Ecole : le Cross Inter-Ecoles

manifeste du survivalisme familial2 Ecole : le Cross Inter Ecoles

ECOLE : ORGANISER UN CROSS INTER-ECOLES
Le sport à l’école, c’est FONDAMENTAL !.

Cross inter-écoles

Cross inter-écoles

Mais nos enfants aiment la diversité, le changement et aussi le challenge.
J’adore quand mon fiston se lève le sourire aux lèvres et me confie, à moitié endormi dans son bol de lait : « chaque jour est unique, aujourd’hui, c’est journée cross, c’est un jour spécial ! ».
Comme je vous l’ai déjà expliqué sur Terre-nouvelle.fr dans une page parlant des intervenants extérieurs à l’école, vous pouvez avoir des professeurs spécialisés (par exemple des parents bénévoles) dans un sport en particulier qui viennent faire découvrir avec passion leur activité aux enfants : ces évènements, ces quelques heures de cours, restent gravées à jamais dans leurs mémoires.

Mais il est une pratique dont j’aimerais vous faire part, car elle fédère les enfants autour de leur école, elle les stimule et les pousse au delà de leurs limites (là où leur institutrices et instituteurs ne les auraient pas imaginés) : le cross inter-écoles.

Un cross inter-écoles réunit quatre à cinq écoles d’un même secteur pour des élèves d’un même niveau, par exemple : Grande Section de maternelle, CP, CE1 et CE2, CM1 et CM2.
Chaque école aura son signe d’appartenance :par exemple un t-shirt ou sweet-shirt rouge pour l’école 1, bleu pour la 2,…

  • Organisation du cross inter-écoles

Il est plus sécurisant de prévoir la présence d’une équipe de secouristes : par exemple, faites appel à la Croix-Rouge et ses secouristes qui se feront une joie, pour une somme modique (75euros chez nous) de venir avec un véhicule et une petite équipe de deux bénévoles secouristes.
En pratique, chaque enfant aura un dossard (un papier cartonné accroché au dos de l’enfant par deux épingles de nourrice). Sur le dossard est mentionné la classe, l’école, le nom et le prénom de l’enfant. La couleur du dossard indique pour quel contrat il s’est engagé : 4 ou 5 tours, 6 ou 7 tours, 8 ou 9 tours.
Les élèves savent pour combien de tours il s’engagent suite aux différents entraînements avec leurs enseignants et suivant leur âge. Ils s’engagent sur un nombre de tours, leur contrat, mais aussi sur le fait qu’ils ne marcheront pas et qu’ils ne s’arrêteront pas. Si le nombre de tour n’est pas atteint, ou si l’enfant s’arrête ou marche, le contrat n’est pas respecté.

  • Coût de l’événement cross inter-écoles

Comme indiqué plus haut, la croix rouge prend environ 75euros pour être présente.
Il faut aussi prévoir les cars pour acheminer les enfants jusqu’au terrain communal.
Prévoir quelques paquets de pailles coupées en deux.
Prévoir aussi l’impression des dossards, des diplômes ou achat des médailles.
Il faut prévoir les collations ou demander aux enfants d’amener leurs goûters.
Il faut demander à des parents bénévoles d’aider à poser les barrières et signalisation pour le cross et à les retirer une fois l’événement fini.

  • Le jour de la course inter-écoles

Le jour du cross inter-écoles, enseignants et parents accompagnateurs encadrent plusieurs centaines d’enfants. Pour les distinguer, il est utile que chaque école ait une couleur de maillot en propre.
Des enseignants se trouvent au départ du circuit des 200m, 400m, ou 500m (suivant l’âge des enfants). Ils ont un stock de pailles coupées en deux. La consigne est : un tour effectué par un enfant = 1 paille.
Attention : il est interdit pour les enfants de ramasser une paille tombée au sol. Ils doivent aussi veiller à ne pas faire tomber leur paille car c’est leur preuve du nombre de tours effectués.
Si un élève ramasse une paille, s’arrête ou marche, l’un des parents accompagnateurs surveillant le circuit met une croix dans la zone prévue sur le dossard : il y a eu rupture du contrat.
Un coup de sifflet et un nuage de bambins s’élance dans la course.
Les enfants courent 10min, 14min, 15min ou 18min, suivant leur âge.
Au bout du temps voulu, les enfants retrouvent le camp de base de leur école, rendent leurs pailles et leurs dossards. Sur chaque dossard est inscrit le nombre de pailles.
Il peut ensuite y avoir un goûter : une boisson et deux gâteaux.
Puis les instituteurs et institutrices comptabilisent le nombre de contrats respectés (sans croix et avec le bon nombre de tours ou plus). Chaque enfant ayant rempli son contrat obtient un diplôme ou une médaille.
Si vous voulez instaurer un plus important esprit de compétition, vous pouvez désigner l’école gagnante selon différents critères :
– le plus de tours parcourus par élève
– le plus grand nombre de contrats remplis par élève
– …

Et pourquoi ne pas chausser vos basquettes le jour j pour faire un peu d’échauffement lors du tour de reconnaissance avec les enfants.
Alors, à vos sifflets et entraînez bien vos bambins !…

>> A LIRE AUSSI

école : des idées pour une école vivante
école : le pique-nique de début d’année
école : le marché des connaissances
école : la chorale de Noël ou de fin d’année
école : mardi gras
école : les semaines de neige, de campagne ou de plage
école : la sortie de fin d’année
école : la kermesse de fin d’année
école : le pédibus
école : écologie, économie et tri sélectif au programme
école : le permis de bien se conduire
école : les intervenants extérieurs.
école : apprendre aux enfants à cuisiner
école : faire un potage à l’école
école : les poux à l’école
école : le cadeau de fin d’année pour la maîtresse
école vivante : organiser un concours d’épouvantail
école aimée des enfants : passer le permis vélo à l’école.



Devenez membre pour accéder à tout le contenu


A lire également concernant :école (8 sur 22 articles)