l'histoire de Jeanne

L’HISTOIRE DE JEANNE

Jeanne avait 12 ans.
Ses parents ont décidé qu’il fallait partir…
Voici son histoire….

Ils ont fuit le nord de la France occupé par les Allemands.

1940.

Une partie de la France est occupée.

Jeanne et ses parents ont pris la route.

L’exode : ils étaient nombreux sur les routes

Mais ils étaient nombreux à partir.

Des millions de français, belges, hollandais sur la route.

Et dans la précipitation, dans la cohue…
… ils ont été bousculés
… ils se sont perdus de vue.

Ils ne sont pas arrivés à se retrouver.

Jeanne était seule…
… jeune
… perdue.

Ses parents étaient affolés.

Jeanne était terrifiée.

Les événements se sont succédés.

D’angoisse, en problèmes, en galères,
Jeanne a vécu un enfer, et ses parents aussi.

Puis, elle a enfin retrouvé ses parents…
… par hasard
… près de 5 ans plus tard !
… elle avait 17 ans.

Ces situations se reproduisent régulièrement dans l’histoire humaine.

Trop souvent.

Rien que lors de cet exode de 1940, des milliers d’enfants se sont perdus,
des milliers de couples ont été séparés.

Avoir un Plan de Communication de Survie en cas de catastrophe

Que ce soit un conflit qui met les populations sur les routes,
une catastrophe naturelle qui bouleverse terriblement les vies,
un incident industriel qui rend des régions inhabitables,
à chaque fois, des hommes, des femmes et des enfants se perdent,
se retrouvent seuls,
séparés de leurs proches,
et sans moyen d’entrer en communication avec eux.

Parfois, ils ont la chance de se retrouver, presque tout de suite,
souvent, ils mettent des années à se rassembler,
… et quelquefois, ils ne se revoient jamais.

Il est pourtant facile de mettre en place un Plan de Communication de Survie,
un plan qui vous permette de toujours vous retrouver,
où que vous soyez lorsque la catastrophe se produit,
et même si vous n’avez pas accès aux moyens de communication.

Nous partageons avec vous notre Plan de Communication de Survie,
c’est par ici.

A lire également concernant :survivalisme (54 sur 297 articles)