Opération des amygdales et des poules de ville

manifeste du survivalisme familial2 Opération des amygdales et des poules de ville

Amygdales, clinique Lyon nord et poules de villeOPERATION DES AMYGDALES ET DES POULES DE VILLE
Nous sortons aujourd’hui de la clinique : notre fille vient de se faire opérer des amygdales. Ce fut jour et demi passé à Lyon, pour un moment pas forcément rigolo avec en prime la découverte agréable que les prévoyants soucieux de l’environnement sont partout. Je vous laisse découvrir les détails, sur Terre-nouvelle.fr.

  • Opération des amygdales de notre fille, à Lyon

Et oui, depuis hier 7h30 du matin, nous étions à Lyon pour une opération des amygdales (et végétations) de notre fille de 7 ans. Difficultés pour respirer du fait d’amygdales grosses comme des pruneaux, problèmes d’orthodontie qui en résultent, bref, la décision n’a pas forcément été dure à prendre. Mais, pour moi, ce fut le rendez-vous à la clinique qui a été un passage plutôt difficile.
En effet.
Je n’aime pas du tout l’idée de faire subir une anesthésie générale à mes enfants et la chirurgie n’est pas non plus quelque chose que j’aime. Mais il a fallu y passer.
Après de longues heures d’attente, ça y est, nous sommes de retour à la maison et la puce dort (à partir de maintenant sans ronfler !).

J’ai par ailleurs eu le plaisir de rencontrer une maman charmante et soucieuse de l’environnement qui vient au boulot à Lyon à pied, en vélo ou trottinette : bravo, maman de Margot, d’autant plus que tu as fait changer les mentalités dans la boutique où tu travailles !

J’ai aussi eu l’agréable surprise de découvrir, sous les fenêtres de la clinique, des poules de ville.

Opération des amygdales à la clinique Lyon nord et des poules de ville sous les fenêtres : c'est derrière ce portique que le soir, 4 poules de ville sont parquées dans leur enclos. Donc, c'est possible !

Opération des amygdales à la clinique Lyon nord et des poules de ville sous les fenêtres : c’est derrière ce portique que le soir, 4 poules de ville sont parquées dans leur enclos. Donc, c’est possible !

  • Des poules de ville à Lyon

Oui, d’accord, la clinique est à Rillieux.
Mais pour des lyonnais, Rillieux et Lyon, c’est presque pareil.

Sous les fenêtres de la chambre d’hôpital, j’ai d’abord eu l’impression de voir une poule noire.
« C’est une illusion, tu débloque ma chérie, c’est à cause du dôme grisâtre qui règne sur la ville » me fis-je, pas certaine de ce que j’avais vu.
En effet, les petites villas autour de la polyclinique Lyon nord de Rillieux ont des terrains d’à peine 300m², avec pour chacune de jolies allées, des haies bien taillées et parfois des potagers et des portiques pour enfants.

Hier soir, j’ai pu voir distinctement 4 poules qui gambadaient dans un petit enclos au grillage vert : des poules de ville à Lyon. Bravo à cette famille qui a su faire tenir sur son bout de terrain un portique, une réserve de bois, un cerisier et … des poules.
Comme quoi, c’est possible !

Ami lecteur de Terre nouvelle, portez-vous bien.

>> A LIRE AUSSI
Avoir des poules : c’est top !
les 10 livres les plus lus par les survivalistes résilients
nos 7 films survivalistes préférés
- les 38 choses que le survivaliste doit savoir faire
les 14 questions que le survivaliste doit s’être posées
- les 20 choses qu’un survivaliste doit avoir
les 30 risques auxquels nous sommes exposés
Comment tuer, plumer et vider un poulet, un canard : article et vidéo
la maison du survivaliste
Survivalisme en France.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu