Santé, Ferments propioniques et Ginkgo Biloba

manifeste du survivalisme familial2 Santé, Ferments propioniques et Ginkgo Biloba

écologie du colon : ferments propioniques et acide propionique

SANTE, FERMENTS PROPIONIQUES et GINKGO BILOBA

Les ferments propioniques seraient-ils le nouvel allié infaillible d’une santé de fer ?
Et si prendre soin de sa flore intestinale était le secret d’une vie longue et en bonne santé ?
Quel est le lien avec cet arbre mystérieux qu’est le Ginkgo Biloba ?…
Détails sur Terre-nouvelle.fr.

La flore bleue

Dans les semaines et les mois qui suivent la naissance d’un bébé, le segment terminal de son tube digestif, le côlon, va se peupler de milliards de bactéries. Une trentaine d’espèces différentes seront représentées, dominées par Bifidobacterium.
Cette population bactérienne est l’empreinte bactérienne propre à chaque individu. Elle différencie tous les êtres humains, comme les empreintes digitales.
C’est ce que l’on appelle la flore bleue.
Comment revenir, toute la vie durant, à cette flore bactérienne ?
L’acide propionique serait la clef.
Les ferments propioniques ont en effet la capacité de régénérer la flore natale.


Ecologie du côlon, ferments propioniques

Les ferments proprioniques et le côlon

Dans le livre de Jean-Luc Darrigol, écologie du côlon, effet bifido-stimulant des ferments propioniques, les données sont claires et précises :
– la digestion : bouche,, estomac, intestin grêle, côlon. Vous comprendrez enfin ce qui se passe dans votre ventre !
– le côlon : la station d’épuration, mais aussi la régulation du transit intestinal, et comment faire face à la fameuse turista des voyageurs. Un côlon en bonne « santé » défend l’organisme contre les infections et produit des selles et des gaz qui ne sentent pas mauvais !
– inhibition des nitrates par l’acide propionique, absorption du calcium, le cas des additifs alimentaires
– aliments naturels et aliments dénaturés et leurs interaction avec le côlon : édifiant !
Vous en apprendrez aussi plus sur le Ginkgo Biloba.

Le Ginkgo Biloba : un arbre des plus étonnants

On savait que le Ginkgo Biloba était unique :
– arbre « préhistorique »
– premier être vivant à revivre 1 an après Hiroshima
– certains arbres ont 1200 ans
– ce n’est ni un conifère ni un feuillu
– des feuilles bilobées, à deux lobes, uniques !

Mais le plus étonnant est que tout en pouvant vivre plus de 1000ans, les ginkgo biloba ne sont jamais malades !

Ils résistent à tout : maladies, virus, microbes, bactéries, champignons, insectes, pluies acides, brouillard urbain, pollutions industrielles et intempéries !!!

En orient, un Ginkgo Biloba est planté dans les temples et les palais pour les protéger de la destruction.

Et bien, vous serez peut-être surpris d’apprendre que justement le ginkgo biloba contient de l’acide propionique ….
Est-ce que l’acide propionique, qui nous aiderait à mieux combattre les infections, est l’élément qui rend le ginkgo biloba invulnérable ?…

Je vous laisse à la lecture de Ecologie du côlon.

Bonne santé à vous !



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :forme et santé (6 sur 63 articles)