Détartrer la cafetière avec du vinaigre

faire des economies detartrer cafetiere avec vinaigre Détartrer la cafetière avec du vinaigreFAIRE DES ECONOMIES : DETARTRER LA CAFETIERE AVEC DU VINAIGRE
Comment détartrer sa cafetière avec du vinaigre blanc, sans utiliser de produit industriel onéreux, une méthode simple, écologique et économique, bref une Méthode de Grand-mère Détartrer la cafetière avec du vinaigre ! Détails sur Terre-nouvelle.fr. >> Détartrer la cafetière avec du vinaigre

Le chargeur de piles universel : faire des économies

chargeur universel de piles Le chargeur de piles universel : faire des économiesLE CHARGEUR DE PILES UNIVERSEL : FAIRE des ECONOMIES
Faire des économies est essentiel.
L’inconvénient avec les piles : ce sont des consommables, donc des achats à perte mais nécessaires pour grand nombre de nos appareils. Qui n’a pas déjà répété à ses enfants : « reste pas trop longtemps sur ton jeu, éteins ta lampe, tu ne vas plus avoir de piles »?
Mais comment allier « utiliser des piles » et « faire des économies ». Solution sur Terre-nouvelle.fr. >> Le chargeur de piles universel : faire des économies

Rénover un sommier

RENOVER UN SOMMIER : faire des économies en pratique
Lorsque le matelas est fatigué, ce sont les dormeurs qui se réveillent immanquablement las et usés face à une journée à peine commencée. Changer de matelas est certes important, mais changer de sommier aussi. Voici sur Terre-nouvelle.fr une idée pour rénover à moindre frais votre sommier. >> Rénover un sommier

Impôts : faire des économies

IMPOTS : faire des économies
Nous voulons tous que le système autour de nous fonctionne. Mais nous voulons aussi tous payer moins d’impôts. Cette équation peut paraître impossible et pourtant le budget impôts est de plus en plus important dans un foyer standard.
Malgré les besoins de la collectivité, cherchons ici à payer moins d’impôts.

  • impôts fonciers :

En toute rigueur, ils ne doivent pas être supérieurs à 12% du revenu annuel potentiel de votre bien immobilier. Si vous pensez que votre logement peut être loué 1000euros par mois, vous ne devez donc pas payer plus de 1440euros d’impôts fonciers annuels. L’inverse est aussi vrai : l’Etat peut augmenté la valeur de l’impôt foncier jusqu’à 12% de la valeur locative annuelle, c’est pourquoi votre avis d’imposition foncière augmente toutes les années, pour arriver à cette valeur. Si par contre vous pensez être au-dessus de ce maximum, demandez une réévaluation à votre Direction Générale des Impôts ;

  • taxe d’habitation et redevance télé :

On ne peut pas faire grand chose sur ces deux points, si ce n’est réduire notre revenu imposable, car la taxe d’habitation est calculée aussi en fonction de vos revenus ;

  • taxe d’ordures ménagères :

C’est une taxe qui ne va faire que dangereusement augmenter proportionnellement aux déchets que nous produisons. Il reste à devenir éco-citoyen en pratiquant le tri très précis, la réduction des emballages ménagers, et l’utilisation précise de notre compost, de la déchetterie et des recycleries (voir mon billet sur les biens d’équipements et faire des économies et sur la réduction des déchets) ;

  • réductions d’impôts :

Rénovation respectueuses de l’environnement et économie d’énergie riment avec réduction d’impôts, alors c’est le moment de changer de fenêtre, de poser une chaudière à gaz à condensation, d’installer un poêle à bois, de doubler les combles. N’oubliez pas aussi, si vous êtes créateur d’entreprise, d’incorporer votre capital initial mais aussi ses diverses augmentations (réduction d’impôts pour apport en capital dans les jeunes PME) ;

  • investissements locatifs et réductions d’impôts :

Certains investissements locatifs permettent d’obtenir des réduction d’impôts, des programmes locatifs entièrement gérés par des groupes immobiliers spécialisés permettent d’investir dans la pierre sans connaissance particulière ni intervention de votre part (possibilité d’investir aussi dans des programmes de logement de loisir comme des centres de vacances). Comme ils changent fréquemment de nom et de mode d’application, je vous invite à taper simplement sur google investissements locatifs et réduction d’impôts ;

  • investissements immobiliers :

Si vous êtes courageux, vous pouvez aussi vous constituer une petite retraite tout en faisant des économies d’impôts, grâce à vos investissements immobiliers : en propre (sur votre feuille d’impôt personnelle), ou par l’intermédiaire d’une SCI (SCI à l’IS ou à l’IR), vous pourrez déduire les travaux réalisés dans vos locaux en location (sous certaines conditions), mais aussi les intérêts d’emprunt de vos crédits immobiliers, les charges d’assurance, et un peu de frais de gestion. Au départ d’un projet, vous obtenez de belles réductions d’impôts à ne pas négliger ;

  • CSG, CRDS :

Pensez dans vos placements financiers à d’abord utiliser les placements financiers non touchés par la CSG CRDS (livret A, LEP ou Livret d’Epargne Populaire,…). Ensuite, et bien je dirais que plus vous payer de CSG CRDS, plus vous gagnez de sous : je voudrais en payer le plus possible, pas vous ?.

NB : je vous annonce la création du blog être-rentier.fr dans lequel vous trouverez dorénavant tous les articles de Terre nouvelle concernant les finances, l’immobilier, la gestion.

>> A LIRE AUSSI
Faire des économies
immobilier : faire des économies
alimentation : faire des économies
esthétique et soins : faire des économies
véhicules et transports : faire des économies
équipements de la maison : faire des économies
assurances : faire des économies
vêtements : faire des économies
loisirs et vacances : faire des économies
communication : faire des économies
énergie : faire des économies
eau : faire des économies
protection sociale : faire des économies.

Protection sociale : faire des économies

PROTECTION SOCIALE : faire des économies
Dans le soucis de protéger nos familles des aléas de la vie mais aussi pour se prémunir soi-même des accidents et des risques de nos diverses activités, nos devons être prévoyant et veiller à nos protections sociales. Cependant, ne tombons pas dans la surenchère que voudraient nous imposer les assureurs. Voici quelques idées que je vous propose d’analyser pour faire des économies sur la protection sociale.

  • mutuelle :

Il est nécessaire de posséder une couverture des frais de santé par une mutuelle, ou protection complémentaire santé. Cela semble simple, mais c’est plus compliqué que ça. Si vous avez une mutuelle santé d’entreprise, vous n’avez pas de marge de manœuvre mais d’une façon générale vous bénéficiez d’un tarif intéressant et d’une aide financière importante de la part de votre entreprise. Par contre, si vous devez adhérer vous même à une mutuelle santé, ou complémentaire santé, faites bien attention et effectuez de manière précise des comparatifs en faisant établir des devis de mutuelle (devis gratuit).. Vous devez en priorité être couvert pour les coups durs : par exemple, pas de maximum en terme de coût et de nombre de nuits en cas d’hospitalisation (nous avions consulté une mutuelle pas cher et, surprise, au bout de 30 jours d’hospitalisation, ils ne couvraient plus le malade). Dans le cas où vous avez des lunettes, des enfants qui doivent aller chez l’ortho-dentiste, veillez aussi à ces protections. Mais dans tous les cas, calculez les sommes moyennes que vous sortez chaque année en frais médicaux, majorez de 1000euros pour accident et comparez à vos douze mensualités d’assurance complémentaire santé : vous devez être proche de la même somme;

  • assurance accident de la vie :

Veillez, avant de souscrire à une nouvelle assurance, à valider que vos différents contrats d’assurance ne couvrent pas déjà les accidents de la vie (assurance habitation, protection lors des trajets par votre assurance auto et votre couverture sociale de salarié, assurances sportives couvrant les risques de vos sorties…);

  • prévoyance :

Assurance prise en entreprise pour les indépendants, mais aussi pour les professions libérales et les personnes désireuses d’aller plus loin en matière de couverture sociale, cette prévoyance intervient en cas d’accident grave (invalidité, impossibilité de travailler pendant plusieurs jours,…). Validez tout de même à partir de quelle immobilisation physique votre contrat vous prend en charge et s’il intervient aussi pour les besoins du quotidien (garde des enfants, femme de ménage, courses alimentaires…) et surtout combien de temps de couverture au maximum est prévu par cette assurance prévoyance. Il peut aussi y avoir un revenu mensuel prévu en cas d’invalidité, mais vérifiez bien son montant (nous avions découvert dans un contrat un revenu de 750 euros mensuels en cas d’invalidité, vraiment pas de quoi faire des folies !…).

NB : je vous annonce la création du blog être-rentier.fr dans lequel vous trouverez dorénavant tous les articles de Terre nouvelle concernant les finances, l’immobilier, la gestion.

>> A LIRE AUSSI
Faire des économies
immobilier : faire des économies
alimentation : faire des économies
esthétique et soins : faire des économies
véhicules et transports : faire des économies
équipements de la maison : faire des économies
assurances : faire des économies
vêtements : faire des économies
loisirs et vacances : faire des économies
communication : faire des économies
énergie : faire des économies
eau : faire des économies
impôts : faire des économies.

Eau : faire des économies

EAU : FAIRE DES ECONOMIES
L’eau est précieuse. Vitale, elle doit être économisée. En tant qu’être vivant sur la planète Terre, il est de notre devoir de trouver des solutions pour économiser l’eau potable. Dans l’ouest des Etats Unis, ils ont déjà prévu des plans de villes souterraines captant l’eau en profondeur et s’isolant du soleil dans une future région dévastée par la sécheresse permanente : la guerre de l’eau n’est pas loin. Il faut dès aujourd’hui se poser les bonnes questions pour trouver comment faire des économies d’eau.

  • eau de la ville :

L’eau du robinet doit être économisée. Il est impensable qu’un jardin ou qu’une voiture puissent être consommateur d’eau du robinet. Pensez y : le recyclage de l’eau, la distribution de ce liquide précieux et la collecte des eaux usées coûtent de plus en plus cher chaque année. Freinons sur les dépenses pour toujours avoir de l’eau qui coule de nos robinets (douche et non bain,…) ;

  • sources, puits :

Ceux qui ont la chance de disposer d’une source ou d’un puits ne doivent pas penser que toute l’eau leur appartient. L’eau de source et l’eau du puits sont une denrée tout aussi rare que les usagers privilégiés doivent utiliser avec parcimonie ;

  • récupération de l’eau de pluie :

Dès que vous le pouvez, utilisez des systèmes de récupération de l’eau de pluie. Vous pourrez arroser vos plantes, laver vos vélos et voitures, mais aussi l’utiliser pour les chasses d’eau. Nous n’avions qu’une simple terrasse mais deux descentes de chéneaux y passaient. Nous avions alors détourner ces conduits pour en remplir deux gros bidons récupérés dans la déchetterie locale. Bilan : pas une goutte d’eau du robinet pour arroser nos pieds de tomate, nos fraisiers et framboisiers et autres arbustes d’ornement (avec un grand bac en bois qui servait de compost, nos plantes étaient belles et autonomes). Certains systèmes de récupération de l’eau de pluie peuvent donner lieu à des réductions d’impôts, renseignez vous ;

  • récupération des eaux de lavage des fruits et légumes :

Vous pouvez y penser et arroser les quelques plantes de la terrasse, de la maison ou du jardinet. La nature vous remerciera, les générations futures aussi.

NB : je vous annonce la création du blog être-rentier.fr dans lequel vous trouverez dorénavant tous les articles de Terre nouvelle concernant les finances, l’immobilier, la gestion.


>> A LIRE AUSSI

Faire des économies
immobilier : faire des économies
alimentaire : faire des économies
esthétique et soins : faire des économies
véhicules et transports : faire des économies
équipements de la maison : faire des économies
assurances : faire des économies
vêtements : faire des économies
loisirs et vacances : faire des économies
communication : faire des économies
énergie : faire des économies
protection sociale : faire des économies
impôts : faire des économies.

Energie : faire des économies

ENERGIE : faire des économies
Le maître mot d’aujourd’hui est : faire des économies d’énergie.
L’énergie est le grand challenge qui attend l’homme moderne du XXIème siècle. Epuisement des ressources, augmentation critique de la population humaine, nous devons faire face à des besoins en énergie qui nécessitent forcément de l’ingéniosité, de la recherche, des économies. Parce que le développement durable est lié à l’énergie, à chacun de faire des efforts, pour le bien de tous, pour le bien de soi en particulier.
Voici quelques pistes pour faire des économies d’énergie.

  • énergies fossiles ou énergies renouvelables :

Il est bien évidemment difficile de passer du jour au lendemain d’une utilisation quasi exclusive des énergies fossiles à une utilisation axée vers les énergies renouvelables. Mais lors des changements dans la vie (travaux, déménagement, héritage…), il devient primordial de faire des choix vers les énergies renouvelables. A terme, les stocks en énergie fossiles font devenir tellement critiques qu’il deviendra un luxe de chauffer sa maison et l’eau de sa douche. Alors, pensons maintenant à faire des économies d’énergies et à utiliser le plus possible les énergies renouvelables, pour le confort du futur. Eoliennes, chauffe-eau solaire, panneaux solaires photovoltaïques, énergie géothermique, chauffage au bois, toute une liste d’énergies alternatives sont aujourd’hui disponibles et doivent être utilisées, notamment lors de travaux de rénovation, de construction neuve, et ce d’autant plus qu’elles donnent droit à des réductions d’impôts ;

  • cheminée, poêle à bois, chaudière à granules, chaudière à bois déchiqueté :

Une forêt gérée intelligemment, ce sont des arbres coupés quand il faut et des bébés arbres par millions pour des bois toujours verdoyant. De plus, les puits de carbone sont constitués de jeunes arbres au début de leur croissance : ils absorbent alors la plus grande quantité de carbone de leur vie, pour le bien-être des animaux et des humains. En plus, vous bénéficiez de réduction d’impôts !… L’utilisation du bois est donc conseillé : cheminée, cheminée avec insert, poêle à bois, chaudière à granules de bois, chaudière à bois déchiqueté, à vous de choisir ;

  • chauffe-eau solaire :

Simple, économique une fois l’installation payée, vous aurez de l’eau chaude grâce aux rayons du soleil : on ne peut pas faire plus respectueux de la nature que le chauffe-eau solaire, réduction d’impôts en plus ;

  • pompe à chaleur :

Pompe à chaleur air air, ou pompe à chaleur sol air, et même air eau, vous pouvez gagner en facture d’électricité, mais l’installation peut être encore onéreuse. A valider avec les réductions d’impôts associées ;

  • cheminée éthanol poêle au bio éthanol :

Aujourd’hui, on parle beaucoup du bio éthanol. A condition qu’il soit effectivement fabriqué sans excès de déchets (bois dont on a extrait l’éthanol et produits utilisés à cette fin), mais aussi à condition que l’énergie utilisée pour parvenir à transformer les végétaux en bio-éthanol soit effectivement raisonnable, le bio éthanol peut être une solution, réductions d’impôts en plus ;
– luminaires et éclairages économiques : à condition que les luminaires et éclairages économiques n’émettent pas trop d’ondes électromagnétiques néfastes (voir le billet sur la pollution électromagnétique), nous pouvons changer nos vieilles ampoules contre ces ampoules économiques miracles. Mais demeure encore un bémol : le lieu de fabrication des vieilles ampoules à incandescence était près de chez nous, en France alors que toutes les usines d’ampoules économiques sont en Chine : adieu emplois français, adieu indépendance économique et balance commerciale équilibrée, bonjour transports à l’autre bout du monde, bonjour balance commerciale de plus en plus déficitaire, bonjour chômage ;

  • ampoules à LEDS :

Les ampoules à leds sont peut-être la solution miracle, à condition de valider avec un bon détecteur d’ondes électromagnétiques leur non pollution électromagnétique et de constater que ces éclairages sont assez puissants pour l’usage qu’on veut en faire ;

  • isolation de la maison :

Il n’est un secret pour personne qu’une maison doit être convenablement isolée pour réduire de façon importante les factures énergétiques. Nous voulions nous faire construire une maison du bon sens de chez Phénix : super économe en énergie, autonome et design, elle avait tout pour plaire, sauf son coût=terrain+construction. Il faut être réaliste, nous ne pouvons pas tous du jour au lendemain avoir les moyens de construire une maison indépendante d’un point de vue énergétique. Donc tâchons de faire au mieux avec les moyens du bord et transformons nos vieilles maisons en cocons économes en énergie : fenêtres à isolation thermique renforcé, isolation extérieure par isolation des murs extérieur, isolation des sols (le mieux étant d’avoir un vide sanitaire, mais faisons quand même un effort avec des isolants pour la rénovation), isolation des charpentes et des combles. Et en plus, nous bénéficions de réduction d’impôts. Mais surtout, pensez à utiliser des matériaux d’isolation bio : c’est mieux pour votre santé et pour la nature (pensez au recyclage ultérieur des affreux tas de laine de verre que nous entassons aujourd’hui dans nos combles !…).

>> A LIRE AUSSI
Faire des économies
immobilier : faire des économies
alimentaire : faire des économies
esthétique et soins : faire des économies
véhicules et transports : faire des économies
équipements de la maison : faire des économies
assurances : faire des économies
vêtements : faire des économies
loisirs et vacances : faire des économies
communication : faire des économies
eau : faire des économies
protection sociale : faire des économies
impôts : faire des économies.

Communications : faire des économies

COMMUNICATION : faire des économies
C’est une nouvelle pour personne : nous sommes une société axée sur la communication. Analysez votre budget communication : téléphone portable, téléphone fixe et Internet, timbres et colis, la somme annuelle est loin d’être négligeable.
Il convient de se pencher sur chaque poste pour faire des économies sur les communications.

  • téléphone portable :

Chassez la surconsommation en terme de téléphone portable. Evitez d’appeler si ce n’est pour un renseignement ou une urgence. Rappelez vos contacts sur leur téléphone fixe (cela ne coûte rien si vous avez un abonnement illimité avec votre téléphone fixe), et demandez que l’on vous rappelle sur votre fixe. N’oubliez pas qu’il y a des liens entre certaines maladies et l’usage des téléphones portables. Le Sénat a même interdit l’utilisation du téléphone portable dans les écoles, sous couvert des maladies possibles. Alors, réduisez l’utilisation de votre portable au minimum ;

  • téléphone fixe :

Prenez un abonnement illimité vers les fixes + Internet. Vous ferez des économies non négligeables, surtout si vous restreignez au minimum les appels vers les portables et numéros payants ;

  • timbres et colis :

Dans la limite du possible, utilisez des timbres et affranchissement de colis en tarif lent. Sur la durée, cela peut faire une différence intéressante. Sinon, bien que je tienne à ma Poste nationale, utilisez les mails : c’est gratuit, immédiat, et vous pouvez joindre photos et documents à volonté ;

  • fax :

Arrêtons de penser qu’il nous faut un fax. Nous faisons à la maison fonctionner deux sociétés, sans fax, juste avec des mails. Au début, nos interlocuteurs sont un peu désarçonnés, mai avec le temps, ils s’habituent. Bilan : une ligne téléphonique en moins, un appareil onéreux qui tombent en panne en moins, plus de cartouches d’encre à répétition et plus de papier dévoré pour imprimer les publicités incessantes et sans intérêt (avec les mails, c’est facile d’effacer, sans impression intempestive). Bref, c’est mieux pour la planète et pour votre porte-monnaie ;

  • téléphone ip :

Téléphone sur Internet avec communications gratuites en vidéo avec skype : peut-être êtes vous déjà inscrit sur un site type skype. Vous pouvez y téléphoner gratuitement, même à l’étranger, avec l’image de votre webcam en plus. Au début quand nous nous sommes inscrits avec mon mari, nous étions les seuls de toutes nos connaissances. C’était certes rigolo de se parler par caméras interposées (avec la bouille hilare de mes enfants en prime) mais ça ne nous aidait en rien dans notre baisse du budget communication. Il a alors fallu persuader nos proches de rejoindre le système skype. Et nous avons enfin pu communiquer avec mon beau frère qui parcoure le monde inlassablement et avec des cousins et amis éloignés que nous ne voyons que trop rarement.

NB : je vous annonce la création du blog être-rentier.fr dans lequel vous trouverez dorénavant tous les articles de Terre nouvelle concernant les finances, l’immobilier, la gestion.

>> A LIRE AUSSI
Faire des économies
immobilier : faire des économies
alimentaire : faire des économies
esthétique et soins : faire des économies
véhicules et transports : faire des économies
équipements de la maison : faire des économies
assurances : faire des économies
vêtements : faire des économies
loisirs et vacances : faire des économies
énergie : faire des économies
eau : faire des économies
protection sociale : faire des économies
impôts : faire des économies.

Loisirs et Vacances : faire des économies

LOISIRS ET VACANCES : faire des économies
Nous sommes des êtres évolués. Il est donc normal que nous ayons de plus en plus d’activités culturelles et de loisirs. Les budgets affectés à ce type d’activité sont donc de plus en plus importants. Mais il faut savoir là aussi faire des économies sur les loisirs et les vacances, des économies à bon escient.

  • acheter des produits de qualité dès le départ :

J’ai un jour acheté un maillot de bain premier prix à mon fils pour la piscine de l’école. Même en ne l’utilisant qu’une heure par semaine, le maillot de bain s’est complètement déformé avant la fin de l’année. On aurait dit un sac de pomme de terre difforme sur mon fiston bien ennuyé. Bilan, j’ai dû racheter un autre maillot de bain de meilleure qualité. Coté économies : peut mieux faire. Il faut garder à l’esprit que si vous voulez vraiment vous atteler à un loisir, mieux vaut acquérir de bons produits de suite. Je suis peintre à mes heures, et bien croyez moi, vous pouvez dépenser une fortune en pinceau si vous n’achetez que des produits pas chers. Un bon kimono acheté même d’occasion ira à vos différents enfants et ils seront mieux dans leur peau ;

  • acheter d’occasion :

Dans les vide greniers spécialisés en matériel de sport (chez nous, il y a fréquemment des bourses de matériel de ski, le trocathlon de decathlon peut aussi être une piste), dans les dépôts vente (nous avons trouvé des paniers de basquets type stade dans un dépôt vente pour un prix très raisonnable), mais aussi lors des bourses d’échange bien souvent organisé par les clubs ou les écoles, vous pouvez équiper votre petite famille sans vous ruiner. Veillez toujours à la qualité des biens, à leur état d’usure et le tour est joué (n’achetez jamais de baudrier ou de corde de spéléo ou d’escalade d’occasion : ils peuvent avoir subi des chocs qui les rendraient extrêmement dangereux). Les livres, les produits pour faire des arts créatifs et bien d’autre équipements de loisirs peuvent aussi se trouver dans les vide-greniers, à des prix très éloignés des prix neufs. Les jeux de société, jouets en tout genre, sont eux aussi légion sur ebay.fr, priceminister.fr, mais aussi en vide-greniers, n’hésitez pas à acheter d’occasion. Mais il faut garder à l’esprit de toujours acheter en parfait état : acheter d’occasion ne doit jamais signifier acheter n’importe quoi ;

  • traquer les promotions de location de vacances :

Location de vacances de dernière minute, location en dehors des périodes haute saison, location en petits hôtels avec piscine gérés par les communes, location en gîte chez l’habitant, des formules promotionnelles existent et peuvent être traquées (tapez simplement vacances promo ou séjour vacances discount sur google et vous pourrez choisir) ;

  • promotions et soldes :

Pour vos équipements de jardin, plaisance et terrasse, attendez les soldes, les promotions des grandes enseignes, des sites Internet (cdiscount.fr, myfab.com,…) ;

  • cinéma :

Abonnez vous, la différence de prix est significative ;

  • troc :

Echanger sa maison pour des vacances pas chères, c’est possible. Aujourd’hui, des sites Internet vous proposent de vous mettre en relation avec des membres désireux de partir sans se ruiner grâce à l’échange de maison : switchhome.org, echangedemaison.com, pour échanger sa maison près de chez de soi et même à l’étranger ;

  • photos, CD, DVD et livres en version numérique :

N’oublions pas qu’aujourd’hui il est possible de conserver ses photos de famille, ses films préférés, musiques et livres, sous format numérique et ce en toute légalité. C’est moins cher, ça prend vraiment bien moins de place et c’est mieux pour la nature (modulo les achats et le recyclage d’ordinateurs que de toute façon nous utilisons tous et les réseaux des serveurs toujours plus gros et en surchauffe). Des sites Internet (gratuitement en toute légalité ou pour une somme modique) vous permettent de télécharger vos films en VOD, c’est à dire vidéo à la demande en anglais (allocine.fr, canalplay.com) vos musiques (starkiz.com), vos livres (lexilogos.com) et vous pouvez vous abonner aux flux RSS de vos magasines préférés (le flux RSS vous envoie les dernières modifications de vos sites préférés, il y en aussi un sur Terre nouvelle).

NB : je vous annonce la création du blog être-rentier.fr dans lequel vous trouverez dorénavant tous les articles de Terre nouvelle concernant les finances, l’immobilier, la gestion.

>> A LIRE AUSSI
Faire des économies
immobilier : faire des économies
alimentaire : faire des économies
esthétique et soins : faire des économies
véhicules et transports : faire des économies
équipements de la maison : faire des économies
assurances : faire des économies
vêtements : faire des économies
communication : faire des économies
énergie : faire des économies
eau : faire des économies
protection sociale : faire des économies
impôts : faire des économies.

Vêtements : faire des économies

VETEMENTS et ACCESSOIRES : faire des économies
Vêtements pour toute la famille, chaussures et accessoires, aujourd’hui nous ne sommes plus comme nos lointains ancêtres qui se satisfaisaient d’un pantalon, d’une chemise ou d’une robe tous les cinq ans ( et encore, les vêtements se passaient entre frères et sœurs et les tissus étaient par la suite encore recyclés). Sans retomber dans ces extrémités, nous pouvons néanmoins tenter de freiner nos besoins de toujours changer notre garde robe, de la renouveler à moindre coût et avec jugeote. Là encore, cherchons comment faire des économies.

  • moins sensibles aux phénomènes de mode :

La société accepte de plus en plus les tenues qui se portent plusieurs années de suite. Au contraire, le luxe de celui et celle qui jette ses vêtements une fois portées est devenu choquant, non politiquement correct. Alors tentons de choisir des éléments qui sauront demeurer intemporels. Couleurs, coupes, tissus, recherchons les modèles qui dominent la mode pour ne jamais mourir avec elle. Le marketing communication ne doit pas avoir raison de nous ;

  • achat de vêtements d’occasion :

Friperies, vide greniers et même vide dressing (parfois vide dressing uniquement de marques), nous avons le choix. Choisissons les modèles neufs d’aspect (il y en a des tas), et pour nos enfants, n’ayons pas de crainte. Les vêtements enfants sont en effet si peu portés que dans les vide greniers et vide dressing vous trouverez des marques à prix défiant tout concurrence ;

  • troc :

Outre les SEL (voir mon billet sur les biens d’équipement de la maison), vous trouverez des sites Internet qui permettent de troquer vos vêtements, accessoires, bijoux, pour changer sans consommer et tout en préservant la planète (troceo.com, digitroc.com) ;

  • attendons les soldes :

Moins 40 à moins 60% sont monnaie courante. Alors pourquoi payer plus ?… je ne vous apprend rien en vous disant que sur Internet aussi vous pouvez trouver des soldes de folie sur des marques très intéressantes. Des sites de ‘ventes privées’ (qui n’ont de privé que l’inscription au départ) peuvent vous faire réaliser des économies énormes (yoox.com, 24h.fr, vente-privee.com, bazarchic.com,…) ;

  • acheter des vêtements à l’étranger :

Les vêtements peuvent aussi être moins chers à l’étranger. Lors de visite dans certains pays, partez avec des valises ultra légères et revenez tout équipés (une amie allait toutes les années aux USA grâce aux billets d’avion gratuits obtenus par le travail de son mari. Ils en profitaient pour acheter les vêtements et chaussures de toute la famille pour toute l’année) ;

  • acheter de bons produits qui durent :

Les accessoires et chaussures, mais aussi les vêtements ne sont pas des éléments jetables. Acheter des chaussures, acheter des vêtements, acheter des accessoires trop bons marchés, signifie que vous n’aurez pas de vêtements ou chaussures, ou ceintures qui durent encore et encore. Les tissus bons marchés perdent en couleurs et en structure avec les lavages, les chaussures premier prix s’usent à une vitesse effarante, les ceintures à bas prix se coupent en moins d’un an (j’ai un jour cédé et acheté à mon fils des chaussures pas chères parce qu’il voulait le bonhomme dessiné dessus. J’ai été effarée de constater qu’au bout de moins de six mois les chaussures étaient usées à en avoir la semelle déchirée et le tissus du dessus troué : c’est inacceptable). Bilan : vous êtes obligés de continuellement racheter des éléments clés de votre garde robe, des éléments qui normalement devraient durer de longues années. Acheter des chaussures, acheter des vêtements et accessoires plus chers au départ est gage d’économies bien souvent, pensez y et traquer les promotions sur les produits de qualité ;

  • entretenir vos biens :

C’est une évidence, mais comme je le dis souvent en développement personnel, ça va toujours mieux en le disant. Votre machine à laver le linge a plusieurs modes de lavage : lavez à la plus basse température efficace pour la saleté effective de votre panier de linge, avec des programmes respectueux du linge, en triant très soigneusement les couleurs. Cirez vos chaussures et nourrissez vos cuirs. Recousez les petits trous de vos textiles et ne les jetez plus au premier accroc (vous pouvez trouver des clubs de couture dans grand nombre de communes, renseignez vous auprès de votre mairie et MJC, après déjà un an, vous serez recoudre avec brio vos vêtements préférés). Réparez au mieux vos biens, ils n’en deviendront que plus précieux et votre porte monnaie vous remerciera, la nature aussi.

NB : je vous annonce la création du blog être-rentier.fr dans lequel vous trouverez dorénavant tous les articles de Terre nouvelle concernant les finances, l’immobilier, la gestion.

>> A LIRE AUSSI
Faire des économies
immobilier : faire des économies
alimentaire : faire des économies
esthétique et soins : faire des économies
véhicules et transports : faire des économies
équipements de la maison : faire des économies
assurances : faire des économies
loisirs et vacances : faire des économies
communication : faire des économies
énergie : faire des économies
eau : faire des économies
protection sociale : faire des économies
impôts : faire des économies.