Morphopsychologie : les détails du visage

manifeste du survivalisme familial2 Morphopsychologie : les détails du visage

morphopsychologie, les détails du visageMORPHOPSYCHOLOGIE : LES DETAILS DU VISAGE
Connaître mieux quelqu’un en analysant son visage, possible ou impossible ? Sans compter que cela peut commencer par l’étude de notre propre visage. Connais-toi toi-même et tu connaitras l’univers… Certes… Mais encore faut-il y croire et avoir une bonne base pour démarrer ce genre d’étude. Le livre de Martine Tardy traite justement de tous Les détails du visage Morphopsychologie : les détails du visage, un complément à la morphopsychologie, en détails sur Terre-nouvelle.fr.

Depuis que je suis jeune, j’entends régulièrement : « on est responsable du visage que l’on a à quarante ans ».
O.K.
Cela n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde.
Je me suis souvent répété : « fais gaffe ! Fais pas la grimace, sinon bonjour le masque de carnaval à 40 ans ».
Mais, il serait intéressant de savoir et comprendre pourquoi on est « responsable » de son visage et surtout comment décrypter ces petites rides, ces bouches tombantes ou pincées, ces pommettes saillantes ou ces joues creuses.

  • Les os et les récepteurs sensoriels

Nous avons un cadre osseux qui est issu de notre capital génétique.
Rien n’à y faire (sinon de la chirurgie).
Par contre, les récepteurs sensoriels tels que les yeux, la bouche, le nez, la peau, sont eux plus souples, plus malléables. Ils vont être modelés par nos innombrables muscles sous l’effet de nos émotions, de notre vie.
C’est là que le fameux « on est responsable du visage que l’on a à 40 ans » entre en ligne de compte. Ce sont nos émotions face à notre vie qui influencent note musculature et donc qui modèlent nos récepteurs sensoriels faciaux.
Donc, vous l’aurez compris : pour avoir un visage plutôt gai et souriant, autant se concentrer sur les points positifs de notre vie. On le dit souvent sur Terre-nouvelle.fr, mais le répéter encore fait toujours du bien : gardons notre attention sur ce qui va bien, soyons positif !


Les détails du visage, un complément à la morphopsychologie, en lien direct vers Amazon
  • Le détails du visage en morphopsychologie

L’auteure donne en détails les significations de chaque particularité d’un visage.
Avoir un front haut, un front rond, des sourcils qui se rejoignent (tiens ! c’est le cas de mon mari !), la forme et la position des yeux, la direction du regard, avoir des pommettes hautes, avoir un nez long et étroit ou large et court, porter la barbe, avoir une mâchoire étroite ou carré, avoir une bouche pincée et les coins tombants, un cou large et musclé, avoir des oreilles sans lobes (tiens, c’est encore mon mari !), avoir la ride du lion ou des rides au coin des yeux, on trouve dans l’ouvrage de Martine Tardy toutes les explications pour décrypter comment nos émotions ont transformé nos visages.
A l’inverse, les marques lues sur nos visages retranscrivent nos émotions, la vie que l’on a vécue et surtout notre façon de percevoir et de vivre notre vie.

  • Le cas de l’orthodontie

De l’avis de l’auteure, « tout ce qui touche à l’intégrité du corps perturbe l’équilibre et le besoin de faire redresser les dents, de les policer va peut-être modifier, voire détruire une partie de la personnalité et changer la destiné ».
Mais pourtant, en tant que parents aimants, on ne veut pas laisser grandir nos bambins avec des dents qui poussent dans tous les sens, les laissant avec une bouche à la Jacquouille (les Visiteurs) !

Morphopsychologie : les détails du visage

Morphopsychologie : les détails du visage


Pour tous ceux que la morphopsychologie intrigue, je vous conseille la lecture de l’ouvrage de Martine Tardy, Les détails du visage Morphopsychologie : les détails du visage, un complément à la morphopsychologie.

Am lecteur de Terre-nouvelle.fr, portez-vous bien.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :forme et santé (35 sur 63 articles)