Jardin utile : le saule des vanniers ou salix viminalis

manifeste du survivalisme familial2 Jardin utile : le saule des vanniers ou salix viminalis

<< retourner page Jardin et Potager

Jardin : le saule des vanniers, salix viminalis

Jardin : le saule des vanniers, salix viminalis

JARDIN UTILE : LE SAULE DES VANNIERS OU SALIX VIMINALIS
Nous venons de mettre en terre un saule des vanniers ou salix viminalis. Le saule des vanniers est utile pour plusieurs raisons au jardin. Détails sur Terre-nouvelle.fr.

Même si certains associent la forme de saule têtard aux sorcières, même si les gaulois aimaient à en faire des sarcophages pour y brûler des individus destinés aux sacrifices pour les dieux, le saule des vanniers a tout pour qu’on l’aime : il est utile en vannerie et pour la dépollution de nos sols et de nos eaux.

  • Le saule des vanniers : pour l’osier utile en vannerie

Nos aïeuls aimaient tresser les fines tiges souples du saule des vanniers pour en réaliser des paniers mais aussi des malles solides, des chaises, des fauteuils, des tables. Le saule des vanniers occupait d’abord les cours d’eau puis fut peu à peu cultivé pour ses pousses utilisées en vannerie.

QUAND TAILLER LE SAULE DES VANNIERS
L’osier peut être utilisé de deux façons en vannerie :
Osier brut : les pousses du saule des vanniers sont taillées en hiver, avant la montée de la sève, mises à sécher plusieurs mois. Les tiges sont ensuite mises à tremper une à deux semaines avant tressage
Osier blanc : les pousses sont coupées au moment de la montée de la sève au printemps. L’écorce est retirée puis le bois est mis à sécher au soleil afin de blanchir. Les tiges sont mises à tremper quelques heures avant tressage.

La forme souvent utilisée pour les saules des vanniers est la forme de saule têtard, en forme de grosse tête avec une touffe de cheveux surplombante. Les pousses de cette grosse base de tronc à hauteur d’homme sont taillées toutes les années pour l’utilisation de l’osier.

  • Le saule des vanniers ou salix viminalis pour la dépollution du sol et la dépollution des eaux

La dépollution des sols et des eaux passent par l’utilisation de certaines plantes qui alliées aux micro-organismes du sol, bactéries et champignons, vont stocker, dégrader et ré-utiliser les polluants présents dans le sol. On appelle ce principe la phytoremédiation.
En phytoremédiation, il existe des plantes appelées hyperaccumulateurs. Ces hyperaccumulateurs, comme leur nom l’indique, sont très actifs pour l’accumulation et donc le retraitement naturel des polluants présents dans le sol, l’épuration des eaux, le contrôle des diverses contaminations provoquées par l’activité humaine : métaux, métaux lourds, hydrocarbures, insecticides, désherbants, engrais, eaux usées contaminées.
Le saule des vanniers, salix viminalis, est un hyperaccumulateur très utile en phytoremédiation, donc en dépollution des eaux et des sols.

  • Comment bouturer le saule des vanniers, salix viminalis

Le saule peut facilement être bouturé. Lors de la taille annuelle, les tiges comprenant au moins trois bourgeons seront replantées. Les bourgeons mis en terre se transformeront en racines, ceux rester à l’air libre formeront les futures ramifications. Bien arroser la première année et retirer les herbes qui pourraient faire concurrence au jeune saule, le mieux est un bon paillage. Le développement de la partie végétale sera plus important la deuxième année, après une première année d’enracinement. Le taux de succès d’un bouturage de saule est en moyenne d’une tige sur trois.

Donc, en tant que jardinier mais aussi en tant que survivaliste, un saule des vanniers sera un plus indéniable.

Amoureux du jardin, portez-vous bien.
>> A LIRE DANS JARDIN et POTAGER
- jardin et potager : comment récolter soi-même ses graines
- arbre attaqué par un pic-vert et chaux sur le tronc des arbres
- Jardin et Potager : le compost à lombrics ou lombricomposteur
- Jardin et Potager : le compost du jardin
- Jardin et Potager : graines bio et semences anciennes
- Jardin et Potager : pailler les plantes et la terre nue
- Jardin et Potager : économiser l'eau
- Jardin et Potager : la préparation du terrain du potager, ou comment débuter son potager
- Jardin et Potager : insectes et animaux utiles - Jardin et Potager : butter les pommes de terre
- Jardin et Potager : engrais verts et insecticides naturels
- Jardin et Potager : légumineuses, abonder son potager de manière écologique et économique
- Jardin et Potager : tailler les arbres fruitiers à l'automne, taille d'entretien des fruitiers
- Jardin et Potager : les chenilles processionnaires ou chenilles urticantes
- jardin utile : le saule des vanniers, salix viminalis
- les vers de terre racontés par un papi jardinier et pêcheur
- boutures, semis et plants pour un jardin économique
- Jardin et Potager : traiter les arbres contre les vers, vers dans les fruits
- Comment cueillir les groseilles : ramasser les groseilles
- Potager et Potimarron : culture du Potimarron
- Butternut : culture de la courge butternut ou doubeurre
- Physalis ou coqueret du Pérou : comment le cultiver, le récolter et le manger
- Jardin et Potager : les courgettes qui pourrissent sur pied sans grossir
- Jardin et Potager : avoir la meilleure terre, riche et nutritive pour le potager, ou comment avoir un potager qui produit
-Poulailler au jardin : pourquoi il y a des oeufs cassés dans le poulailler
- Poulailler : poule qui perd ses plumes, comment faire, la solution des brins d'ortie dans l'eau.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu