Survivalisme familial : quand les légendes urbaines nous inspirent des morales survivalistes

manifeste du survivalisme familial2 Survivalisme familial : quand les légendes urbaines nous inspirent des morales survivalistes

survivalisme familial legendes urbaines morale survivaliste Survivalisme familial : quand les légendes urbaines nous inspirent des morales survivalistesSURVIVALISME FAMILIAL : QUAND LES LEGENDES URBAINES NOUS INSPIRENT DES MORALES SURVIVALISTES
Les légendes urbaines, personne ne sait vraiment d’où elles viennent, si elles ont une part de vérité ou sont une pure fiction. Dans tous les cas, certaines nous interpellent et nous pouvons en tirer des morales survivalistes. Détails sur Terre-nouvelle.fr.

  • Légendes urbaines et vérités des urgences des grands hôpitaux

Des légendes urbaines qui racontent de bêtes accidents qu’un minimum de préparation survivaliste aurait pu éviter, il y en a des tas. Par contre, des histoires qui dérangent par leur issue fatale, les responsables des urgences des hôpitaux en voient tous les jours.
Comme vous l’avez peut-être déjà lu sur Terre nouvelle, j’ai une amie médecin urgentiste en pédiatrie. Les accidents domestiques dont elle a connaissance font parfois froid dans le dos : enfant plongé dans une baignoire de javel pour désinfecter ses plaies, enfant qui tombe face contre un poêle brûlant, enfant qui percute une porte vitrée et se retrouve couvert de débris, chute sur un bois planté verticalement dans le sol ou brandi par un copain,… la liste est longue, mais vraie.
Même s’il n’est pas possible de tout éviter, il y a des cas où nous pouvons anticiper et prévenir l’accident, en bons survivalistes familiaux.

Survivalisme familial, quand les légendes urbaines nous inspirent une morale survivaliste

Survivalisme familial, quand les légendes urbaines nous inspirent une morale survivaliste

  • Légendes urbaines et survivalisme : le lave-vaisselle

Cela peut faire penser à une vague légende urbaine, mais autant se prémunir de ses terribles conséquences : le cas du lave-vaisselle.
C’est l’histoire d’une petite fille et son papa, qui vide le lave-vaisselle.
Sa petite fille tourne autour de lui, joyeusement. L’école est finie pour aujourd’hui. Heureux, ils discutent, l’une babillant des histoires de l’école maternelle, l’autre acquiesçant et riant des péripéties de sa fille. Puis, tout s’enchaîne très vite. La petite fille glisse. Le tiroir du bas du lave-vaisselle est ouvert. Elle tombe dessus. Les couverts, couteaux et fourchettes, étaient bien rangés… mais pointes vers le haut. Le papa panique. Il entend sa fille hurler. La petite hoquète. Le sang se met à couler.
Je ne vous décrirai pas la suite des évènements qui sont tragiques.

Comment aurait-on pu éviter ce drame ?

On rangeant systématiquement fourchettes et couteaux pointes vers le bas dans le lave-vaisselle.

  • Légendes urbaines et survivalisme : la brosse à dents

C’est l’histoire d’une maman.
Elle était toujours pressée, toujours en retard, toujours stressée. Ce jour-là, comme les autres jours, elle avait dressé une liste énorme de tâches à accomplir, en plus de son travail quotidien.
Il fallait qu’elle avance sur son planning, dès ce matin.
Donc, comme à son habitude, elle commença à se laver les dents. Elle faisait toujours plusieurs choses en même temps. Donc sa main droite lavait ses dents. Sa main gauche, armée de sa brosse à cheveux, lissait ses longueurs.
Mais, pour gagner encore plus de temps, elle voulut préparer sa tenue pour la journée. Elle sortit donc dans le couloir. Direction sa chambre.
Là, traînait des jouets du petit dernier, qu’il n’avait pas rangé la veille pour aller plus vite se coucher. Elle trébucha. Elle ne parvint pas à retrouver son équilibre.
Dans sa tête, plusieurs idées se mélangeaient : elle devait rester debout mais elle devait aussi laver ses dents, brosser ses cheveux, étendre la lessive, s’habiller, valider que ses enfants avaient bien pris leur petit déjeuner, partir au boulot, déposer le costume de son mari au pressing,… elle n’aurait jamais le temps de tout accomplir. Le temps de sa chute lui sembla durer une éternité. Une éternité qui s’acheva brusquement lorsqu’elle percuta le sol, le visage en avant, une main crispée sur sa brosse à dent, l’autre sur sa brosse à cheveux.
Sa brosse à dent se ficha profondément dans son palais.
Mortellement.

Comment éviter cet accident ?

En prenant l’habitude de ne se brosser les dents que dans la salle de bain. Interdiction de sortir de la salle de bain avec la brosse à dents dans la bouche. Juste une question d’habitude et de discipline. Cela peut éviter un accident, rare, mais réel.

Et vous, avez-vous des histoires de légendes urbaines dont la morale serait survivaliste ? à vos commentaires.

A tous les survivalistes, portez-vous bien.

>> A LIRE AUSSI
les 10 livres les plus lus par les survivalistes résilients
nos 7 films survivalistes préférés
- les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire
les 14 questions que le survivaliste doit s’être posées
- les 20 choses qu’un survivaliste doit avoir
les 20 armes alternatives pour les survivalistes
les 30 risques auxquels nous sommes exposés
Comment tuer, plumer et vider un poulet, un canard : article et vidéo
la maison du survivaliste
Survivalisme en France.
- les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire
les 14 questions que le survivaliste doit s’être posées
- les 20 choses qu’un survivaliste doit avoir
les 20 armes alternatives pour les survivalistes.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (105 sur 198 articles)