Survivalisme familial : coupure d'électricité prolongée

manifeste du survivalisme familial2 Survivalisme familial : coupure délectricité prolongée

SURVIVALISME : COUPURE D’ELECTRICITE PROLONGEE

Anticiper est primordial en survivalisme familial. C’est parce que nous voulons conserver un maximum de confort pour les nôtres que nous cherchons à prévoir comment faire face aux mieux aux problèmes potentiels. Sur Terre-nouvelle.fr, penchons nous sur un cas plausible : une coupure prolongée d’électricité.



  • Diagnostiquer à l’avance ses besoins en électricité

Tout le monde n’a pas la même dépendance vis à vis de l’électricité. Il y a cependant quelques grands domaines pour lesquels nous pourrions avoir besoin d’électricité, listons les et validons nos habitudes dans chaque domaine :
– assistance médicalisée : un besoin fondamental, une solution doit être mise en place en cas de coupure prolongée d’électricité ;
– chauffage : une maison chauffée exclusivement par mode électrique peut être invivable en cas de coupure prolongée, le domicile doit être repensé et un moyen alternatif de chauffage prévu ;
– ouverture, fermeture des volets : si tout est électrique, validez que vous pouvez tout de même ouvrir et fermer manuellement les volets ;
– cuisson des aliments : plaques de cuisson électriques, four électrique. Il faut prévoir un petit réchaud à gaz et ses cartouches ;
– chauffage de l’eau : si votre eau est chauffée électriquement, pensez soit au récipient qui permettra de chauffer de l’eau sur un poêle, soit à installer un chauffe-eau solaire (qui n’aura malheureusement pas grande utilité par grand froid) mais qui nécessitera une assistance pour son circulateur (groupe électrogène). Pensez aussi que le circulateur des chauffages et chauffe-eau à gaz ou au fuel ne fonctionneront pas en cas de coupure électrique ;
– alimentation électrique des appareils électroménagers : nous pouvons nous passer de nos appareils électroménagers, si nous n’imaginons pas un début de journée sans café, pensons à la cafetière italienne à poser sur le poêle ou à la cafetière à piston alliée à la bonne vieille bouilloire qui siffle quand l’eau est chaude, par contre pour le frigo et le congélateur, une solution de secours doit être mise en place ;
– éclairage : bougies, lampes à pétrole, ces pratiques étaient monnaie courante chez nos aïeuls, restons prudents tout de même d’un point de vue sécurité (incendie) car nous n’avons plus les mêmes réflexes et les mêmes habitudes rodées des anciens et leurs chandelles.

  • Coupure prolongée : stocker, s’équiper

Sans aller jusqu’à s’équiper d’une éolienne ou de panneaux solaires, nous pouvons avec peu de moyens mettre en place des stocks et s’équiper pour pouvoir faire face sereinement à une coupure prolongée en électricité :
– stocker des bougies et allumettes ;
– stocker du bois si vous avez une cheminée ou un poêle, des granules pour un poêle à granules, du pétrole si vous avez un petit poêle à pétrole ou tout autre moyen de chauffage d’appoint non électrique ;
– acheter un groupe électrogène et stocker du carburant.

Ce cas de crise mineure, la coupure d’électricité prolongée, est maintenant gérée, libérant nos esprits pour profiter pleinement des plaisirs de la vie.

A tous les survivalistes familiaux : portez vous bien.

>> A LIRE AUSSI
les 10 livres les plus lus par les survivalistes résilients
nos 7 films survivalistes préférés
- les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire
les 14 questions que le survivaliste doit s’être posées
- les 20 choses qu’un survivaliste doit avoir
les 20 armes alternatives pour les survivalistes
les 30 risques auxquels nous sommes exposés
Comment tuer, plumer et vider un poulet, un canard : article et vidéo
la maison du survivaliste
Survivalisme en France
- Survivalistes prepers : ils se préparent à la fin du monde.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (176 sur 198 articles)