Comment gagner sa vie au Costa Rica

manifeste du survivalisme familial2 Comment gagner sa vie au Costa Rica

Gagner sa vie au costa rica

COMMENT GAGNER SA VIE AU COSTA RICA

Nous avons beaucoup de super retours après la publication de nos vidéos d’expatriation en Amérique centrale.
Merci !
Nous sommes aujourd’hui au Costa Rica et vous êtes nombreux à vouloir nous rejoindre, mais se pose la question du : « comment gagner sa vie au Costa Rica ? ».
Quel travail peut faire un francophone en Amérique latine ?

Notre expérience au Costa Rica nous laisse penser que beaucoup d’opportunité s’offrent à nous, mais pas en tant que salarié. En détails sur Terre-nouvelle.fr.



Du travail pour les francophones au Costa Rica, mais pas en tant que salarié

Les salariés francophones au Costa Rica sont très rares.
Soit ils ont trouvé du travail avant d’arriver, via leur entreprise en France, soit ils ont trouvé une opportunité rare où l’on avait besoin d’un bon francophone pour traiter avec des clients francophones.
Les opportunités existent néanmoins : elles se trouvent chez les indépendants.

Opportunité de création d’entreprise pour indépendants francophone au Costa Rica

J’ai plusieurs exemples à vous donner, de vrais exemples.

Leur point commun : avoir un vrai savoir faire et oser se lancer en tant qu’indépendant !!!

Un « psychologue canin », ou éducateur canin : nous connaissons ici au Costa Rica un « psychologue » pour chien, Eric, qui éduque plusieurs dizaines de chiens par semaine. Il les promène, leur apprend à se comporter en laisse, avec d’autres chiens et avec les humains. Les chiens sont calmes et étonnamment obéissants alors qu’il en promène parfois une vingtaine en même temps dans la rue ! Les clients ne manquent pas !
Un spécialiste des aquariums : j’ai une amie comptable en France dont le cousin est ici, en Amérique, spécialiste pour aquariums : il lave et entretien les aquariums toutes les semaines, soigne et nourrit les poissons lorsque les propriétaires sont absents. C’est un métier par contre qui ne peut s’implanter que dans des quartiers « riches »
– Ici, au Costa Rica, tous les occidentaux vous le diront : le pain et les croissants français sont absents ! La propriétaire de la A frame que nous louons nous a même dit en rêvant de croissant : « les costariciens n’imaginent même pas le goût des croissants ». Et le pain ici n’est vraiment pas bon ! Alors, vous imaginez un vrai boulanger ! Ici, il fait fureur, d’autant que les pauvres « baguettes » sont vendues un peu moins d’1euro pièce ! donc de quoi faire des sous ! Par contre, il faut vraiment savoir faire le pain ! Des français qui n’avaient jamais été boulanger ont tenté d’ouvrir une boulangerie dans le nord du Costa Rica. Tous les occidentaux alentours sont allés les soutenir en achetant du pain et des croissants. Mais c’était si mauvais que très vite tout le monde les a abandonnés… donc, vrai boulanger qui sait faire du bon pain, vous aurez du bon job ! D’ailleurs, idem si vous savez faire de bonnes saucisses, de bons saucissons, boudins et autres charcuteries !!!!

Beaucoup d’autres opportunités existent, le pilier étant un vrai savoir-faire !

Comment gagner sa vie au Costa-Rica

Comment gagner sa vie au Costa-Rica


>> A LIRE AUSSI
- 12 livres culture survivaliste
- 12 films culture survivaliste
- 3 romans pour communiquer avec les réfractaires du survivalisme
- 2 jeux Zombies pour amuser les survivalistes !



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (6 sur 208 articles)