Le rapport de la CIA

LE RAPPORT DE LA CIA

Connaissez-vous ce rapport de la CIA ?…

La CIA (Agence Centrale du Renseignement Américain) a rendu publique au moins 2 rapports qui prévoyaient une pandémie mondiale.

Il s’agit des rapports de 2005 et 2009.

Voici quelques informations précises qui devraient vous aider à prendre les bonnes décisions.


Le Rapport de la CIA – Comment sera le monde en 2020


Le nouveau rapport de la CIA – Comment sera le monde en 2025
>>>> Le rapport de 2005 est publié en France par Robert Lafont.
Le titre est « Le Rapport de la CIA – Comment sera le monde en 2020 ? »
Le terme CORONA y est clairement présenté comme le code qui était utilisé par les épidémiologistes en Amérique pour nommer ce qu’ils considéraient comme la pandémie ultime.

>>>> Le rapport de 2009 est lui aussi publié en France par Robert Lafont.
Le titre est « Le nouveau rapport de la CIA – Comment sera le monde en 2025 ? »
Dans ce rapport la pandémie mondiale est envisagée avec des précisions troublantes
Voici quelques extraits :

– « L’apparition d’une nouvelle maladie respiratoire humaine virulente, extrêmement contagieuse, pour laquelle il n’existe pas de traitement adéquat, pourrait déclencher une pandémie mondiale.
Si une telle maladie apparaît, d’ici à 2025, des tensions et des conflits internes ou transfrontaliers ne manqueront pas d’éclater.
En effet, les nations s’efforceront alors -avec des capacités insuffisantes- de contrôler les mouvements des populations cherchant à éviter l’infection ou de préserver leur accès aux ressources naturelles.
 »

– « L’apparition d’une pandémie dépend de la mutation génétique naturelle, de la re-combinaision de souches virales déjà en circulation ou encore de l’irruption d’un nouveau facteur pathogène dans la population humaine.
Les experts voient dans les sources hautement pathogènes de la grippe aviaire telles que le H5N1 des candidats probables à ce type de transformation, mais d’autres agents pathogènes comme le coronavirus du SRAS et diverses souches de la grippe, auraient les mêmes propriétés.
 »

– « Si une maladie pandémique se déclare, ce sera sans doute dans une zone à forte densité de population, de grande proximité entre humains et animaux, comme il en existe en Chine (…)  »

– « Dans un tel scénario, la maladie tarderait à être identifiée si le pays d’origine ne disposait pas de moyens adéquats pour la détecter.
Il faudrait des semaines pour que les laboratoires fournissent des résultats
 »

–  » Les malades seraient de plus en plus nombreux, de nouveaux cas apparaissant tous les mois. L’absence d’un vaccin efficace ou d’immunité dans le reste du monde exposerait les populations à la contagion.
Dans le pire des cas, ce sont de dix à plusieurs centaines de millions d’Occidentaux qui contracteraient la maladie, et les morts se compteraient par dizaines de millions.

Dans le reste du monde, la dégradation des infrastructures vitales et les pertes économiques à l’échelle mondiale entraîneraient l’infection d’un tiers de la population du globe et la mort de centaines de millions d’êtres humains « .

Voilà…

Depuis 2009, le monde est prévenu.
La suite du rapport détaille même le manque d’autonomie en médicaments et produits médicaux.

En 2020, la pandémie mondiale n’est plus une théorie, c’est une réalité.

Et nous sommes au tout début de cette réalité.

Vous devez vous y préparer !

Nous pouvons vous aider, tout est par ici, inscription par mail pour accéder à l’espace privé : Plan de Préparation au Risque pandémique (mails, formations, promotions).

A lire également concernant :survivalisme (17 sur 398 articles)