Comment faire un potager surélevé

manifeste du survivalisme familial2 Comment faire un potager surélevé

Le potager surélevé

COMMENT FAIRE UN POTAGER SURELEVE

Jardiner, un vrai plaisir et un vrai geste de résilience !
Mais il existe des méthodes éprouvées par d’autres et qui donnent de meilleurs résultats.
Le potager surélevé en fait partie. Je viens justement de finir la lecture d’un livre de référence sur le potager surélevé. Mes impressions de lecture et des informations qui vont vous intéresser sur Terre-nouvelle.fr.

Ami jardinier, soleil, pluie et météo qui se radoucit nous font vibrer d’envie d’aller au jardin. Et si le potager vous tente, ou si vous cherchez à améliorer la rentabilité de vos cultures et à épargner à votre dos toutes ces courbettes fatigantes, je vous ai trouvé un livre qui va vous plaire : le potager surélevé, solutions pour un jardin facile et productif.

Outre toutes les données pour construire correctement un potager surélevé, y compris les soucis de drainage, les choix de semis et les soins à apporter aux plantes, les soucis des ravageurs et les rotations des cultures, voici quelques informations tirées de l’ouvrage.


le Potager surélevé

Comment faire pour connaître la richesse de mon sol

Si une terre est riche, elle est habitée par les vers de terre qui eux-mêmes participent à la dégradation des déchets végétaux et donc à l’abondement du sol et à son brassage.
C’est un signe d’une bonne activité biologique.
Plus une terre sera habitée par les lombrics, plus elle sera riche et produira de fruits et légumes.
Méthode pour savoir si la terre du jardin est riche, il faut compter le nombre de turricules (les crottes de terre des vers de terre) sur un carré de 50cm*50cm :
– jusqu’à 5 turricules : le sol contient peu de vers de terre,
– 10 turricules : activité lombricienne moyenne,
– 20 turricules et plus : bonne activité lombricienne.

Quelles dimensions optimales pour mes plates-bandes surélevées au potager

Idéalement, pour travailler confortablement au potager et pour ne jamais avoir à piétiner les plates-bandes (ce qui tasse le sol et nuit aux végétaux), la hauteur des zones cultivées doit être à environ 40cm au-dessus du niveau des allées et la largeur des zones cultivées ne doit pas dépasser 1,20m.

C’est quoi un compost chaud ou un compost froid

Le compost froid est le plus commun.
C’est celui où l’on accumule les déchets du jardin, de la cuisine voire des toilettes sèches. Le temps de décomposition du compost froid est assez lent : au minimum un an et plus si vous n’avez pas broyé les branchages de la dernière taille des fruitiers.

Le compost chaud détruit les maladies et une grande partie des graines.
Il est considéré comme le levain de la terre tant il est riche.
Mais il demande plus de travail.
Pour constituer un compost chaud, il faut entasser des couches de 10 cm de :
– feuilles ou paille pour les matériaux carbonés,
– tontes de pelouse pour l’apport d’humus et d’azote,
– fumier de poule, crottin de cheval, fumier de vache pour les matériaux azotés,
– dolomie pour l’apport en calcium, magnésium et oligoéléments.
Chaque couche est arrosée copieusement et plusieurs interventions ensuite sont nécessaires : remuez au moins 4 fois avant de vous en servir quelques 6 semaines après sa fabrication.
Un compost super rapide !

Quand arroser mon potager, le soir ou le matin

Arroser les plantes le soir revient à prendre un douche glacée le soir avant d’aller au lit.
De plus, l’humidité persiste aux pieds des plantes pendant la nuit : cela favorise les maladies, les champignons et les limaces !
En arrosant tôt le matin, l’atmosphère va sécher autour des plantes avec la levée du soleil. Les limaces ne sont plus favorisées.
La terre, plus fraîche que le soir, va absorber l’eau et irriguer en profondeur alors que le soir, sur un sol chaud, l’eau aura plus tendance à s’évaporer et ne pas irriguer en profondeur.
Bon… on n’a pas toujours le choix, mais autant avoir ces données le jour où l’on hésite : arrosage du matin ou du soir ?…


En conclusion, que vous soyez débutant au potager ou cultivateur expérimenté, vous allez trouver une multitude d’informations intéressantes dans le livre de Tony Duplaix : le Potager surélevé.
>> A LIRE AUSSI
- Potager : comment bien commencer ? avec une vidéo
- Comment faire un potager sur-élevé
- Culture de la courge butternut : comment je fais, avec une vidéo
- Terra Preta, mystérieuse terre la plus riche au monde, avec une vidéo
- 9 principes pour avoir une terre riche au potager



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :jardin (3 sur 9 articles)