Business : j'ai gagné mon argent de poche à partir de 13 ans

manifeste du survivalisme familial2 Business : jai gagné mon argent de poche à partir de 13 ans

Business : j'ai gagné mon argent de poche à 13 ans

BUSINESS : J’AI GAGNE MON ARGENT DE POCHE A PARTIR DE L’AGE DE 13 ANS

Depuis quand être capable de gagner sa vie soi-même est quelque chose de mal ?
J’entends trop souvent des critiques : « c’est du business ! ».
C’est comme si les gens ne voulaient plus payer les indépendants pour le travail qu’ils font pour eux !… Une nouvelle forme d’esclavagisme moderne : « tu travailles pour moi, OK, mais gratuitement !… »
Inacceptable !
Mais créer son business et gagner sa vie en toute indépendance est le plus respectable et le plus beau des projets de vie.
J’ai commencé à gagner mon argent de poche à l’âge de 13 ans, je vous raconte mon histoire, article et vidéo, sur Terre-nouvelle.fr.



Créer son business : un beau projet

Si vous hésitez à vous lancer dans la création de votre business parce que vous avez été éduqué autour de la pensée que l’argent est sale, revoyez votre rapport à l’argent.
Gagner sa vie, honnêtement, n’a rien de honteux.
Gagner sa vie, soi-même, en créant son propre business est magnifique.
Demander son dû est honnête !

J’ai gagné mon argent de poche dès l’âge de 13 ans : mon histoire

J’ai commencé à gagner ma vie en tant qu’indépendante à l’âge de 13 ans !
Je viens d’une famille très modeste.
Et si je voulais avoir de l’argent de poche, j’ai vite compris qu’il fallait que je le gagne moi-même.
J’avais la chance d’être une excellente élève. J’avais toujours aidé des amies dans leurs devoirs. J’ai acquis très tôt des compétences en enseignement.
A l’âge de 13 ans, je me suis dit, « je peux gagner des sous en donnant des cours ». J’ai donc aidé des amies en maths, en physique. D’abord des amies de ma classe, à raison de 5 francs de l’heure (oui, c’était peu, mais j’avais 13 ans !…). Puis les tarifs sont monté, jusqu’à 25 euros de l’heure. Et j’ai eu beaucoup, beaucoup d’élèves, de tout âge, de tout milieu social.
Parfois, j’étais confrontée à des parents qui trainaient la patte pour payer : ils faisaient ceux qui n’avaient pas la monnaie, ceux qui oubliaient ! Très tôt, j’ai appris à demander mon dû : pas de raison que moi j’enseigne à leurs enfants ce qu’était un développement limité et qu’eux ne trouvent pas l’argent prévu dans leurs poches ! Et comme tout le monde était super content de mon boulot, je finissais par obtenir mon dû !

Demander son dû : il n’y a pas de honte !

Voici plusieurs exemples vrais de business pour vous prouver qu’il n’y a aucune honte à gagner sa vie en tant qu’indépendant et à demander son dû !!!

Dans un village près de chez nous, une dame a posé un bungalow et une pancarte sur son terrain devant chez elle. Elle propose du toilettage pour chien dans son jardin ! En quoi est-ce un vilain business de demander son dû quand le chien ressort propre et beau ?

J’ai une cousine qui a monté une boutique de panier en osier. En quoi est-ce un vilain business de demander son dû quand un client ressort avec l’une de ses créations ?

J’ai une amie qui sait bien jouer du piano. Elle approche la soixantaine et ses revenus ne sont pas mirobolants. Elle arrondit ses fins de mois en donnant des cours de piano. En quoi est-ce un horrible business d’oser demander son dû quand l’enfant repart avec une heure de cours dans la tête ?

J’ai une amie, divorcée, qui habite une grande ferme en Ardèche. Pour se constituer un revenu, elle a découpé quelques chambres d’hôtes et elle loue son logement une partie de l’année sur Air B&B. En quoi est-ce mesquin de sa part d’oser demander les loyers ?

J’ai une amie qui est professeur de Judo. Quand elle demande les chèques en début d’année, elle a parfois affaire à des parents récalcitrants à la payer. C’est comme s’ils voulaient qu’elle donne les cours gratuitement ! Mais comment veulent-ils qu’elle gagne sa vie ? Seraient-ils les nouveaux esclavagistes de notre civilisation ?

Je voulais juste vous dire ces quelques mots pour vous montrer à quel point il est normal de gagner sa vie en répondant aux besoins des autres. Il est naturel de créer et développer son business, dans la limite où il apporte quelque chose de bon aux autres, une réponse à une attente, tout simplement !…

Je vous ai préparé un document à télécharger gratuitement : les 5 clefs pour ne plus être esclave et de l’argent et pour ne pas plonger dans la misère !!!. Pour bien démarrer en survivalisme financier.

Business : j'ai gagné mon argent de poche à 13 ans. Je vous raconte mon histoire.

Business : j’ai gagné mon argent de poche à 13 ans. Je vous raconte mon histoire.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (11 sur 198 articles)