Ecole : faire un potage à l'école

manifeste du survivalisme familial2 Ecole : faire un potage à lécole

ECOLE : FAIRE UN POTAGE A L’ECOLE
Vous savez que j’aime vous faire partager mes bonnes expériences en matière d’école, ce lieu si important pour nos enfants. Je vous ai d’ailleurs fait part de mon souhait portant sur les aliments et les aptitudes de nos chérubins à savoir se confectionner un bon repas.
Et bien voici une riche idée qui vient de la classe de CE1 de mon fils : faire un potage à l’école.

Il peut paraître bizarre voire insensé au plus récalcitrant de confectionner un potage en classe de primaire, mais les enfants adorent apporter les aliments, les éplucher et surtout ils reviennent le soir avec en tête un merveilleux potage.
Ce que les maîtresses m’ont confié est aussi plaisant : même les enfants qui d’habitude ne mangent pas de potage à la maison, parce qu’ils n’aiment pas ou tout simplement parce que leurs parents n’en préparent pas, adorent leur bol de potage fabriqué par la classe et même en reprennent encore un peu.

Le plaisir et la découverte des enfants dans la réalisation d’un potage à l’école passe par plusieurs étapes :
– ils doivent amener chacun un ou deux légumes utilisables dans un potage (branle-bas de combat dans certaines familles où aucun légume ne trône dans le frigo), certains amèneront un cube de bouillon de légumes, d’autres un peu de beurre (« la maîtresse met du beurre dans son potage, maman !… »). Certains vont découvrir quels légumes on peut incorporer dans un potage, d’autres vont comprendre que les pommes de terre servent à autre chose qu’aux frites ;
– en début d’après midi, avec l’aide de leur maîtresses et d’une assistante, ils vont laver et éplucher leurs légumes. La maîtresse et l’assistante les couperont et les plongeront dans un immense fait-tout. Certains vont découvrir comment se servir d’un économe, d’autres vont montrer leurs prouesses : « j’aide toujours papa et maman pour éplucher les légumes ! » ;
– en fin d’après midi, le potage arrive tout chaud et chacun a droit à son bol : dégustation, critique et délice. Certains découvrent le goût d’un vrai potage et non d’une mixture issue d’une brique achetée dans une grande surface, d’autres comparent ce qu’ils ont l’habitude de manger à la maison et jouent les fins connaisseurs.

Le bonheur pour cette maîtresse qui fait faire un potage en classe à ses élèves : lorsque l’année suivante, alors que quelques élèves sont encore dans sa classe à double niveau et lui demandent, enthousiastes : « ah oui !. Maîtresses !… un potage qu’on fait nous, en classe, comme l’année dernière !… c’était trop bon !… ».

Confectionner un potage à l’école, tous ensemble et avec la maîtresse puis le boire avec joie et plaisir marque les mémoires et fait entrer les bonnes habitudes alimentaires dans les esprits de nos enfants.

>> A LIRE AUSSI
école : des idées pour une école vivante
école : le pique-nique de début d’année
école : le marché des connaissances
école : la chorale de Noël ou de fin d’année
école : mardi gras
école : les semaines de neige, de campagne ou de plage
école : la sortie de fin d’année
école : la kermesse de fin d’année
école : le pédibus
école : écologie, économie et tri sélectif au programme
école : le permis de bien se conduire
école : les intervenants extérieurs.
école : apprendre aux enfants à cuisiner
école : le cross inter-écoles
école : les poux à l’école
école : le cadeau de fin d’année pour la maîtresse
école vivante : organiser un concours d’épouvantail
- école aimée des enfants : passer le permis vélo à l’école



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :école (9 sur 22 articles)