Survivalisme familial : les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire

manifeste du survivalisme familial2 Survivalisme familial : les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire

SURVIVALISME FAMILIAL : LES 38 CHOSES QU’UN SURVIVALISTE DOIT SAVOIR FAIRE
Voici une liste non exhaustive mais très représentative de ce que doit savoir faire un survivaliste. Et vous, où en êtes-vous sur le chemin de ceux qui sont aptes à survivre aux crises les plus diverses ? A vos compteurs sur Terre-nouvelle.fr.

  • Comment se qualifier de survivaliste : les compétences

On ne peut pas s’auto-qualifier de survivaliste sans savoir réaliser un certain nombre de choses, sans avoir essayé et réussi un certain nombre de projets et sans avoir encore en réserve quelques vrais perfectionnements à peaufiner.
Voici une liste non exhaustive mais représentative de ce que doit savoir faire un survivaliste. Vous aurez peut-être d’autres compétences tout aussi importantes : contribuez à la liste en commentaires.
Découvrez ci-après la réponse à cette fréquente question : qu’est-ce qu’un survivaliste doit savoir faire?

LES 38 CHOSES QUE DOIT SAVOIR FAIRE LE SURVIVALISTE

LA BASE
- 1 – Le survivaliste sait lire, écrire et compter

- 2 – Le survivaliste connait l’information
Le survivaliste suit l’information au niveau national et mondial. Il est abonné à des alertes info pour le prévenir, parce qu’il veut être informé en temps réel si un incident survient près de chez lui.

- 3 – Le survivaliste sait gérer son budget
Le survivalisme est économe et sait gérer : il connait ses besoins financiers et connait combien de temps il peut tenir si son revenu principal s’arrête.

- 4 – Le survivaliste sait faire des noeuds
Nœud de chaise, nœud de pêcheur, le survivaliste devra aussi savoir faire un nœud de huit, noeud de neuf et un nœud permettant de rabouter deux cordes ensemble.

- 5 – Le survivaliste sait faire du feu
Allumettes, briquets, loupe, pierre à feu etc … le survivaliste sait allumer un feu dans la nature.

NOURRITURE
- 6 – Le survivaliste sait travailler la terre
Parce que le travail de la terre est une des sources pérennes d’aliments, le survivaliste sait cultiver les végétaux aptes à le nourir.

- 7 – Le survivaliste sait faire du petit élevage
Volaille, lapin, le survivaliste sait produire les protéines nécessaires à son alimentation.

- 8 – Le survivaliste sait chasser
Avec ou sans son chien, gros ou petit gibier à poils ou à plumes, le survivaliste sait chasser avec un fusil, un arc, ou à l’aide de pièges. Le survivaliste est capable de se nourir à partir d’animaux sauvages.

- 9 – Le survivaliste sait pêcher
Le survivaliste sait attraper du poisson.

- 10 – Le survivaliste sait tuer et dépecer un animal pour se nourrir
Parce qu’il envisage de ne se nourrir que des animaux qu’il tue lui-même, le survivaliste sait tuer et vider un animal.

- 11 – Le survivaliste sait reconnaître les aliments comestibles présents dans la nature
Champignons, châtaignes, baies, fruits sauvages, herbes comestibles, le survivaliste sait se nourir à partir de plantes sauvages.

- 12 – Le survivaliste sait conserver les aliments
Parce que la conservation des aliments a de tout temps été la clef de la survie de l’espèce, le survivaliste sait conserver légumes, fruits, viandes et poissons.

- 13 – Le survivaliste sait purifier l’eau
Filtrage, ébullition, purification chimique, désinfection, le survivaliste sait purifier l’eau trouvée dans la nature.

- 14 – Le survivaliste sait faire pousser des graines germées
Le survivaliste s’est équipé et a réussi positivement l’expérience des graines germées qui pourront lui apporter des aliments frais et riches en situation de survie.

- 15 – Le survivaliste sait cuisiner
Parce qu’il ne pourra peut-être pas faire appel à Ronald et ses frites ou Williams et ses cassoulets en boîte, le survivaliste sait cuisiner ce qu’il sait faire pousser dans son jardin ou chasser dans sa forêt. Sans gaz ni électricité, le survivaliste doit savoir préparer l’ensemble des aliments qu’il veut consommer.

SECURITE
- 16 – Le survivaliste sait tirer avec une arme à feu
Le survivaliste sait tirer avec succès à l’aide d’une arme à feu, ce privilège étant réservé aux chasseurs et aux tireurs sportifs.

- 17 – Le survivaliste sait tirer avec un arc
Le survivaliste sait tirer avec succès à l’aide d’un arc, l’arc étant l’arme de tir la plus facile à réaliser de manière artisanale.

- 18 – Le survivaliste sait tirer avec une arbalète
Le survivaliste sait tirer avec succès à l’aide d’une arbalète, l’arbalète étant plus efficace que l’arc et en vente libre en France.

- 19 – Le survivaliste sait réagir en cas d’incendie
Le survivaliste a déjà utilisé au moins une fois un extincteur et une lance à incendie et saura éteindre un début d’incendie à son domicile .

- 20 – Le survivaliste a des notions de secourisme
Pour savoir réagir face à un accident, le survivaliste a des notions de secourisme.

- 21 – Le survivaliste pratique un art martial efficace
Parce que le survivaliste sait se défendre, même désarmé : Krav Maga, Systema, SARC.

CONSTRUIRE REPARER
- 22 – Le survivaliste connait un minimum l’électricité, la mécanique, la plomberie
Il a les outils minimum pour pouvoir faire face dans tous ces domaines. Le survivaliste a développé un maximum autonome dans ces domaines.

- 23 – Le survivaliste sait souder
Poste à souder à l’arc, chalumeau, fer à souder, tous ces outils sont indispensables à l’entretien et à la réparation de nos équipements. Le survivaliste doit savoir s’en servir.

- 24 – Le survivaliste sait construire un abris en dur
Construction : maçonnerie, menuiserie, charpente, ces techniques ne sont pas étrangères au survivaliste.

- 25 – Le survivaliste sait réparer sa voiture
Il a prévu l’outillage nécessaire et saura réparer en cas de besoin son véhicule sans électronique.

- 26 – Le survivaliste sait coudre
Repriser, raccommoder, coudre un bouton, le survivaliste maîtrise.

- 27 – Le survivaliste sait affûter une lame
Il a une méthode et un équipement personnel qui lui permettent d’affûter toutes ses lames : couteau, hache, machette, scie.

- 28 – Le survivaliste sait abattre un arbre sans tronçonneuse puis le débiter
A l’aide d’une hache, le survivaliste saura abattre un arbre. Il saura le débiter en : poutres, planches, bois de chauffage, suivant ses besoins.

DEPLACEMENT MOBILITE ORIENTATION
- 29 – Le survivaliste sait conduire
Le survivaliste sait conduire une voiture en boîte automatique ou manuelle.

- 30 – Le survivaliste sait conduire un camion, un tracteur
En cas de besoin, le survivaliste saura manœuvrer camion ou tracteur.

- 31 – Le survivaliste sait monter à cheval et s’occuper d’un cheval
L’équitation, le survivaliste connait et saura se déplacer et s’occuper seul de son cheval.

- 32 – Le survivaliste sait naviguer
Le survivaliste sait naviguer en bateau à voiles ou à moteur.

- 33 – Le survivaliste a l’habitude de faire des randonnées de plus d’une journée
Parce que cela permet de tester son matériel, son endurance et sa préparation, les randonnées de plus d’une journée sont une très bonne pratique survivaliste.

- 34 – Le survivaliste sait se mouvoir sur cordes
Il sait effectuer une descente en rappel d’une falaise, d’une cascade (sur descendeur autonome et non en moulinet), c’est-à-dire qu’il sait équiper la descente en cordes (mise en sécurité) mais aussi il sait utiliser un bloqueur poignée de remontée sur corde, un croll, un bloqueur de pied avec pédale, un descendeur, un huit.

- 35 – Le survivaliste sait nager sur de longues distances
Cela peut paraître évident, mais il faut le préciser. Le survivaliste doit pouvoir faire une traversée de plus d’un kilomètre.

- 36 – Le survivaliste sait se mouvoir dans la neige
Il sait faire du ski, des raquettes et saurait mettre en place un traineau de secours en cas de besoin.

- 37 – Le survivaliste sait trouver son chemin à l’aide d’une carte et d’une boussole
A l’aide de carte et boussole, le survivaliste sait retrouver son chemin.

- 38 – Le survivaliste sait retrouver son orientation grâce au soleil



Et vous, où en êtes-vous sur le chemin du survivalisme.
Cette liste est ouverte, que rajouteriez vous ?
A vos commentaires !

A tous les survivalistes, portez vous bien.

>> A LIRE AUSSI : - 12 films : Culture Survivaliste
- 12 livres : Culture Survivaliste
- Bushcraft, bivouac : les 4 équipements de pro qui peuvent changer la vie
- les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire
- les 14 questions que le survivaliste doit s'être posées
- les 20 choses qu'un survivaliste doit avoir
- les 20 armes alternatives pour les survivalistes
- les 30 risques auxquels nous sommes exposés
- Comment tuer, plumer et vider un poulet, un canard : article et vidéo
- fabriquez vous-même une grille de protection pour vos fenêtres !
- les 10 livres les plus lus par les survivalistes résilients


Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (148 sur 198 articles)