Guyane française : terre de refuge pour survivaliste et résilient ?

manifeste du survivalisme familial2 Guyane française : terre de refuge pour survivaliste et résilient ?

survivalisme guyane française survivaliste Guyane française : terre de refuge pour survivaliste et résilient ?GUYANE FRANÇAISE : TERRE DE REFUGE POUR SURVIVALISTE ET RESILIENT ?
La Guyane française, on en parle de plus en plus. Serait-ce la nouvelle terre de refuge des survivalistes et résilients francophones ? Questions sur Terre-nouvelle.fr.

  • La Guyane française : terre sauvage

Loin de l’idée selon laquelle la Guyane serait la terre promise des survivalistes et résilients avides de fermes autonomes durables, nous avons parlé de la Guyane française à des amis qui en reviennent. Nous avons obtenu deux réponses différentes :

Carte de la Guyane : un refuge pour survivalistes ?

Carte de la Guyane : une refuge pour survivalistes ?


– C’est absolument génial, Kourou, Ariane, les marchés avec les produits locaux. Par contre, si tu sors des villes, c’est la jungle !…
– La Guyane, c’est le spot sauvage où aller, « the place to be » : jungle tropical, terre des chercheurs d’or, vaste terrain de jeu pour la survie, c’est super. Par contre, les villes, c’est bondé, c’est trop cher, impossible de se loger.

Dans les fait, la Guyane a toujours été une terre difficile à peupler, malgré différentes tentatives au cours de l’histoire : hommes libres, hommes réduits en esclavage, hommes semi esclave ou engagés encore appelés les « trente-six mois » car ils étaient liés par contrat à un maître durant 36 mois, hommes déportés en Guyane. Rares sont ceux qui demeurèrent de leur plein gré en Guyane, notamment dans les savanes de l’ouest guyanais. Aujourd’hui encore, les grandes villes se retrouvent sur la côte est de la Guyane. C’est là aussi que l’on retrouve le célèbre ancien bagne de Cayenne.

  • La Guyane française, un sol pauvre et un des sols les plus riches du globe : la Terra preta

On connait la ruée vers l’or dans l’est la Guyane. Mais la richesse de ce DOM, département d’Outre-Mer, vient aussi de sa faune et de sa flore.
La Guyane est l’une des terres de plus riche biodiversité de la planète. La forêt primaire très ancienne côtoie la savane et la mangrove, l’ensemble foisonnant d’espèces protégées.

La plupart des sols de la forêt de Guyane sont très pauvres, beaucoup trop acides.
Néanmoins, à l’Est du pays, près de la frontière avec la Brésil ( et comme ailleurs en Amérique du sud), une terre extrêmement fertile a été trouvée, que l’on qualifie de terre des plus fertiles du monde : la Terra preta. Sur près de 2m de profondeur, une terre noire présente une fertilité exceptionnelle, riche en azote, phosphore, potassion, calcium, matières organiques, nutriments et charbon de bois. Cette terre, la Terra preta, aurait été fabriquée par des populations humaines plusieurs siècles avant notre ère. Aujourd’hui encore, lorsque les habitants locaux en prélèvent, ils observeraient que cette couche de sol si riche se renouvelle d’1cm par an même lorsqu’ils en prélèvent. Que contient la Terra petra ?
On retrouve dans cette couche très riche de terre un grand nombre de morceaux de terre cuite, des déjections d’animaux et d’humains, des résidus de récolte et déchets végétaux terrestres et aquatiques, des os de poisson, des os d’animaux, des cendres et du charbon.


Vie et survie en milieu tropical : Guyane, Amazonie française, en lien direct vers Amazon

  • La Guyane française : terre d’accueil

La Guyane fait partie de la France, donc :
– peu ou pas de formalités pour s’y rendre (options de visas permanents parfois difficiles à obtenir pour s’établir dans un pays étranger, hors Europe)
– pas de surprise d’un point de vue administratif, législation, fiscal, enseignement
– on y parle français.

Récemment, la Guyane est l’objet de très nombreux programmes de construction d’infrastructures : routes, écoles, gymnases, dans le but non seulement de répondre à la demande locale mais aussi d’anticiper la forte demande future.
Alors que la Guyane est le département le plus grand de France, la population n’est que de quelques 236.000 habitants.
Une belle promesse de progression s’annonce.

  • Survivre en milieu tropical : la survie en Guyane française

Le milieu tropical est de notoriété l’un des plus difficile en terme de survie.
Le vaccin de la fièvre jaune est impératif et d’autres préparatifs sont nécessaires à ceux qui veulent sortir des villes. Je vous laisse découvrir Vie et survie en milieu tropical, Guyane, Amazonir française Guyane française : terre de refuge pour survivaliste et résilient ?, un guide prévu pour ceux qui veulent tenter une aventure sauvage en Guyane, pour bien préparer un séjour court, ou durable.

Nous avons décidé d’aller voir nous-même ce qu’il en est : Guyane terre promise d’accueil pour survivaliste ou Guyane terre maudite et enfer vert inhospitalier ?…
Nous allons passer quelques semaines en Guyane. Nous ne manquerons pas de vous faire part de nos impressions et commentaires.
Dans tous les cas, avant de faire le saut et de s’installer dans un milieu naturel étranger, il est conseillé de passer un séjour de 6 mois minimum, pour savoir réellement à quoi s’attendre.

Merci pour les commentaires de ceux qui ont déjà foulé le sol de la Guyane.

A tous les lecteurs de Terre nouvelle, portez vous bien.

>> A LIRE AUSSI : - 12 films : Culture Survivaliste
- 12 livres : Culture Survivaliste
- Bushcraft, bivouac : les 4 équipements de pro qui peuvent changer la vie
- les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire
- les 14 questions que le survivaliste doit s'être posées
- les 20 choses qu'un survivaliste doit avoir
- les 20 armes alternatives pour les survivalistes
- les 30 risques auxquels nous sommes exposés
- Comment tuer, plumer et vider un poulet, un canard : article et vidéo
- fabriquez vous-même une grille de protection pour vos fenêtres !
- les 10 livres les plus lus par les survivalistes résilients


Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :société, survivalisme (92 sur 208 articles)