Survivalisme : le sac everyday carry ou EDC du parfait survivaliste

manifeste du survivalisme familial2 Survivalisme : le sac everyday carry ou EDC du parfait survivaliste

SURVIVALISME : LE SAC EVERYDAY CARRY OU EDC DU PARFAIT SURVIVALISTE
Lorsque l’on part en montagne, un sac bien pensé, des vêtements adaptés, nous voilà adaptés pour la survie. Mais qu’en est-il de tous les jours. Et si une panne survenait, en voiture, dans la campagne, de nuit ? Et si vous deviez intervenir d’urgence lors d’un accident ? En suivant les conseils des survivalistes, constituons sur Terre-nouvelle.fr ce qu’ils appellent leur « everyday carry », ou edc, le sac de tous les jours du parfait survivaliste.

Nous avons opté, à la maison, pour deux types de sacs : celui de papa, le vrai sac survivaliste, et celui de maman, plus léger mais plus volumineux aussi. Voici sur Terre-nouvelle.fr le contenu de nos sacs de tous les jours, ou EDC, que nous avons, avec le temps, constitué en tant que survivalistes, parce que nous voulons pouvoir intervenir au mieux et faire face en cas de coup dur.

  • Le sac everyday carry de mon homme : un vrai EDC de survivaliste

Le sac de mon mari est facile à porter, avec plein de poches partout pour que chaque chose soit à sa place.
La vidéo ci-après vous donne en détail le contenu de l’EDC, sac every day carry à transporter partout, de mon mari.




Cet EDC pourrait aussi être utilisé dans toutes sorties ou randonnées et permet de faire face à beaucoup de coups durs (attention, il ne contient aucune nourriture ni aucun vêtement à ajouter pour une randonnée) :
– couverture de survie
– couteau type Opinel, indispensable en randonnée
– outil multifonction type Leatherman ou Victorinox
– petite trousse à outils de secours confectionnée à partir d’un étui à CD dans lequel on a retiré les intercalaires en plastique comprenant : paire de ciseaux très robuste permettant de couper du fil électrique ou du barbelé, petite pince multiprise, jeu de clefs alen, une petite clef à molette, un mètre à ruban
– une petite pelle pliante
– petit kit de secours médical : pansement, désinfectant
– torche type maglite (ou briquet, allumettes au sec, au minimum pierre à feu)
– bout de ficelle, idéalement un morceau de paracorde de 20 mètres (fine et résistance, 550 kg de résistance pour une paracorde de bonne confection)
– petit sifflet
– mouchoirs en papier qui peuvent servir de mouchoirs ou de papier toilette
– de quoi écrire, agenda, répertoire, ceci peut aussi être remplacé par votre Iphone, blackberry, ou autre suivant vos habitudes
– papier d’identité et papier de la voiture familiale
– un peu d’argent, carte bancaire internationale
– clé USB (pour avoir sa sauvegarde informatique sur soi : sauvegarde travail et scann des documents importants)
– bombe lacrymogène anti-agression au gel
– téléphone portable
– en hiver : des gants
– en été : des lunettes de soleil.

Attention : lors d’un trajet en avion, ne pas emporter en cabine de couteau ni d’outil multifonction (les laisser dans la soute).

  • mon sac everyday carry de femme, ou EDC

Je transporte bien souvent les accessoires et autres gadgets de mes enfants, mon sac en est donc à la fois plus léger en terme de survivalisme et plus lourd en terme de sac de mamounette. Voici le contenu qui vous intéresse :
– sauvegarde informatique à jour (disque USB)
– papiers d’identité (moi et mes enfants) et papiers de mon austin mini
– monnaie et chéquier
– de quoi écrire
– cachets contre l’allergie
– petit outil multifonction type leatherman ou Victorinox
– bombe lacrymogène anti-agression au gel
– téléphone portable
– petit sifflet
– des gants en hiver
– mouchoirs en papier qui peuvent servir de mouchoirs ou de papier toilette.

Le petit sifflet est une constante et est très important lors de balade dans la nature : chacun de nos enfants a aussi le sien sur lui en balade. S’il se perd, tombe dans une crevasse, il pourra signifier sa présence sans casser ses cordes vocales en appelant (et en arriver à ne plus avoir de voix pour appeler à l’aide).

Pour aller plus loin, découvrez en texte et vidéo l’étape 2 de la préparation du survivaliste, sur la Terre des Survivalistes : l’EDC.

>> A LIRE AUSSI : - 12 films : Culture Survivaliste
- 12 livres : Culture Survivaliste
- Bushcraft, bivouac : les 4 équipements de pro qui peuvent changer la vie
- les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire
- les 14 questions que le survivaliste doit s'être posées
- les 20 choses qu'un survivaliste doit avoir
- les 20 armes alternatives pour les survivalistes
- les 30 risques auxquels nous sommes exposés
- Comment tuer, plumer et vider un poulet, un canard : article et vidéo
- fabriquez vous-même une grille de protection pour vos fenêtres !
- les 10 livres les plus lus par les survivalistes résilients


Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (192 sur 198 articles)