, c’est retour à la case départ, je veux dire le pays d’origine, direct !
Il faut donc prendre le bon état d’esprit, en pensant à tout ce qu’on a en plus et surtout… en cherchant les solutions !
Car ces choses qui nous manquent, on peut les trouver, la preuve :
– Le chocolat : c’est vrai que le chocolat est hors de prix dans les magasins au Costa Rica. Alors quand on est une famille qui en consomme beaucoup, pas possible. Sauf que nous avons trouvé une usine qui fabrique du chocolat super bon, ici, pour les professionnels. Et le magasin d’usine est ouvert à tous. On y achète des énormes tablettes à un prix super compétitif !
– La moutarde : on peut en manger moins et se contenter de l’acheter en petit pot à prix d’or chez Auto Mercado
– Les livres en français : mon frère me fait des colis ! et quand on va au Québec, on remplit la valise !
– Les fromages, les saucissons : faut apprendre à les faire soi-même ! On va se lancer et vous tiendra au courant ;-)
– Les vide-greniers : comme on vit à l’international, l’un de nos pays de vie a de beaux vide-greniers !

Si vous êtes intéressé par l’expatriation, vous êtes peut-être à la recherche de pistes pour ne pas vous « planter ».
Notre formation à l’Expatriation en Famille est peut-être pour vous : cliquez ici pour découvrir la vidéo de présentation qui vous apportera déjà beaucoup et pourra vous guider dans les méandres de l’expatriation !

Expatriation : 5 galères de l'expatriation

Expatriation : 5 galères de l’expatriation

A lire également concernant :Expatriation (4 sur 11 articles)