Survivalisme : les ordures en ville, situation de crise sanitaire

manifeste du survivalisme familial2 Survivalisme : les ordures en ville, situation de crise sanitaire

survivalisme la ville sous ses ordures Survivalisme : les ordures en ville, situation de crise sanitaireSURVIVALISME : LES ORDURES EN VILLE, source de CRISE SANITAIRE
La survie en ville est précaire. Approvisionnements compliqués, surpeuplement, pénurie en énergie et denrées, à cela viennent s’ajouter les problèmes sanitaires si le ramassage et l’évacuation des ordures ne fonctionnent plus. Découvrez nos photos des rues chics de Lyon, sous les ordures et autres poubelles, sur Terre-nouvelle.fr.

  • Lyon décorée par ses ordures

Nous sommes allé ce week-end à Lyon, ville natale de toute la maisonnée. Quelle ne fut pas notre surprise en découvrant des trottoirs bondés, non pas d’urbains bien lookés, mais de poubelles, ordures et cartons en tout genre. Le quartier chic de Lyon 6ème dans lequel nous étions était noyé sous ses ordures. Vous en découvrez nos photos ci-contre

Survivalisme et crise urbaine : photos prises en mars 2012, à Lyon. Une accumulation représentative des ordures en milieu urbain.

Survivalisme et crise urbaine : photos prises en mars 2012, à Lyon. Une accumulation représentative des ordures en milieu urbain.

(les passants étaient, je l’avoue, intrigués que je prenne des photos de leurs montagnes de sacs poubelles). Le problème : dans chaque tas de poubelle, en bas de chaque immeuble, l’équivalent d’un camion poubelle!.
La photo du bas a été prise dans le boulevard des Belges, à Lyon 6ème, réputé être la rue la plus chic et la plus chère de Lyon, devant un célèbre Hôtel. Problème : ce jour là, le printemps et son grand et chaud soleil étaient au rendez-vous. Gulp !…

  • Le problème de l’amoncellement des ordures en milieu urbain

En milieu urbain, la densité de population, les habitudes de consommation, l’absence de jardin et donc de composts, les mauvaises habitudes de certains en terme de tri ou de dépose en déchetteries, tous ces éléments impliquent que l’accumulation des ordures peut devenir très très rapidement critique. Le niveau d’hygiène peut tomber rapidement à un niveau préoccupant. Chiens et chats errants, rats gros comme des petits chats, pigeons s’en donnent à cœur joie pour déchirer les sacs. Soleil, chaleur, empilement régulier et journalier, les déchets deviennent des sources de maladies graves. Les rues deviennent impraticables sous l’effet de l’odeur, des jus de déchets pourrissant, des animaux attirés par le festin. Les habitants sont alors confrontés à ce qui peut devenir une crise sanitaire.

Les rats ne sont pas du tout à négliger en milieu urbain. On connait le risque qu’ils représentent en matière de transmission de maladies.

Lorsque j’étais petite, nous avons vécu une grève assez importante des éboueurs à la Croix Rousse et alentours. Les poubelles s’entassaient. A l’époque, je trouvais ça bizarre, puant, mais pas inquiétant… jusqu’à ce qu’un papi qui habitait dans le quartier se fasse agressé par des rats. Il s’appelait monsieur G. je me souviens encore de ses éternelles lunettes fumées sans lesquelles il ne sortait pas de chez lui. A pied, il rentrait chez lui, une baguette sous le bras et son chien aveugle en laisse. Deux rats étaient en train de fouiller dans un tas de poubelles, juste sur son passage. Son chien les renifla. Il grogna. Les rats se sentirent menacés. Ils foncèrent sur le chien. Le vieil homme donna des coups de pieds pour défendre son animal de compagnie. L’un des deux rats grimpa dans une jambe de son pantalon, lui arrachant des cris qui alertèrent une bonne partie du quartier : horrible.

La vie d’un urbain est rendue possible par l’accès à des services dont la disponibilité semble être due. Le ramassage des ordures fait partie de ces services. Un jour, tout cela peut cesser de fonctionner. Ce geste si anodin de descendre sa poubelle en bas de l’allée peut se transformer du jour au lendemain en casse-tête insoluble. Combien de temps pourront tenir les villes en pareille situation ?

A tous les survivalistes, portez vous bien.

>> A LIRE AUSSI
les 10 livres les plus lus par les survivalistes résilients
nos 7 films survivalistes préférés
- les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire
les 14 questions que le survivaliste doit s’être posées
- les 20 choses qu’un survivaliste doit avoir
les 20 armes alternatives pour les survivalistes
les 30 risques auxquels nous sommes exposés
Comment tuer, plumer et vider un poulet, un canard : article et vidéo
la maison du survivaliste
Survivalisme en France.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (138 sur 198 articles)