Réduisons nos déchets

manifeste du survivalisme familial2 Réduisons nos déchets

Réduisons nos déchets
Semaine européenne de réduction des déchets
Pour la sauvegarde de notre planète, nous devons produire moins de déchets. Pour cela, plusieurs attitudes peuvent être mises en place :

compost au jardin

– des produits avec recharge et non des flacons et bouteilles par milliers (pensez aux recharges de savon mais aussi aux recharges de lessive) ;
– des jus de fruits de producteurs locaux qui vendent leurs produits en bouteilles de verre. Il convient alors de leur ramener pour recyclage automatique sur leurs propres chaînes d’embouteillage (idem pour les coulis de fruits, les miels, les confitures, les potages, les légumes en conserve, et toutes les productions de nos producteurs locaux, soyons loca-vores, c’est mieux pour l’environnement, pour l’économie locale et en plus c’est bon) ;
– pour ceux qui ont un bout de jardin ou une grande terrasse (nous le faisions même avec notre petit 40m2 de terrain), le compost est idéal pour bonifier la terre de vos plantations. Incorporez y les déchets alimentaires (uniquement les végétaux), les feuilles mortes, tontes de gazon et coupes de haies (un broyeur pour branchage peut être le bien venu), mais aussi les cendres de votre cheminée, les filtres à café du matin ;
– pour ceux qui n’ont pas de jardin, le compostage à la maison est dorénavant possible avec les composts à lombrics : sans odeur, ils fabriquent un terreau riche pour vos plantes ;
– si vous avez la place, sachez que nos amies les poules mangent les épluchures, les croûtes de pain dur, les coquilles d’huîtres broyées, et en plus, elles nous font des œufs divins à la maison ;
– vos papiers, cartons, palettes et cagettes, coquilles de noix, noisettes et pistaches, pourront allumer parfaitement votre feu de cheminée ;
consommez moins, allez jusqu’au bout des durées de vie de vos objets, évitez les objets jetables (comme les assiettes et couverts jetables), réapprenez l’économie et la parcimonie de nos ancêtres, ne gaspillez pas la nourriture (prévoyez des portions moins importantes et réduisez la consommation de viande). Bref, soyez économes ;
– les puces et autres vide-greniers vous permettront de vous séparez des objets inutiles qui pourront servir à d’autres. C’est social et écologique. En plus, il est plaisant de discuter avec le collectionneur fou qui recherchait justement l’ancienne édition de Martine, vos vieux livres que vos filles ne voulaient pas lire, que vous ne vouliez pas jeter et qui fera un heureux pour 1 euro. Vous gagnez quelques sous, vous faites plaisir à d’autres, vous soignez la planète ;
– quand il faut quand même jeter, et bien veillez surtout à bien trier et surtout amenez à la déchetterie ce dont vous ne savez pas quoi faire. Les déchets seront triés et bien souvent les déchetteries sont en lien avec des associations caritatives qui sauront réparer un lave-linge, un magnétoscope, une commode bancale et les revendront à bas prix ou les donneront à ceux qui en auront besoin.

La France a mis en place depuis plusieurs années la semaine de réduction des déchets. Elle est cette année associée à d’autres pays européens pour la semaine européenne de réduction des déchets, du 21 au 29 novembre 2009.
Alors, réfléchissons et produisons moins de déchets, pour la planète, pour les générations futures.

>> A LIRE AUSSI
CO2, réchauffement climatique, effet de serre et albédo : un article qui fait le point.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :environnement (20 sur 21 articles)