Jardin et Potager : comment récolter soi-même ses graines

manifeste du survivalisme familial2 Jardin et Potager : comment récolter soi même ses graines

<< retourner page Jardin et Potager

JARDIN ET POTAGER : COMMENT RECOLTER SOI-MEME SES GRAINES
J’ai lu récemment sur le site Rustica que le jardin potager ne devrait en toute rigueur rien coûter. Les jardineries qui nous vendent accessoires, gadgets, plants et autres terreaux nous rouleraient-elles donc dans la farine ? Détails sur Terre nouvelle pour savoir récolter soi-même ses graines.

  • Un jardin économique

Sur Terre nouvelle, je vous ai déjà parlé des méthodes gratuites et ultra efficaces pour avoir un magnifique sol pour nos potagers. Je vous ai déjà parlé du compost et lombricompost, passage obligatoire pour améliorer son sol mais aussi réduire ses déchets. Je vous ai aussi parlé de quelques trucs de vieux jardiniers pour avoir un jardin économique, y compris la récupération des pots de yaourt pour faire les semis. Aujourd’hui je vais vous faire part de mon enquête pour savoir comment récolter les graines : fondamental pour ne pas courir dans les magasins à chaque nouvelle saison.

  • Anecdote : la mamie jardinière et les graines stériles

Pour la petite histoire, je vous conterai les mésaventures d’une de nos grand-mères. Elle est grande jardinière et continu fièrement son travail au potager malgré ses 83 ans. Il y a de cela de nombreuses années, elle avait comme habitude, habitude reçue de ses parents, de récolter de façon systématique les graines de chaque chose qu’elle faisait pousser. Elle n’achetait de nouvelles graines que pour découvrir une nouveauté, pour changer. Un jour, attirée par des légumes aux promesses innombrables, elle a, sans le savoir, acheté des graines F1. L’année suivante, qu’elle ne fut pas sa surprise de découvrir que les tomates ne poussaient pas. « même les tomates achetées à l’épicerie avaient des graines qui ne donnaient pas de fruits, avant c’était pas comme ça! ». Stupéfaite, elle s’est résignée, pensant que cela devait être ça la modernité. Mais quelque part, elle pensait que ces hommes modernes devenaient un peu fous.
Achetons donc des graines anciennes, biologiques, et qui donneront à coup sûr à leur tour des plantes qui pourront nous nourrir.

  • Un jardin survivaliste

Il faut bien évidemment commencer son potager en achetant plantes et graines. Certes. Ensuite, la meilleure des attitudes consiste à récolter ses propres graines. Nos amis survivalistes penseront de toute façon : si demain il n’y a plus de fabricants, il faudra bien se débrouiller. Voici donc des méthodes, qu’il serait bon que chacun de nous expérimente.

Le problème : les plantes qui s’hybrident toutes seules par proximité de variétés. C’est le cas des allogames (fécondation entre deux individus différents) comme le concombre, c’est le cas des poivrons, piments, des courges dans la même espèce et de toutes les plantes dites F1. Les semences F1, issues d’hybridation, sont souvent stériles et dans tous les cas les semences sont peu germinatives et donnent des fruits et légumes différents de ceux la plante mère F1.

  • Conservation des graines potagères

Les délais de conservation indiqués plus bas s’entendent en milieu sec et frais. Les graines devront être bien propres et sèches, sinon elles moisiront. En pratique, les graines peuvent être utilisées au-delà des durées indiquées, mais leur pouvoir de germination aura décru.

Graines potagères : comment récolter soi-même ses graines

Graines potagères : comment récolter soi-même ses graines

  • Méthode en pratique pour récolter soi-même ses graines

Récolter les graines de Haricot : c’est le plus facile mais cela demandera de laisser la plante en place au-delà de la période de récolte normale. Les haricots sont autogames (autofécondation de la plante), les croisements ne sont donc pas à craindre. Pour récolter les graines de haricots, laissez sécher quelques belles cosses entièrement. Récoltez ensuite les haricots. Idem pour les fèves. Conservation des graines de haricots : jusqu’à 10 ans. Idem pour les pois, conservation 3 ans.

Récolter les graines de salade, comme la laitue à couper. Laissez la monter en graines. Laissez les tiges sécher : les graines se détachent toutes seules lorsque vous les secouerez. Conservation 5 ans.

Récolter les graines de Persil, ciboulette, aneth, arroche, blettes (ou bette) : dès que les fleurs ont séché, les graines se récoltent à même la plante. Conservation environ 2 ans.

Récolter les graines de Courges : attention à l’hybridation spontanée au sein d’une même espèce. Il faut donc veiller à ne planter qu’une variété par espèce : un pâtisson citrouille (curcubita pepo), un potiron (curcubita maxima), un butternut (curcubita moshata). Prélevez un beau fruit mûr, retirez les graines. Lavées, séchées, elles se conservent jusqu’à 5 ans.

Récolter les graines de Tomate : il y a peu d’hybridation à craindre. Pour récolter les graines de tomate, choisir un pied de tomate beau et vigoureux. Un fruit bien formé, issu du cœur de la plante sera cueilli à pleine maturité. Méthode pour récolter les graines de tomate : la fermentation. Recueillir la pulpe, les semences nagent dans le jus. Dans un verre, ajoutez un peu d’eau. Laissez tremper 48h. Nettoyez et rincez les graines, faites les sécher. Conservation environ 5 ans.
NB : les pieds de tomate repoussent de façon spontanée dans le potager, donnant des pieds plus vigoureux que ceux issus des plants de jardinerie.

Récolter les graines de Physalis : coqueret du Pérou ou physalis peruviana, tomatillos ou physalis ixocarpa, ces fruits sont superbes, étonnants et délicieux. Récoltez les graines d’un beau fruit mûr. Lavez les, faites les sécher. Conservation : 3 ans.

Récolter les graines de Basilic : possibilité de pollinisation croisée, donc espacez les variétés différentes. Les épis chargés de graines ayant séchés, récoltez les graines. Conservation jusqu’à 8 ans.

Récolter les graines de Concombre : tendance à l’hybridation naturelle. Autofertile et allogame. Donc distancez les différentes variétés. Choisissez un fruit bien mûr, gros et ayant commencé à ramollir. Récoltez les graines, lavez les et faites les sécher. Idem pour les cornichons. Conservation : jusqu’à 10 ans.

Récolter les graines de Poivron et piment : attention au croisement spontané (espacer les différentes espèces) : les graines seront prélevées dans les fruits bien rouges, bien mûrs. Conservation : 3 à 4 ans.

Ensuite, rien ne vaut l’échange pour faire circuler les espèces.

Ami amoureux du jardin, portez-vous bien.

>> A LIRE DANS JARDIN et POTAGER
- jardin et potager : comment récolter soi-même ses graines
- arbre attaqué par un pic-vert et chaux sur le tronc des arbres
- Jardin et Potager : le compost à lombrics ou lombricomposteur
- Jardin et Potager : le compost du jardin
- Jardin et Potager : graines bio et semences anciennes
- Jardin et Potager : pailler les plantes et la terre nue
- Jardin et Potager : économiser l'eau
- Jardin et Potager : la préparation du terrain du potager, ou comment débuter son potager
- Jardin et Potager : insectes et animaux utiles - Jardin et Potager : butter les pommes de terre
- Jardin et Potager : engrais verts et insecticides naturels
- Jardin et Potager : légumineuses, abonder son potager de manière écologique et économique
- Jardin et Potager : tailler les arbres fruitiers à l'automne, taille d'entretien des fruitiers
- Jardin et Potager : les chenilles processionnaires ou chenilles urticantes
- jardin utile : le saule des vanniers, salix viminalis
- les vers de terre racontés par un papi jardinier et pêcheur
- boutures, semis et plants pour un jardin économique
- Jardin et Potager : traiter les arbres contre les vers, vers dans les fruits
- Comment cueillir les groseilles : ramasser les groseilles
- Potager et Potimarron : culture du Potimarron
- Butternut : culture de la courge butternut ou doubeurre
- Physalis ou coqueret du Pérou : comment le cultiver, le récolter et le manger
- Jardin et Potager : les courgettes qui pourrissent sur pied sans grossir
- Jardin et Potager : avoir la meilleure terre, riche et nutritive pour le potager, ou comment avoir un potager qui produit
-Poulailler au jardin : pourquoi il y a des oeufs cassés dans le poulailler
- Poulailler : poule qui perd ses plumes, comment faire, la solution des brins d'ortie dans l'eau.


Devenez membre pour accéder à tout le contenu