Cliché modifié : la mention bientôt obligatoire

manifeste du survivalisme familial2 Cliché modifié : la mention bientôt obligatoire

« Cliché modifié » : la mention bientôt obligatoire sur toutes les photos modifiées?…

Des stars toujours au top, à tout âge.
Des mannequins au physique inégalable, des perfections irréelles, des jeunes filles anorexiques à force de vouloir atteindre leur but illusoire.
Demain ce sera peut-être fini : une député UMP, Valérie Boyer, vient de déposer une proposition de loi qui prévoit la mention obligatoire « photo retouchée » sur tous les clichés retouchés.
Elle espère pouvoir présenter le texte lors de la révision du code de la santé publique, car de santé publique il s’agit : plus question de laisser croire que la beauté irréelle est la norme. Les problèmes graves rencontrés chez les adolescentes et même les abus de chirurgie chez les femmes plus âgées sont autant de signaux d’alarme, d’autant que le moral de ceux qui restent naturels n’est pas toujours au beau fixe quand la norme de beauté est toujours au-delà du réel. Chacun saura qu’une photo a été modifiée grâce à l’inscription en bas en gras « cliché modifié » donc l’intérêt de modifier les photos tombera à l’eau.

Regarder cette vidéo de Dove qui justement donne une idée des transformations que l’on apporte à une femme en vue d’en faire une affiche : un cliché modifié édifiant.

Alors, bientôt finies les photos modifiées : les effacements de bourrelets, les yeux agrandis, les pommettes creusées, les cous rallongés, les corps rajeunis?…
Pour encore paraître au top, il ne restera plus que le sport, la diététique et l’acceptation des années qui passent…



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :société (13 sur 15 articles)