Clean : retour d'expérience de notre programme détox

manifeste du survivalisme familial2 Clean : retour dexpérience de notre programme détox

Clean : compte rendu de notre programme CleanCLEAN : COMPTE RENDU DE NOTRE PROGRAMME DETOX
Nous avons suivi le programme détox Clean. Comment l’avons-nous vécu, qu’est-ce qui a été facile ou difficile, qu’est-ce que nous avons fait de spécial, quelles sensations ou améliorations avons-nous observées ? détails sur Terre-nouvelle.fr.

  • Comment nous avons vécu notre programme Clean

Nous avons suivi le programme Clean de détoxification du Docteur Alejandro Junger Clean : retour dexpérience de notre programme détox. Après une semaine pour nous habituer à faire des courses sans les aliments interdits et à ne manger que des aliments autorisés, nous avons enchaîné par 4 semaines de Clean. Cela a bouleversé notre mode alimentaire qui, il faut l’avouer, était basé principalement sur : le blé, les produits laitiers, les pommes de terre, les œufs, tous interdits, et beaucoup de fruits et légumes, pour la plupart autorisés.
Nous restaient pour préparer nos repas que fruits, légumes (sans banane, sans fraise, sans tomate, sans aubergine et sans pomme de terre),riz complet, lentilles, poulet, agneau, poissons sauvages et gibier, stévia, tisanes et thés verts, mais pas de café, entre autres aliments autorisés.
Plusieurs semaines se sont passées. Nous avons réalisé qu’il était possible de survivre sans pain ni pomme de terre ni fromage : qui l’aurait cru ?…

Clean : retour d'expérience de notre programme détox

Clean : retour d’expérience de notre programme détox

  • Pendant notre programme Clean, ce qui a été le plus difficile

– ne manger que des shake le matin, alors que l’appel de la tartine et du fromage se fait vraiment sentir.
– parvenir à varier les préparations culinaires lorsque les aliments de base que l’on utilise habituellement sont interdits et surtout manger sans pain
– ne pas manger comme les autres lorsque l’on reçoit des amis ou que l’on est invités par des amis. Mettez vous dans la situation où vous suivez une cure de détoxification Clean et ce samedi soir vous avez invité des amis : imaginez leur tête si vous leur servez pour tout repas un bol de potage sans pomme de terre ni pâte ni pain ni fromage ni rien… Pas possible non plus de les regarder manger un magnifique repas que vous leur auriez concocté, pendant que vous serrez votre bol de potage (des fois qu’ils vous le prennent). Bref, il faut avouer qu’alors, nous enfreignons la loi de Clean et mangeons normalement, donc tous les week-end nous ne suivons pas Clean. En compensation, nous avons prolongé notre programme détox Clean, passant de trois semaines à quatre semaines
– ne pas pouvoir consommer de produits frais issus de notre jardin, car nous avons suivi Clean en plein hiver. A la belle saison, nous aurions cuisiner des blettes, nous aurions eu des brassées de fruits rouges frais, des radis du jardin, des salades et courgettes toutes fraîches, des herbes aromatiques tout juste cueillies : persil, ciboulette, menthe, sauge… Mais en hiver, rien de tout ça, donc plus dur.

  • Ce qui a été le plus facile pendant notre programme Clean

– les shakes du matin sont quand même bons, même si j’aurais du mal à ne manger que cela toute ma vie, nous mangeons aussi deux carrés de chocolat noir, une poignée de fruits secs (baie goji, cranberry, raisins, cerises,…) et parfois une ou deux tartines craquantes à la châtaigne ou une tartine de riz aux céréales sans blé
– les potages du soir ressemblent quand même bien à ce que nous avons l’habitude de manger à la maison, mais nous mangeons aussi quelques poignées de noix et quelques fruits secs (figues, abricots, pruneaux) sinon nous avons faim
– pendant nos sorties familles types randonnées avec pique-nique, nous avons bien respecté Clean en emportant une salade de lentilles ou salade de riz ou un taboulé de millet l’ensemble sans tomate ni oeuf, du poulet grillé, des fruits et des fruits secs.


Clean, en français, chez Amazon
  • Qu’est-ce que nous avons fait de spécial pendant Clean

Le Dc Alejandro Junger explique qu’il a y plusieurs niveaux de réalisation du programme détox Clean. Il donne tout un tas de trucs et astuces supplémentaires qui peuvent améliorer la détoxification, mais je dois avouer qu’il est très difficile de s’y tenir quand on a une vie « normale » avec une activité professionnelle, des enfants, un foyer à gérer, une vie sociale, des coups de fil,…
Voilà ce qu’il est conseillé de faire pendant Clean. A la vue de cette liste, vous pourrez réagir (comme nous l’avons fait) en pensant « mais c’est impossible à suivre ». Il faut néanmoins prendre cette longue liste d’améliorations comme un ensemble de « plus » qui pourraient permettre d’aller plus loin dans le programme de détox Clean. Je vous laisse juger, voilà les recommandations et ce que nous avons fait, ou pas :
Massage : pas dans notre budget d’aller dans un salon de massage mais nous pratiquons régulièrement un massage croisé devant la cheminée, double effet positif ;-)
Douche écossaise : franchement, je n’ai jamais pu m’y résoudre à part très rarement en été, donc pour un programme Clean d’hiver, pas de douche écossaise pour moi
20 minutes de gym par jour : pas possible tous les jours pour nous, donc nous pratiquons le plus possible soit footing soit fitness musculation, streching, corde à sauter
5 minutes de méditation par jour : surtout utile lorsque les mauvais sentiments, les mauvaises émotions troublent votre quotidien, sinon de l’hypnose ericksonienne avec « joie de vivre » est très bon. De notre côté, nous pratiquons régulièrement une méditation de prise de conscience de son corps, ce que Alejandro Junger appelle aussi l’ »attention ».
Sauna : pas de sauna à la maison, dommage
Se frotter la peau avant la douche : je n’aime pas me frotter la peau sèche, par contre nous utilisons fréquemment un gant de toilette dans le bain ou nous frottons notre corps après la douche avec une serviette éponge bien rêche, le but étant toujours de retirer les toxines qui auraient été expulsées par la peau lors de la transpiration
Manger une gousse d’ail crue par jour : OK, mais pas tous les jours, en effet nous mangeons une gousse d’ail crue uniquement les jours où nous ne prévoyons pas de rencontrer quelqu’un (mauvaise haleine oblige) donc au final pas souvent
Boire deux cuillères à soupe d’huile d’olive bio et un jus d’un demi citron dans un verre d’eau le soir avant le couché : OK, quand nous y pensons
Boire assez d’eau pour aller aux toilettes toutes les heures pour éliminer : pas facile les jours où nous ne sommes pas à la maison, mais on fait au mieux
Prendre des probiotiques pour reconstituer une bonne faune intestinale en fin de programme Clean : pas de probiotiques pris spécialement de notre côté
Rire : voir la vie avec humour et chahuter avec les siens, c’est vrai que c’est bon pour le moral
Exprimer son côté artistique : danser, chanter, peindre, sculpter, écrire, jouer d’un instrument, tout ce qu’il faut pour activer la partie droite du cerveau et y imprimer une sensation de bonheur en même temps que le fait de faire Clean. Ce serait en effet l’instinct qui serait alors marqué dans le côté droit du cerveau. Et même si la mémoire de Clean s’estompe, l’instinct qui aurait ainsi été stimulé serait plus apte à amener l’esprit à faire dans le futur les bons choix pour la santé du corps. Donc développons nos côtés artistiques.

  • Qu’est ce nous mangeons pendant notre programme Clean

Découvrez l’article consacré au détail de ce que nous mangeons pendant notre programme Clean.

  • Les inconvénients pendant notre programme détox Clean

Nous devons noter plusieurs inconvénients :
– les premiers jours, les maux de tête du fait de l’arrêt de la caféine, mais aussi les douleurs localisées dans l’intestin (sorte de pincement douloureux) sont désagréables, mais cela disparait après 4 ou 5 jours
– le monde d’aujourd’hui ne rentre pas du tout dans le cadre de Clean : inutile de préciser que vous aurez beaucoup de mal à manger Clean en dehors de chez vous, même pendant un salon bio type Primevère de Lyon. En effet, l’alimentation d’aujourd’hui tourne quand même principalement autour des grandes exploitations agricoles qui produisent blé, maïs, lait et viande de porc ou de bœuf : tous interdits pendant Clean.
– Lorsque l’on a l’habitude de manger avec du pain maison, son croustillant nous manque, attention à ne pas sur-compenser en mangeant trop de noix (cajou, noix de Grenoble, de macadamia et de pécan), de noisettes et amandes.
– Le programme Clean, comme prévient le Docteur Alejandro Junger, est prévu pour éliminer les toxines accumulées dans ce qu’il appelle le mucus, aussi appelé amma, ama ou colles. Hors ce mucus est collant. Lorsqu’il est libéré pendant la cure, il peut être difficile à éliminer dans les selles (il peut coller aux parois des intestins) : ce qui est dangereux car alors les toxines pourraient retourner dans le corps. Le problème est qu’il faudrait, idéalement et selon l’auteur, aller trois fois par jour à la selle mais pendant Clean on peut se retrouver légèrement constipés (et beaucoup de riz aidant) notamment au début. Il faut alors se rabattre sur figues et pruneaux, si l’on ne veut pas passer à des produits plutôt onéreux type psyllium ou guar gum.
– La première semaine de préparation a quand même été marquée par une plus grande fatigue que d’habitude : pas de café (maux de tête) et début de la mise en circulation des toxines, donc ne pas commencer Clean si l’on a quelque chose de très important à réaliser dans la semaine qui arrive.

  • Les améliorations que nous avons observées pendant notre programme détox Clean

– Il est agréable de vraiment digérer plus vite : les sensations de lourdeurs et de douleurs digestives ne sont pas au rendez-vous. Certains diront : « c’est normal, tu manges rien ». Je répondrais : les shakes et potages + fruits secs et noix suffisent amplement. Les repas de midi sont copieux et nourrissants : quantité à adapter selon que vous vouliez ou non perdre du poids. En ce qui nous concerne, nous ne nous restreignions pas en terme de quantité, satiété et facilité de digestion étaient toujours au rendez-vous. De fait, nous n’avons pas perdu de poids mais ça n’était pas notre objectif
– Les maux de tête quasi journaliers dans l’après-midi disparaissent (situé sur le crâne dans la zone liée à l’estomac)
– Les cernes sous les yeux diminuent
– Les douleurs (haut de jambe, doigt) disparaissent
– Aucune information quant à une possible diminution des allergies : programme Clean suivi en hiver, sans pollen
– Un très bon niveau d’énergie notamment grâce à la digestion facilité et à la disparition des maux de ventre
– De bonnes nuits de sommeil avec donc une heure de réveil qui peu à peu s’avance au fur et à mesure du programme Clean.

Prochaine étape : la réintroduction des aliments interdits : enfin, ceux que l’on veut toujours manger et que nous pourrons digérer sans mal. Nous vous tiendrons informés.

A tous les lecteurs de Terre nouvelle, portez vous bien.

>> A LIRE AUSSI : DOSSIER CLEAN
Découvrez sur Terre nouvelle les étapes du programme Clean que nous suivons :
Clean, le livre d’Alejandro Junger, révolutionnaire
Nous commençons le programme Clean
CLEAN détox : quelques idées d’aliments autorisés pour pallier à tous les interdits
Qu’est-ce que nous avons mangé pendant notre programme Clean
Retour d’expérience après avoir suivi le programme détox Clean
Ré-introduire les aliments après le programme Clean, Clean pour la vie.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :forme et santé (51 sur 63 articles)