Mini-jeûne, mini-diète : et si c'était génial ?!...

manifeste du survivalisme familial2 Mini jeûne : rajeunissez !...

Mini-diète ou mini-jeûne : bon pour la santé

MINI-JEUNE, MINI-DIETE : RAJEUNISSEZ!…

Cela fait plusieurs années que je vous parle de mini-diète. Aujourd’hui, les scientifiques tombent d’accord : le mini-jeûne est bon pour la santé et la longévité.
Y-a plus qu’à !
Méthode et bénéfice du mini-jeûne ou mini-diète, en détails sur Terre-nouvelle.fr.



C’est quoi une mini-diète ou mini-jeûne ?

Quand il s’agit de suivre un jeûne avec privation de nourriture importante sur plusieurs jours, fatigue, auto-intoxication et carences peuvent très vite survenir.
Je ne le conseille pas à moins de suivre un programme de jeûne dans un organisme médical spécialisé.
Par contre, il est à la portée de tous de suivre ce que j’appelle une mini-diète ou mini-jeûne.
Le principe en est très simple : le dernier repas doit être pris le plus tôt possible de façon à être le plus éloigné du petit déjeuner du matin. L’intervalle est de 12h00 minimum et idéalement de 16h00 (quand pas facile d’atteindre les 16h00 !…).
Cela n’est pas facile tous les jours. Il est donc important de s’y tenir au moins 5 jours par semaine. Cela impliquera, comme beaucoup de décisions portant sur la santé et la longévité, de procéder à des changements de style de vie…

Quels effets du mini-jeûne sur la santé et la longévité ?

L’organisme, pendant cette petite période répétée de jeûne, a le temps de se détoxifier :
– Le foie élimine les toxines accumulées, après la fin de la digestion, d’où la nécessité d’un temps important entre deux repas
– Quand l’organisme manque de glucose, il puise son énergie au sein des cellules graisseuses. L’organisme transforme pendant la période du mini-jeûne les cellules graisseuses en corps cétoniques aux effets bénéfiques sur les cellules
– Le mini-jeûne provoque la formation de cellules qui inhibent l’inflammation
– Le mini-jeûne active aussi l’autophagie, c’est-à-dire la dégradation par les cellules de leurs propres déchets internes
– Le mini-jeûne augmente aussi les défenses contre les radicaux libres.

ça vous dirait de vous débarrasser de ces cellules graisseuses tout en soignant votre santé et votre longévité ? Essayez le mini-jeûne ou mini-diète !...

ça vous dirait de vous débarrasser de ces cellules graisseuses tout en soignant votre santé et votre longévité ? Essayez le mini-jeûne ou mini-diète !…

Quels effets négatifs de la mini-diète ou mini-jeûne ?

Le jeûne a effectivement un effet négatif : lors de la période de jeûne, les toxines accumulées sont remises en circulation.
Lorsque l’on pratique souvent le mini-jeûne, c’est-à-dire 12 à 16h sans manger, on laisse à son organisme le temps de « sortir les poubelles ». Sinon, imaginez votre résidence si vous ne sortiez jamais les poubelles, pendant des années ……
L’effet du jeûne peut avoir des niveaux différents :
– Une légère sensation d’écœurement : on se sent écœuré. La plupart du temps, on confond cette sensation avec la sensation de faim. Mais il ne faut pas manger pour autant, il faut laisser le temps à l’organisme d’éliminer ces toxines.
– Une réelle intoxication : ce peut être le cas chez les personnes qui n’ont jamais jeûné et qui mangent des produits de mauvaises qualité. L’organisme peut en arriver à s’autointoxiqué. Attention : c’est la raison pour laquelle je ne conseille le vrai jeûne strict sur plusieurs jours qu’en Institut spécialisé. Sinon, place au mini-jeûne que vous intégrerez régulièrement, petit à petit, dans votre vie.

Energie, santé, vitalité et longévité sont au rendez-vous : ça vaut le coup de faire des efforts !…

>> A LIRE AUSSI
Clean : méthode détox du Dc Alexandro Junger, on l’a testé, on vous fait un compte-rendu complet en plusieurs articles tout au long de Clean !…
Le principe de la Mini-diète détox
Optimisation de l’espérance de vie : vivre plus longtemps en bonne santé
6 principes pour soigner sa santé tout en faisant des économies
5 clefs du cerveau : un livre génial !
Vote intestin : secret de votre santé.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :forme et santé (11 sur 63 articles)