Survivalisme familial : la préparation des enfants survivalistes

manifeste du survivalisme familial2 Survivalisme familial : la préparation des enfants survivalistes

survivalisme familial la preparation des enfants survivalistes Survivalisme familial : la préparation des enfants survivalistesSURVIVALISME FAMILIAL : LA PREPARATION DES ENFANTS SURVIVALISTES
Il y a des choses qu’en tant qu’adultes nous aimerions savoir déjà faire. Il y a des réflexes, des connaissances, des coups de main que nous aimerions déjà avoir acquis. Pourquoi ne pas permettre à nos enfants de les acquérir ? Détails sur Terre-nouvelle.fr.

Le survivalisme est abordé toujours sous forme de jeu et sans discours anxiogène à nos enfants. Il n’est pas question de discuter devant eux des différents scénarios d’une possible fin du monde ou même des histoires sordides à l’origine de la préparation de certains de nos amis survivalistes.
A contrario, parler de préparation d’enfants survivalistes signifie enseignement dans la bonne humeur.
La transmission de savoir-faire plait à nos biquets de manière innée : ils aiment apprendre et la survie en pleine nature fait partie des passions de nos bambins « castor-juniors ».
Nous devons leur transmettre le respect de leurs affaires, des autres et de la nature. Nous devons aussi leur transmettre des connaissances.

Survivalisme familial : la préparation des enfants survivalistes

Survivalisme familial : la préparation des enfants survivalistes

  • Transmettre des savoir-faire à nos enfants survivalistes

Apprenons les bases de nombreuses compétences survivalistes, toujours de manière ludique et sans contrainte, à nos enfants. Ils seront avides de savoir, de comprendre, de nous suivre. En plus, ce sera de merveilleux moments de partage, des souvenirs inoubliables : le bonheur d’être parents et de transmettre ses savoirs faire à la génération suivante.
Voici une liste non exhaustive de ce qu’ils serait bon de transmettre à nos enfants, en plus des connaissances scolaires. N’hésitez pas à l’incrémenter en commentaires.

  • Jardiner

Faisons en sorte que nos enfants nous suivent au potager, au verger, qu’ils découvrent les gestes, les différentes étapes des cultures en fonction des saisons. Si vous n’avez pas encore de potager, laissez les jardiner sur la terrasse et emmenez les visiter fermes et jardins.

  • Cuisiner

Il est fondamental que les enfants apprennent à cuisiner (et tout survivaliste aussi d’ailleurs). Donc, c’est simple, cuisinons de façon ludique, avec eux, les plats qu’ils aiment manger. Vous trouverez plusieurs recettes tout particulièrement appréciés par les enfants dans les pages Cuisine et Vie de Terre nouvelle.

  • Connaître un art martial

Inscrivons nos enfants au cours d’art martial le plus proche de chez nous. Demain, ils sauront se défendre.


Une pierre à feu, en lien direct vers Amazon

Manuel des castors junior, en lien direct vers Amazon
  • Allumer un feu, faire un abris, dormir à la belle étoile : la survie en pleine nature

Nos enfants dévorent les manuels des castors juniors (je vous en mets en lien direct vers Amazon ci-contre).
C’est la partie la plus amusante pour nos enfants. Ils nous étonneront par leur facilité et leur passion pour la vie en pleine nature :
– dormir à la belle étoile
– construire un abris avec des bâches et des branchages
– allumer un feu avec une pierre à feu ou fire-steel
– retrouver le nord
– reconnaître des empreintes d’animaux
– savoir faire un piège simple
– savoir faire des signaux à distance
– savoir faire des noeuds (noeud de huit, noeud de pêcheur, noeud de chaise, tressage d’une paracorde à l’aide d’un noeud de cobra,…)
– filtrer de l’eau…

  • Savoir dresser un chien

Savoir dresser un chien est une compétence qui servirait vraiment en situation de grave crise : un chien de garde, un chien qui reste à nos coté, un chien qui sait chasser aurait une grande valeur. De même, quelqu’un qui saurait dresser un chien aurait entre les mains l’une des compétences utiles à sauvegarde du groupe. Donc, dressons notre chien sous le regard de nos enfants et apprenons leur en toute sécurité les bases du dressage canin : ils vont adorer.

  • santé et sécurité

Nos enfants doivent savoir faire le 18 pour appeler les pompiers et avertir d’un accident.
Dans certaines écoles, les enfants passent le permis vélo ou bien suivent quelques cessions de gestes de premiers secours avec des membres de la croix-rouge : incitons nos écoles à franchir elles aussi le pas. Prises de conscience des risques de la route et bonnes attitudes, ou bien bons gestes en cas d’accidents autour d’eux, les enfants apprécient toujours de savoir faire.

D’une façon naturelle, nos enfants doivent nous suivre dans nos actions, nos apprentissages, nos constructions. Parce que la vie ne s’apprend pas qu’à l’école, nous leur transmettrons des enseignements survivalistes qui leur permettront de faire la différence.

A tous les survivalistes, portez vous bien.

>> A LIRE AUSSI

survivalisme familial : l’EDC, EveryDay Carry pour les enfants
survivalisme familial : que prévoir pour nos enfants dans le refuge survivaliste.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (127 sur 198 articles)