Survivalisme familial : comment tuer une poule, un canard, comment plumer et vider une poule, un canard

manifeste du survivalisme familial2 Survivalisme familial : comment tuer une poule, un canard, comment plumer et vider une poule, un canard

SURVIVALISME FAMILIAL : COMMENT TUER UNE POULE, UN CANARD, COMMENT PLUMER ET VIDER UNE POULE, UN CANARD
Comment tuer une poule ? Comment plumer et vider une poule, ou un canard ?
Cette connaissance qu’avaient nos ancêtres, nous l’avons peu à peu perdue, dans les rues de nos grandes cités, dans les magasins de nos villes. Même si nous aimons le confort des produits tout prêts, nous devons en tant que survivalistes en famille, nous poser la question : comment manger avec une poule ou un canard vivant entre les mains, comment ne pas mourir de faim avec une volaille rigolarde qui s’enfuit.
Nous avons appris sur le terrain comment tuer une volaille. Nous vous faisons part sur Terre-nouvelle.fr au travers d’une article mais aussi d’une vidéo, de toutes les étapes pour tuer, plumer et vider une volaille. Demain, vous aussi, vous saurez faire.

Dans la vidéo survivaliste Terre nouvelle ci-dessous, découvrez toutes les étapes pour apprendre à tuer un canard, ou une poule.



  • Renouer avec les connaissances anciennes : se nourrir de sa basse-cour

Comment en sommes nous arrivé à vouloir retrouver cette connaissance perdue ? voilà une question qui revient souvent dans la bouche de nos interlocuteurs. Je demanderais plutôt : comment en sommes nous arrivé à ne plus savoir faire des choses essentielles comme tuer, plumer et vider une volaille ? Il convient de retrouver ces informations qui pourraient nous faire défaut en cas de défaillance des systèmes de distribution alimentaire classique.

  • Trouver le bon interlocuteur dépositaire du savoir ancestral

Retrouver l’information pour savoir tuer une poule, un canard, le plumer et le vider n’est pas si simple. Certes, certains diront : « t’as qu’à demander à ton boucher ». Ouaip… c’est pas trop réaliste : lui ne va pas courir après sa volaille, la mettre dans un sac et la tuer sous le porche de sa grange, mais va opérer avec ses outils professionnels dans la blancheur de son laboratoire.
Il nous fallait quelqu’un de vrai, quelqu’un pour qui cette connaissance serait naturelle et encore utile et utilisée. Notre professeur a donc été tout trouvé : un chasseur, avec une vraie ferme et une superbe basse-cour et la pédagogie en plus. Merci à Monsieur Viard.

  • Comment nous sommes passé à l’acte

Cela faisait déjà plusieurs mois que nous en parlions. Après des questions pressantes, nos parents nous avouaient ne pas du tout savoir faire et ne pas être capables de passer à l’acte. Franchement, nous n’avions pas vraiment envie de tuer une poule, mais nous n’acceptions vraiment pas de simplement ne pas savoir faire.
Nous avions entendu mille fois des histoires de services militaires ou de stages commando où l’on laissait s’échapper des poules au milieu de soldats affamés en leur lançant : « débrouillez vous », avec comme résultat que l’unique personne à manger était un vrai agriculteur qui avait su non seulement attraper sa poule, mais aussi la tuer, la plumer, la vider, faire un feu, la faire cuire et la manger. Les autres avaient tout simplement … jeûné.
Puis, un grand reporter nous a contacté. Après questions et investigations, nous lui avons avoué que nous étions perpétuellement en quête de nouvelles connaissances en lien avec le survivalisme familial, nouvelles pour nous mais standard pour les anciens de nos campagnes. Savoir tuer une poule et connaître toutes les étapes pour parvenir à la manger était sur notre liste. Il nous a alors demandé s’il pouvait filmer cette découverte : comment nous allions apprendre à tuer un canard, devant sa caméra et celle de Terre-nouvelle.fr

  • Comment tuer un canard, une poule

Il faudra commencer par attraper la poule ou le canard, et croyez moi un petit entraînement sportif hebdomadaire ne sera pas de trop. Ensuite, si vous avez à transporter le canard ou la poule, le mieux est de les placer dans un grand sac en toile.
Bien sûr, il est préférable de ne pas donner de nom à l’animal pour plus facilement le tuer par la suite. Je n’ai pas pu résister… et notre canne de six mois (née en avril, mangée en octobre) fut bien vite baptisée : Gertrude.
Inutile de faire jeûner le canard avant de le tuer.
Suspendre l’animal par les pattes, par exemple à un portique extérieur.
Pour tuer un canard ou une poule sans douleur et ensuite les vider de leur sang, utiliser un couteau bien pointu, appelé aiguillette et piquer juste derrière l’oreille. Tenir l’animal par le bec, en lui maintenant les ailes fermées jusqu’à ce que le sang ait bien coulé et que l’animal ne bouge plus et devienne mou : le canard est mort.
Ce fut la fin de Gertrude.

Comment tuer, plumer, vider un canard, une poule

Comment tuer, plumer, vider un canard, une poule

  • Comment plumer un canard, une poule

Détacher la poule ou le canard, le plonger dans l’eau bouillante pendant tout au plus trois minutes (pas plus sous risque de faire cuire la chair).
Sortir la volaille de l’eau et arracher plumes et duvet à la main.
Ensuite, à l’aide d’un réchaud à gaz, brûler ce qui pourrait rester de petites plumes en passant l’animal au-dessus de la flamme.


Traité Rustica de la Basse-cour, un livre de référence
  • Comment vider un canard, une poule

Faire une incision en partant du bas de l’abdomen jusqu’au sphincter. A la main, retirer les boyaux, faire attention à ne pas percer la poche de fiel sous peine de rendre la viande amer. Le gésier de canard est comestible (vous connaissez forcément les délicieuses salade au gésier de canard) : il vous suffira de retirer le reste de nourriture que l’animal aurait ingurgiter avant votre arrivée et de retirer la peau à l’intérieur du gésier. Continuer à vider l’animal, à la main (vous pouvez rentrer plusieurs doigts pour y parvenir).
Faire une incision en bas du cou du canard pour retirer l’oesophage, les voies respiratoires. Faire ensuite une autre incision en haut du cou du canard pour retirer ces mêmes conduits : il faut tirer très fort pour y parvenir.
Retirer les yeux en faisant une incision tournante autour de l’orbite.
Couper les pâtes en forçant l’articulation à l’arrière et tournant autour de l’articulation.
Vous pouvez garder la tête (certains mangent la cervelle), moi je préfère qu’elle soit coupée : trop étrange d’ouvrir un frigo sur une tête de canne sans yeux : Gertrude m’en veut !…

  • Comment faire cuire un canard, une poule

Pour faire cuire une poule, faites simplement comme un poulet rôti.
Pour faire cuire un canard : déposez simplement votre canard dans un plat allant au four, avec un filet d’huile d’olive et quelques branches de thym. Enfournez à four chaud (160°C) pour 1heure15 environ (cela dépendra de la taille de votre canard). Arrosez de temps à autres. Les effluves de canard rôti vous avertiront quand votre canard sera prêt.

  • Comment tuer une dinde

Pour tuer une dinde, animal beaucoup plus gros qu’une canne de basse-cour, il faut un gros sac de toile. Découpez un trou dans un angle et faites passer la tête de l’animal : ses ailes sont coincées dans le sac, elle ne se débattra pas. Procéder ensuite comme indiquer plus haut pour le canard ou la poule.

Sachez que tuer une volaille doit se faire en laboratoire, une tolérance demeure uniquement pour les fermes. Gardez en tête ces informations, pour l’éventuel besoin survivaliste de demain.

Ami survivaliste, portez-vous bien !

>> A LIRE AUSSI
nos quatre premières poules pondeuses
chasseur ou pas chasseur
les salaisons : sécher, saler, confire, ou comment savoir conserver les aliments
comment vous pouvez avoir un potager prêt à produire de beaux fruits et légumes !



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (178 sur 198 articles)