Survivalisme pour les femmes : sécurité et défense pour femme survivaliste

manifeste du survivalisme familial2 Survivalisme pour les femmes : sécurité et défense pour femme survivaliste

survivalisme pour les femmes defense pour femme survivaliste Survivalisme pour les femmes : sécurité et défense pour femme survivalisteSURVIVALISME POUR LES FEMMES : SECURITE et DEFENSE POUR FEMME SURVIVALISTE
Savoir et pouvoir se défendre font partie des impératifs d’une femme survivaliste. Pour se défendre elle-même et aussi les siens. Quels sont les moyens à notre disposition pour assurer notre sécurité ? Etat des lieux sur Terre-nouvelle.fr.

Une femme est naturellement plus exposée aux agressions qu’un homme. Nous devons donc développer une plus fine observation des risques et dangers. Il arrive néanmoins des cas où nous devons nous mettre en situation périlleuse ou bien que les risques se présentent de manière incongrue à nous. Quels sont alors nos possibilités de défense en tant que femme survivaliste ?


Bombe lacrymogène au poivre, en lien direct vers Amazon

Sifflet métal, en lien direct vers Amazon

Lampe tactique Fenix, en lien direct vers Amazon
  • Différentes situations de mise en sécurité pour femme survivaliste

Sécurité dans la voiture
J’ai une amie qui m’a confié comment elle se sentait en sécurité lorsqu’elle se déplaçait en voiture, seule et de nuit, même en rase campagne. Son père lui avait appris qu’elle devait toujours avoir dans la portière de sa voiture quelque chose pour se défendre. « Tu ne dois jamais sortir sans avoir sous la main quelque chose pour te défendre » lui avait-il enseigné. Alors que lui avait de son temps un nerf de bœuf, elle a opté pour un gros tournevis.

Dans mon cas, ce sera une bombe lacrymogène au poivre, en doublon avec celle de mon edc pour femme.

Et dans tous les cas, les portières seront verrouillées lorsque nous roulons.

Sécurité dans la maison
La sécurisation de l’habitation est mère de liberté d’esprit. Grilles aux fenêtres sans volets, alarme seront de mise. N’oublions pas la simple mais utile petite chaînette qui bloque la porte d’entrée pour valider qui vient sonner. Puis, la fameuse batte de base-ball, dont vous trouvez une séquence vidéo dans notre passage sur M6. La batte de base-ball trônera derrière la porte d’entrée (après tout, dans le film Signes, l’oncle les sort d’affaire grâce à une batte de base-ball face au méchant E.T. . Bon, O.K., c’était un champion… et un film).

Sécurité à pied, en transports en commun et à vélo
Une femme, seule, en ville, à pied ou à vélo, en transports en commun : ce sont indéniablement les cas les plus complexes à sécuriser.
La première des sécurités est la vigilance :
– observer les lieux, pour connaître les portes de sortie, les voies d’échappatoire
– observer les autres humains sans en avoir l’air, pour voir arriver les problèmes avant qu’ils ne fondent sur nous
– savoir faire rapidement des choix, des demis-tours, voire un sprint.
La deuxième des sécurités est notre équipement de femme survivaliste. Pensons : bombe lacrymogène au poivre sous la main, sifflet, mais aussi vêtements et chaussures permettant de courir voire de se défendre (une prof de judo aura toujours du mal à se défendre en jupe ultra moulante et talons aiguilles). Le plus simple est d’avoir, comme les new-Yorkaises, deux paires de chaussures : l’une type basquettes ou chaussures de marche pour se déplacer d’un point à un autre, l’autre telles que nous le voulons pour la vie au point d’arrivée. Et si nous voulons absolument être vêtues de manière peu confortable, agissons en toute connaissance de cause et en sécurisant au maximum la phase que j’appelle déplacement (en voiture avec un ami : O.K., en transports en commun seule : risqué).
Observation, réaction sans peur et entraînements, équipements personnels et gestes self-défense, pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de Protegor  Survivalisme pour les femmes : sécurité et défense pour femme survivaliste : la référence incontestée en matière de Survivalisme en ville, ou Survie urbaine, en langue française.

Survivalisme pour les femmes : sécurité et défense pour femme survivaliste

Survivalisme pour les femmes : sécurité et défense pour femme survivaliste

  • Les arts martiaux

Il faut mieux être dans tous les cas formées à un art martial : pensons aussi à inscrire nos filles dès aujourd’hui à un cours d’art martial.
En pratique, pour beaucoup d’entre nous, il peut être difficile d’aller une fois par semaine à un cours d’arts martiaux. Et bien, suivons des stages. Il en existe régulièrement proposés aux femmes en :
– Krav Maga
– Systema
– Jujitsu.

  • Les armes à feu

En tant que femmes survivalistes, nous ne sommes pas des folles des armes à feu. Certes. Mais comme il est agréable et rassurant de savoir tirer. De pratiquer de temps à autre. De chasser. Ces activités ne doivent en aucun cas être l’unique apanage des hommes.
Donc, nous les femmes survivalistes, franchissons le pas : passons notre permis de chasse et sortons tirer quelques cartouches régulièrement, ou bien inscrivons nous dans un club de tir et entraînons nous. Même quelques séances par an suffiront à nous rassurer.

En cas de graves problèmes, sans jamais devenir des prédateurs, nous nous devons de ne pas être des victimes. Pour nous. Pour les nôtres.

A tous les survivalistes, portez vous bien.

>> A LIRE AUSSI

Le survivalisme pour les femmes, une notion développée sur Terre nouvelle, à découvrir dans ces pages :
Survivalisme pour les femmes : une série d’articles sur Terre nouvelle pour les femmes survivalistes
Survivalisme pour les femmes : l’EDC, EveryDay Carry pour les femmes survivalistes
Survivalisme pour les femmes : les tâches dévolues aux femmes survivalistes
Survivalisme pour les femmes : des objets adaptés aux femmes.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :survivalisme (133 sur 198 articles)