Jardin et Potager : les chenilles processionnaires

manifeste du survivalisme familial2 Jardin et Potager : les chenilles processionnaires

<< retourner page Jardin et Potager

JARDIN ET POTAGER : LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES ou CHENILLES URTICANTES

nid de chenilles processionnaires sur un pin

nid de chenilles processionnaires sur un pin

Nous avons quatre pins dans notre jardin. Ils sont magnifiques.
Mais depuis peu, d’étranges nids en forme de boule de coton blanchâtres sont apparus. Au printemps derniers, ce sont des centaines de chenilles bizarroïdes aux poils longs et se suivant à la manière d’adeptes de secte qui sont apparues : des chenilles processionnaires. Elles sont aussi appelées thauméthopoae Pityocampa, mais vous pouvez entendre le nom plus commun de « chenilles urticantes« .
Ces chaînes qui semblaient ne jamais finir, le bruit de leurs pâtes sur l’écorce du bois, tout en elles donnait des frissons dans le dos. Ces centaines de chenilles processionnaires finissaient par s’enterrer, en attendant une nouvelle phase de leur transformation, au milieu même de notre futur potager dont nous retournions la terre avec ferveur.
Je me souviens de ma première rencontre avec ces chenilles. Je devais avoir 8 ans. Lors d’un jeu en plein air, un petit cousin de 4 ans mon cadet s’était roulé par terre sous un pin alors qu’il y avait une multitude de ces chenilles urticantes bien cachées dans l’herbe : je me souviendrai toujours de ses pleurs alors qu’une démangeaison urticante le rendait incapable de rien faire pendant plusieurs heures.


sécateur à long manche pour retirer les nids de chenilles processionnaires des arbres
Horreur : les chenilles processionnaires sont une espèce invasive pouvant provoquer la mort de l’arbre. Pour définir précisément le terme d’espèce invasive, je citerai le site futura-sciences.com :
« Une espèce invasive ou espèce envahissante exogène est une espèce vivante exotique qui devient un agent de perturbation nuisible à la biodiversité autochtone des écosystèmes naturels ou semi naturels parmi lesquels elle s’est établie. »

De plus, la chenille se nourrit dès sa sortie de l’œuf des épines de pin, pouvant aller jusqu’à le tuer ou du moins à l’affaiblir face aux maladies courantes.
Si la chenille processionnaire n’a pas assez à manger, elle se dirigera vers les cèdres. Elle se reproduit à une vitesse fabuleuse, très vite le jardinier peut être submergé.
Mais outre le risque sur la survie de nos arbres, c’est aussi son côté très allergène qui inquiète les autorités sanitaires : ces chenilles émettent des minuscules poils urticants qui provoquent d’importantes allergies.

chenilles processionnaires sur un pin

chenilles processionnaires sur un pin

La première réaction est de détruire les nids en les retirant des arbres, tout en veillant à ne pas les toucher avec les mains (évitez les jours de vent pour ne pas respirer de poils urticants). Brûlez les de suite.
Ensuite, il existe un piège fabriqué par la mésange verte, un piège qui ne présente aucun risque pour l’environnement. Mais je n’ai à ce jour aucun retour d’expérience.
Enfin, la mésange est un prédateur de la chenille processionnaire, reste à trouver comment la persuader de s’installer dans nos jardins.
Les solutions à base d’insecticides peuvent poser problème aux jardiniers soucieux de préserver l’environnement dont nous faisons partie.
Il nous reste donc dans un premier temps l’utilisation d’un sécateur au bout d’un long manche.

>> A LIRE DANS JARDIN et POTAGER
- jardin et potager : comment récolter soi-même ses graines
- arbre attaqué par un pic-vert et chaux sur le tronc des arbres
- Jardin et Potager : le compost à lombrics ou lombricomposteur
- Jardin et Potager : le compost du jardin
- Jardin et Potager : graines bio et semences anciennes
- Jardin et Potager : pailler les plantes et la terre nue
- Jardin et Potager : économiser l'eau
- Jardin et Potager : la préparation du terrain du potager, ou comment débuter son potager
- Jardin et Potager : insectes et animaux utiles - Jardin et Potager : butter les pommes de terre
- Jardin et Potager : engrais verts et insecticides naturels
- Jardin et Potager : légumineuses, abonder son potager de manière écologique et économique
- Jardin et Potager : tailler les arbres fruitiers à l'automne, taille d'entretien des fruitiers
- Jardin et Potager : les chenilles processionnaires ou chenilles urticantes
- jardin utile : le saule des vanniers, salix viminalis
- les vers de terre racontés par un papi jardinier et pêcheur
- boutures, semis et plants pour un jardin économique
- Jardin et Potager : traiter les arbres contre les vers, vers dans les fruits
- Comment cueillir les groseilles : ramasser les groseilles
- Potager et Potimarron : culture du Potimarron
- Butternut : culture de la courge butternut ou doubeurre
- Physalis ou coqueret du Pérou : comment le cultiver, le récolter et le manger
- Jardin et Potager : les courgettes qui pourrissent sur pied sans grossir
- Jardin et Potager : avoir la meilleure terre, riche et nutritive pour le potager, ou comment avoir un potager qui produit
-Poulailler au jardin : pourquoi il y a des oeufs cassés dans le poulailler
- Poulailler : poule qui perd ses plumes, comment faire, la solution des brins d'ortie dans l'eau.


Devenez membre pour accéder à tout le contenu