Miyuki Hatoyama, première dame du Japon

manifeste du survivalisme familial2 Miyuki Hatoyama, première dame du Japon

Miyuki Hatoyama est la femme du nouveau premier ministre du Japon, Yukio Hatoyama.

La nouvelle première dame du Japon défie la chronique. Exit les femmes effacées, voici du nouveau et du beau au pays du soleil levant.

D’abord actrice de théâtre, elle s’est ensuite éprise de son mari et lui a fait un fils, aujourd’hui de 33 ans et chercheur à Moscou.

Miyuki Hatoyama est tellement spéciale que le Japon en sortira modifié : elle coiffe son mari tous les matins et elle lui masse les pieds lorsqu’il rentre du travail, lui adore ça et avoue qu’elle est le soleil de sa vie.

Elle explique manger le soleil, ce qui lui donne énormément d’énergie et adore confectionner des petits plats mais aussi des vêtements. Elle confie être «compositrice de sa vie». Elle est une sorte de maîtresse de l’art de vivre et a même écrit des ouvrages : Recettes de nourriture spirituelle hawaïenne, des recettes macrobiotiques.

C’est une drôle et sympathique petite femme qui va jusqu’à décrire dans un ouvrage un enlèvement par les extraterrestres il y a vingt ans, Les choses très étranges que j’ai rencontrées. Elle serait allée jusqu’à Venus, « endroit très beau et très vert » selon elle.

Positive, Miyuki Hatoyama explique que si l’on croit à ses rêves, ils finissent par arriver.

A 66 ans, son goût pour la spiritualité lui vaut une notoriété de premier plan au Japon : on en redemande !…

Avouons qu’avec une première dame aussi spéciale, le Japon va paraître tout à coup plus ‘new age’.

http://www.lefigaro.fr/international/2009/09/15/01003-20090915ARTFIG00020-la-nouvelle-premiere-dame-nippone-secoue-le-japon-.php



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :société (14 sur 15 articles)