5 facteurs de fatigue pour 4 niveaux de chronofatigue

manifeste du survivalisme familial2 5 facteurs de fatigue pour 4 niveaux de chronofatigue

Chronofatigues : quelle est la vôtre ?

5 FACTEURS DE FATIGUE POUR 4 NIVEAUX DE CHRONOFATIGUE

La fatigue prend milles visages.
On a des projets dans la vie qui nous tienne à cœur, on ne veut pas être freinés par une fatigue sournoise et lancinante.
Je suis une fan d’énergie, d’optimisation de vie et de longévité. Je suis toujours à la recherche de ce qui fera la différence, le plus qui nous aidera à aller plus loin, en meilleure santé et pour longtemps.
Je viens de recevoir le dernier livre du docteur Jean-Loup Dervaux qui parle justement de la notion de fatigue. J’en ai tiré 5 facteurs de fatigue qui nous concernent tous et la notion de chronofatigue avec 4 niveaux de chronofatigue. En détails sur Terre-nouvelle.fr.

5 facteurs de fatigue

J’ai pu observer que lorsque je baille c’est :
– Soit que je manque d’énergie, donc apport en nutriments ou fatigue de toute fin de journée
– Soit que je suis déshydratée, donc apport en eau
– Soit que je manque d’oxygène, donc bouger et respirer.

Les 5 facteurs de fatigue du livre de JL Dervaux reprennent ces principes tout en insistant sur d’autres points physiologiques :
– Les facteurs de fatigue immunitaires : une attaque virale ou microbienne entraine un processus de défense du système immunitaire avec dépense d’énergie et donc fatigue
– Les facteurs de fatigue hydro-électrolytiques : insuffisance d’hydratation ou augmentation des éliminations, ou déséquilibre en électrolytes (sels minéraux dissous dans le sang)
– Les facteurs de fatigue neuroendocriniens : avec par exemple les fatigues féminines lors de la puberté, des règles, de la grossesse et de la ménopause
– Les facteurs de fatigue énergétiques : liés aux apports en combustibles, les aliments, et en comburant, l’oxygène
– Les facteurs de fatigue toxiques : l’acide lactique après un effort soutenu, les déchets des maladies métaboliques de l’organisme comme le diabète et le cholestérol, les toxines issues de l’environnement.


Chronofatigues, quelle est la vôtre ?

4 niveaux de chronofatigue

Il existe 4 types de chronofatigues :
– Les chronofatigues à l’échelle de la journée : l’asthénie matinale, les coups de pompe ponctuels, les fatigues de fin de matinée et de fin d’après-midi, la fatigue qui s’étend sur toute la journée. Elles sont essentiellement liées à une mauvaises répartition des dépenses énergétiques. Elles sont connectées à l’hormone : la mélatonine, l’hormone régulatrice de notre rythme énergétique, de notre horloge biologique
– Les chronofatigues à l’échelle du mois : fatigue physique intellectuelle ou morale, sans qu’elle soit apparemment justifiée, avec une périodicité de 3 à 4 semaines. Ce sont des fatigues réactionnelles, qui peuvent mener au burn-out. En biorythmie, chaque cycle a une durée différente : biorythme physique de 23 jours, biorythme émotionnel de 28 jours, biorythme intellectuels de 33 jours. Pas facile d’optimiser avec ces cycles différents ! L’hormone liée au stress est le cortisol, allié anti-stress mais aussi libérateur d’énergie pour faire face à une situation stressante
– Les chronofatigues à l’échelle des saisons, et notamment au moment du changement de saison, automne et printemps, quand l’organisme doit s’adapter aux modifications climatiques. La fatigue printanière de type lassitude, anxiété et inquiétude. La fatigue automnale plutôt morale, liée aux soucis pour l’avenir. Le manque de l’hormone sérotonine, hormone du bien-être et de la bonne humeur, influence ces chronofatigues. La résilience, c’est-à-dire la capacité à réagir aux évènements désagréables, serait directement liée à la quantité de sérotonine
– Les chronofatigues à l’échelle de l’année : c’est une fatigue souvent dépassée, la résistance est impossible et la récupération longue et difficile. Micro-nutrition, dérèglements thyroïdiens, stress oxydatif, les pistes de combat sont nombreuses (voir l’ouvrage ci-contre).

Traitements naturels et prévention des chronofatigues

Jean-Loup Dervaux indique dans son son livre un pannel de solutions, à la fois sous forme de prévention et sous forme de traitements naturels pour combattre les 4 niveaux de chronofatigues vus plus haut :
– Par les médecines alternatives
– Avec des solutions naturelles : beaucoup de pistes autour des nutriments
– Avec un vrai repos adapté : c’est quoi se reposer en pratique
– La prévention de la fatigue dite physique : l’activité physique, la bonne diététique, le sommeil naturel, les substances nocives
– La prévention de la fatigue mentale : positiver, vivre au présent, prendre du recul, problème ou émotion.

On est tous concernés par la lutte contre la fatigue. Si vous aussi vous voulez en savoir plus, lisez Chronofatigue, quelle est la vôtre ?


>> A LIRE AUSSI
- la mini-diète ou mini-jeûne tel que nous le pratiquons à la maison, en vidéo !
- les 5 clefs du cerveau : fondamental pour ne pas être mou du ciboulot !
- l'équilibre acido-basique, régime paléo et flexitarien
- 6 principes pour soigner sa santé tout en faisant des économies
- 3 raisons de faire des câlins : j'adore !
- Mycothérapie : 35 champignons de santé et longévité
- Epidémies, contaminations : fortifiez vos défenses immunitaires !
- CLEAN : et si on faisait le méga programme de détox CLEAN ?... Nous, on l'a fait, voici notre retour d'expérience !
- troubles digestifs : 12 règles pour améliorer sa digestion au quotidien.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :forme et santé (1 sur 63 articles)