Véhicules et transports : faire des économies

manifeste du survivalisme familial2 Véhicules et transports : faire des économies

VEHICULE ET TRANSPORT : faire des économies
Que nous soyons purement urbains ou habitants d’une campagne dynamique, nous ne pouvons nous passer des moyens de transport. C’est un poste budgétaire important qu’il ne faut surtout pas négliger. Nous devons d’abord analyser le coût kilométrique d’un véhicule de façon précise afin de connaître le coût exact de chaque déplacement, puis prendre en considération tous les autres modes de déplacement possibles et traquer les pistes pour faire des économies sur les transports.

  • coût kilométrique d’une voiture :

Pour connaître le coût au kilomètre d’un véhicule, il faut prendre en compte différents facteurs. Prenons un exemple (le notre à la maison) pour un véhicule acheté 18000euros parcourant 20000km par an, que nous souhaitons conserver 10 ans :
– révision et pneumatiques : 750euros/an, soit coût au kilomètre de 750/20000=0,0375euros/km
o carburant réservoir de 50l pour 50euros et 750km parcourus, soit coût kilométrique de : 50/750=0,066euros/km
– assurance de 830euros annuelle (pas de garage, pas de cour fermée : nous pourrons ici améliorer la donne, ajuster au kilométrage réellement parcouru dans l’année et surtout effectuer une comparaison d’assurances : voir le billet consacré aux assurances), soit un coût de revient kilométrique de : 830/20000=0,0415euros/km
– achat du véhicule d’occasion pour 18000euros, 50.000 km au compteur au départ et volonté de le conserver 10ans soit 200.000 à parcourir, d’où un coût kilométrique de : 18.000/200.000=0,09euros/km
– réparations autres que pneumatiques et révisions : 3000euros estimées sur les dix ans, soit un coût kilométrique de 3.000/200.000=0,015euros/km
– en conclusion, notre véhicule, tous les coûts kilométriques additionnés, revient à 0,25euros/km. Pour 100km parcourus (et c’est vite fait), la somme réelle dépensée est de 25euros (hors frais d’autoroute et de parking) !…
Coût kilométrique d’une voiture : calcul à effectuer pour votre véhicule et de toute urgence.

  • Le coût réel d’un déplacement :

Le coût kilométrique est certes celui indiqué plus haut, mais il peut être majoré par des frais d’autoroute et de péage urbain spécifique, par les frais de parking (en ville, nous savons combien cela peut être onéreux, pensons ici bien sûr aux abonnements au parking qui deviennent très vite avantageux) et par les temps d’attente dans les embouteillages (sans compter la pollution produite). En bref, avant de sortir sa voiture, il faut peser les coût financiers très variés et le temps de trajet. Bien souvent, un car, un bus ou un vélo pourront vous mener à bon port pour un coût et un temps inférieur (sans compter que l’on peut lire et travailler dans un car, un RER, un train, un avion) ;

  • Location de véhicule :

Pour un urbain qui peut, la plupart du temps, emprunter les transports en commun, il est bien calculé de ne pas posséder de voiture en propre et de louer un véhicule pour les rares jours et déplacements le nécessitant. Ainsi, vous pourrez choisir votre modèle de véhicule de location, un modèle ajusté à votre besoin ponctuel, sans en avoir les frais toute l’année ;

  • La crise actuelle est idéale pour acheter une voiture d’occasion :

Une voiture neuve perd au moins 10% de sa valeur lorsque vous tournez la clef la première fois. Un véhicule d’occasion de faible kilométrage est tout aussi valable. Aujourd’hui, les véhicules d’occasion s’entassent dangereusement chez les concessionnaires, alors n’hésitez surtout pas à faire fonctionner la concurrence et à faire baisser les prix. Les véhicules de collaborateur sont bien souvent presque neufs, avec un faible kilométrage et un entretien parfait ;

  • méthodes alternatives de déplacement :

Car, bus, métro, train, vélo, trottinette, rollers, longboard (ou skate board long), à nous les méthodes alternatives de déplacement. En ville, nous avons un grand nombre de solutions alternatives pour nous déplacer : bus, vélo’v loués par la ville (à Lyon), trottinette personnelle (croyez moi, c’es facile, c’est bon pour la forme et les formes et on peut aller vite), j’ai même vu plusieurs monocycles parfaitement à l’aise, mais aussi n’oublions pas la marche à pied. A la campagne, nous avons malheureusement moins de solutions : pour nos bambins, les ramassages scolaires se multiplient, ainsi que les pédibus, sortes de parcours à pieds le long desquels des mamans et papas prennent en charge les enfants pour les guider jusqu’à l’école (prenez contact avec votre mairie pour mettre un pédibus en place dans votre commune). Pour les autres déplacements de campagne, comme les déplacements professionnels, pensons aux covoiturage : des sites existent (par exemple : www.covoiturage-rhone-alpes.com), jetez y un œil.

NB : je vous annonce la création du blog être-rentier.fr dans lequel vous trouverez dorénavant tous les articles de Terre nouvelle concernant les finances, l’immobilier, la gestion.


>> A LIRE AUSSI

Faire des économies
immobilier : faire des économies
alimentaire : faire des économies
esthétique et soins : faire des économies
équipements de la maison : faire des économies
assurances : faire des économies
vêtements : faire des économies
loisirs et vacances : faire des économies
communication : faire des économies
énergie : faire des économies
eau : faire des économies
protection sociale : faire des économies
impôts : faire des économies.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :faire des économies (20 sur 24 articles)