Gones, enfants lyonnais et autres Y de Lyon

GONES, ENFANTS LYONNAIS ET AUTRES Y DE LYON
Tous ceux qui me lisent régulièrement savent que je suis lyonnaise d’origine et de cœur et mon tendre époux de même. C’est ainsi qu’à la maison, avec nos deux enfants, nous utilisons des « gones » par ci, « gones » par là, dès qu’il s’agit de parler d’un jeune et plus particulièrement d’un enfant.

En effet, un gone, en lyonnais, ne signifie ni troll ni siphonné du ciboulot, mais gone veut simplement et très gentiment dire enfant ou jeune. Nous sommes tous les gones de quelqu’un : même à quarante ans, nous sommes les gones de nos parents, et oui, être gone, ça reste et ça demeure pour longtemps. >> Gones, enfants lyonnais et autres Y de Lyon