AUDIMAT : contrôle de l'audience audiovisuelle

manifeste du survivalisme familial2 AUDIMAT : contrôle de laudience audiovisuelle

AUDIMAT : contrôle de l’audience audiovisuelle
Comment fonctionne l’AUDIMAT. Voici le témoignage d’un couple ayant fait partie du panel de l’AUDIMAT pendant 10 ans. Edifiant.

A l’heure où l’audience globale du petit écran est à la baisse, vous voudrez certainement connaître avec précision le mode de calcul de ce qu’on l’appelle : l’AUDIMAT.
L’audimat permet aux professionnels des chaînes de télévision, mais aussi aux annonceurs (ceux qui payeront pour que le spectateur visionne leur publicité) de savoir si une émission remporte au non un franc succès.
L’implication des chiffres annoncés par l’AUDIMAT est multiple :
– savoir s’il faut ou non continuer une émission, lui programmer ou non des heures de grande écoute, augmenter ou non le salaire des intervenants ;
– savoir comment valoriser les secondes de publicité avant et après le passage de la dite émission (et même en plein milieu de l’émission) ;
– connaître précisément le mode de fonctionnement de tous les profils de la population, anticiper leurs réactions, leurs désirs, façonner aussi leur mode de vie futur, ce d’autant plus facilement que, vous le verrez plus loin, des questionnaires précis sont remplis par les foyers membres du panel une fois par an.
Vous serez certainement intéressé de connaître le mode exact de fonctionnement de ce boîtier installé dans quelques milliers de foyers (2400 lors de l’inscription de notre foyer témoin).
Selon les critères socioprofessionnels très précis établis pour choisir les foyers témoins, chaque personne du panel représente plusieurs milliers de téléspectateurs.

Le foyer témoin privilégié qui a fait partie du panel de l’AUDIMAT pendant dix ans va nous permettre de découvrir quels sont les questions posées aux « cobayes », quels matériels sont utilisés, quelles méthodes globales sont utilisées. Vous pourrez ainsi vous faire une idée précise de ce mode de calcul de l’audience des émissions et programmes télévisuels.

  • le choix du panel : critères socio professionnels

Le panel, autrement dit l’échantillonnage que sélectionne l’AUDIMAT, doit être très représentatif : critères social, professionnel, âge, sexe, lieu de vie, revenus, propriétaire ou locataire,…
Lors de la première prise de contact, l’AUDIMAT appel les personnes par téléphone, leur propose de faire partie de l’échantillonnage et leur pose des questions pour valider qu’ils rentrent dans les critères de choix voulus : ils peuvent avoir besoin à l’instant t d’un jeune couple sans enfants, habitant en milieu rural, propriétaire, avec des revenus modestes (le cas de nos témoins en l’occurrence au moment de leur adhésion au système de l’AUDIMAT). Dans les jours qui suivent, un commercial AUDIMAT visite le futur foyer adhérent et lui fait signer un contrat.
Ensuite, toutes les années, les foyers adhérents à l’AUDIMAT doivent remplir un questionnaire complet sur tous les membres de leur foyer, les équipements dont ils disposent, les temps passés à écouter la radio, à jouer à des jeux, leur revenu, leur profession, les habitudes de loisirs tels que le sport, la lecture, le cinéma, les musées…

  • boîtier de l’AUDIMAT, l’audimètre : matériel et mode opératoire

Après accord du futur foyer AUDIMAT, un technicien passe au domicile des intéressés et emporte le/les téléviseurs ainsi que les appareils reliés aux téléviseurs. Dans son atelier, le technicien soude une sonde et ramène l’équipement au foyer.
Un boîtier, l’audimètre, et une télécommande AUDIMAT vont compléter l’ensemble télé+lecteur vidéo.
Le technicien AUDIMAT relie l’audimètre à une ligne téléphonique. Il explique alors le fonctionnement de l’ensemble :
o lors de la mise en route de la télévision, les personnes présentes dans le foyer doivent appuyer sur les touches de la télécommande AUDIMAT portant leur nom (chaque personne du foyer a sa touche). Dans le cas où il y aurait des invités, il faut appuyer sur les touches supplémentaires et répondre aux questions qui s’affichent sur l’écran concernant l’âge et le sexe des invités.
– Si une personne vient à s’absenter de devant l’écran, il faut le signaler en appuyant sur la touche de la télécommande correspondante, et le réactiver dès qu’il est à nouveau face à l’écran.
– Si les personnes inscrites comme présentent sur l’audimètre zappent pendant les pubs, l’AUDIMAT le sait.
– Les télécommandes des boîtiers audimètres permettent aussi de mettre une note aux émissions : le frisson pour les présentateurs et producteurs d’émission.
– Si vous ne répondez pas de suite lors de l’allumage de la télévision en indiquant qui est présent, le boîtier émet un bip de plus en plus fort et rapide, plutôt difficile à supporter, voire impossible.
– Si vous mettez en route un lecteur vidéo, un jeu relié à la télé, le boîtier le sait.
– Pendant la nuit, le boîtier audimètre, relié au téléphone, répond à un appel lancé par le central, avant que les téléphones de la maison ne sonnent. Il envoie alors la trame indiquant les heures d’écoute, les chaînes regardées et qui était présent pendant les différentes émissions.

  • rémunération des participants au panel

Bien sûr, cette participation des cobayes n’est pas sans rémunération : ils ont la possibilité de faire réparer leurs appareils audiovisuels pendant toute la durée du contrat, et ce gratuitement. Ils ont aussi des bons cadeaux représentant globalement 200euros par an pour effectuer des achats dans des magasins type Conforama, la fnac.

  • les limites de l’AUDIMAT

Le foyer témoin que nous considérons a été équipé du boîtier pendant dix ans. Néanmoins, il leur a été demandé plusieurs fois pourquoi ils ne regardaient pas plus la télévision.
En fait, le couple en question faisait partie de cette tranche de population de plus en plus représentative qui regarde très peu voire pas du tout la télé.
C’est pour cette raison qu’un jour on leur a retiré le boîtier de l’AUDIMAT, pour cause d’audience trop faible. Le fait qu’ils regardent des cassettes ou DVD à la place des émissions télé, et même qu’ils surfent sur Internet, n’a pas intéressé l’AUDIMAT.
L’AUDIMAT n’est donc pas le mode d’analyse de cette classe de population comprenant internautes, amateurs de vidéo et DVD et lecteurs assidus. Mais soyons certains qu’ils existent d’autres moyens d’analyser leurs habitudes de façon aussi très pertinente.

En conclusion, l’AUDIMAT est un mode d’analyse très poussé de la population : l’échantillonnage bien ficelé permettra à coup sûre de prévoir les modes de raisonnement de toutes les classes de la population (enfin presque). Il existe en effet des types précis dans lesquels chacun de nous rentrent. Ceux qui se croient uniques sont tout simplement innocents, car Big Brother les connaît, sait les regrouper et donc leur propose les produits justement adaptés à leur besoin…



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :société (12 sur 15 articles)