Survivalisme familial : la valeur du sel

manifeste du survivalisme familial2 Survivalisme familial : la valeur du sel, du sucre, des épices, du vinaigre

survivalisme valeur du sel du sucre du vinaigre Survivalisme familial : la valeur du sel, du sucre, des épices, du vinaigreSURVIVALISME FAMILIAL : LA VALEUR DU SEL, DU SUCRE, DES EPICES, DU VINAIGRE
Le sel a toujours eu une importance primordiale dans la vie des humains. Parce que nos climats ne nous permettent pas de trouver toute l’année de quoi manger, le sel a une valeur cruciale. Le sucre, le vinaigre et les épices ont aussi une valeur très importante pour les survivalistes en famille. Explications sur Terre-nouvelle.fr.

  • Le sel : la salaison, la conservation des aliments

Comme le dit John Wiseman, dans Aventure et survie Survivalisme familial : la valeur du sel, du sucre, des épices, du vinaigre, l’homme est fait pour vivre sous les tropiques. C’est le seul être vivant qui ne peut pas vivre sans plusieurs couches de vêtements dans la plupart des zones qu’il peuple.

Survivalisme : la valeur du sel, du vinaigre, du sucre, des épices

Survivalisme : la valeur du sel, du vinaigre, du sucre, des épices

Dans la même lignée, l’humain habitant des régions plus inhospitalières que les tropiques a dû trouver des moyens de se nourrir même en périodes hivernales et ce en demeurant sédentaire : la notion de conservation des aliments est née.
Le sel demeure la clef de la conservation de nos aliments. Sa valeur est d’autant plus importante que l’on se situe loin des régions maritimes et des marée-salants.
Savoir conserver les aliments devra aussi faire partie des connaissances fondamentales des survivalistes, pour cela je vous ai déjà conseillé un ouvrage : Larousse des conserves & salaisons Survivalisme familial : la valeur du sel, du sucre, des épices, du vinaigre.

  • Le sel : une monnaie d’échange

Les romains connaissaient la grande valeur du sel. Le mot salaire vient de ‘salarium’, le sel donné aux légionnaires pour les rémunérer de leur travail.
Le commerce des épices était lié aussi à l’importance de la conservation des aliments : utilisées pour conserver les aliments, les épices avaient la valeur énorme qu’on leur connait car les populations dépendaient entièrement de leurs stocks d’aliments pour survivre à l’hiver mais aussi pour faire de longs voyages, découvrir et coloniser de nouveaux territoires, ou même conquérir de nouvelles contrées avec des armées nourries à l’aide d’importants stocks d’aliments de longue conservation.
Ainsi, tout comme par le passé, le sel mais aussi les épices, peuvent retrouver leur rôle de monnaie d’échange.
Les survivalistes ayant un stock important de sel auront donc une richesse potentielle en cas de troc. La valeur future du sel est difficile à chiffrer mais de toute façon elle sera énormément plus importante que le prix actuel du sel.

  • Les autres produits pour conserver les aliments : sucre, épices, vinaigre

D’autres produits intéresseront les survivalistes en matière de conservation des aliments et / ou de troc :
sel et salpêtre : pour les salaisons, le sel sera utilisé avec du salpêtre, ou bien il faudra trouver du sel nitré,
– le sucre : le sucre sera utilisé pour les conserves de fruits
– le miel : une utilisation pour conserver les aliments (fruits, mais aussi viande comme le jambon glacé au miel) mais aussi dans le domaine médical
– le vinaigre : le vinaigre sera aussi un produit permettant la conservation des aliments. Il pourra aussi être utilisé comme désinfectant et dans beaucoup d’applications ménagères,
– le poivre noir : le poivre noir fait fuir les mouches, permettant ainsi de faire sécher à l’air libre la viande pour la conserver,
– les épices : les épices ont toujours eu une grande valeur et pas seulement pour leurs goûts mais surtout pour leur capacités à conserver les aliments.

Il sera ainsi bon, en tant que survivaliste :
– soit de connaître comment fabriquer ces produits fondamentaux à la conservation des aliments, mais selon nos régions d’habitation, certaines cultures sont impossibles sans une immense serre (poivre, épices),
– soit de les stocker en quantité pour une utilisation future ou comme moyen de troc.

A tous les survivalistes, portez vous bien.

>> A LIRE AUSSI
Pour aller plus loin dans cette démarche, vous pouvez lire :
conservation des aliments, notamment des viandes et poissons, avec salaisons, séchage, fumage et salage
cuisiner sans électricité tout en conservant notre confort culinaire : équipement en pratique
scie marteau clous, ou comment prévoir la reconstruction.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (111 sur 198 articles)